Astrologue professionnel : consultations
Calculer et connaître son ascendant
Signes du zodiaque
Cours d'astrologie
Date de naissance et thème astral

Mémoire lunaire | Difficulté 4 | On dit la mémoire capricieuse et subjective, deux qualités qu’on attribue aussi traditionnellement en astrologie à la Lune, Lune qui gère précisément la mémoire.
Toutefois, nous sommes tous inégaux face à la mémoire et si certains peuvent se vanter de posséder une mémoire d’éléphant, d’autres sont quasiment handicapés par des facultés mnésiques de médiocre qualité. Chacun de nous, de plus, semble posséder un type bien particulier de mémoire, fonctionnant selon certains critères, selon certains processus individuels semblant innés et dépendant donc du thème astral.
Nous vous proposons ici une méthode pour étudier votre mémoire à travers de la position de la lune en signe et en maison (ou secteur) ainsi qu’à travers les aspects qu’elle fait.

I. La mémoire, c’est quoi ?

La psychologie se heurte régulièrement au problème de la mémoire qui fait encore partie des grandes zones d’ombre, au même titre que l’imagination et le rêve (autres domaines lunaires), de l’esprit humain.

La mémoire est difficile à définir car elle est en fait au carrefour de toute activité humaine, régissant à la fois nos activités (scolaires, professionnelles, ludiques) notre émotivité (nos réactions sont en bonne partie due à nos souvenirs plus ou moins conscients) ou même notre motricité et nos « automatismes biologiques ». Bref, la mémoire est au centre de notre identité et de notre existence.
Si le rire est le propre de l’homme, la mémoire en constitue sans nul doute l’ossature.

De façon globale, nous pourrions définir la mémoire comme l’ensemble des facultés destinées à recevoir, décoder et classifier les informations extérieures, et donc, par conséquent d’y réagir. Elle joue à la fois au niveau physique (ou psychomoteur) et au niveau psychique.

Les scientifiques sont d’accord pour énoncer qu’il n’existe pas une seule mémoire mais des mémoires…toutefois, ils ne trouvent pas de terrain d’entente pour établir un schéma commun.

On peut toutefois retirer de leurs recherches un certain nombre de propositions pragmatiques qui tendent à expliquer que la mémoire se divise en de nombreux processus parmi lesquels :

La mémoire implicite (liée à l’expérience, par ex : apprendre à marcher ou parler)

La mémoire explicite (qui garde le souvenir précis des expériences et peut s’y référer par la suite, par exemple, se souvenir que le feu brûle la peau)

souvenirs

La mémoire épisodique (qui relie entre eux différentes expériences pour en tirer des conclusions, par exemple, le feu brûle mais le vent éteint le feu, donc, souffler sur une allumette permet de ne pas se brûler le bout des doigts)

La mémoire sémantique (qui stocke des épisodes distincts de l’expérience par domaine, par exemple, le feu brûle mais le fer rouge fait de même)

La mémoire lexicale (qui répertorie notre vocabulaire et nous permet d’associer les mots à leurs signifiants).

Il semble évident que chacun possède, à travers le principe lunaire, ces différentes sortes de mémoire mais que chacun, également, voit ces différentes catégories de mémoire plus ou moins développées à l’intérieur de lui.

On sait par ailleurs que, pour retenir plus aisément une information, chaque individu a son « propre truc » selon que sa mémoire est plutôt «  visuelle » (il retiendra mieux ce qui se présente à ses yeux), « auditive » (il retiendra mieux ce qu’il entend), etc.

Astrologiquement, la position en signe de la Lune à la naissance va nous renseigner sur le type de mémoire du natif tandis que sa position en maison nous indiquera dans quel domaine cette dernière « fonctionne » le mieux. Les aspects de la Lune nous permettront enfin de juger de la qualité innée de la mémoire, de ses performances de base (sachant que, comme tout autre faculté, la mémoire peut être travaillée et se développer au-delà de son potentiel initial).

II. La Lune en Signe : Votre type de Mémoire

Nous donnerons ici deux exemples pour illustrer notre propos.

Lune en Bélier : La mémoire expérimentale

Les natifs ayant la lune en Bélier ont besoin d’une expérimentation directe, « sur le tas » pour bien retenir. C’est leur mémoire Implicite qui semble prévaloir, aussi, leur mémoire n’est souvent pas excellente pour l’abstraction, Le « par cœur » théorique ou tout ce qui est lié à la transmission orale.
En revanche, ce type de mémoire est souvent excellent sur le plan technique et pratique puisqu’un geste effectué sera retenu et constituera le début d’un apprentissage.

La Lune en Bélier donne donc « la mémoire du corps » et les natifs auront une très bonne mémoire de leur vécu mais présenteront peu de talent pour retenir des dates, des noms, des textes, etc.
Cette mémoire est excellente au niveau artisanal (ex : ébéniste), technique (ex : mécano) et artistique (ex : sculpteur)

Lune Taureau

Lune en Taureau : La mémoire sentimentale

La mémoire est ici directement liée à l’affectivité et on peut parler de « mémoire du cœur ».

La capacité mémorielle est en général excellente car le signe ruminant du Taureau fait que le principe de rétention des souvenirs se fait avec « gourmandise ».

Le natif construit en grande partie sa personnalité sur cette accumulation de souvenir, entraînant toutefois par la même une difficulté à se sortir d’un schéma préconçu « action/réaction » qui fait que le sujet réagit invariablement (et parfois avec disproportion) à une situation toujours par la même attitude, comme si son esprit était programmé pour cela.
En effet, la stimulation extérieure déclenche chez lui un tissu d’émotion lié inconsciemment à un souvenir du même type et le natif peut donc par exemple réagir avec violence à des propos ou une situation lui rappelant (bien souvent inconsciemment) une situation vécue antérieurement et restée douloureuse.
Evidemment, l’inverse est également vrai et le natif peut donc réagir, au contraire, avec détente et bonhomie, à une situation qui n’est pas en soi propice à cela mais qui lui rappelle un bien-être passé et le met donc en conditions favorables.

On aura compris que cette mémoire du cœur est donc aussi une «  mémoire du conditionnement ».

Au niveau des facultés propres, la mémoire est vaste mais donc assujettie à l’émotionnel : le natif peut avoir de grande facilité dans les domaines qu’il assimile à du bien-être mais peut aussi se retrouver totalement incapable d’intégrer des données qu’il assimile à des choses négatives.

Ainsi, si par exemple, ces premières lectures sont baignées par une atmosphère de douceur et de plaisir, il pourra avoir une mémoire prodigieuse pour citer des passages entiers de texte. Mais inversement, si ces mêmes premières lectures sont associées à des souvenirs cuisants (humiliation, professeur effrayant etc.), il y aura un blocage mnésique pour tout ce qui concerne la littérature.

III. La Lune en Maison : Vos domaines de prédilections

La Lune en Maison indique le domaine d’activité humaine où les facultés mémorielles de la Lune vont naturellement, spontanément être activées. C’est donc dans le domaine représenté par la Lune en secteur que nous retiendrons, souvent malgré nous, le maximum d’information, qu’elles soient d’ailleurs utiles ou non à notre vie.

Nous donnerons à nouveau deux exemples pour illustrer notre propos.

La lune en maison III : Souvenir et dialogue

Les facultés mémorielles sont ici spontanément activées dès que le sujet se trouve confronté à une situation de dialogue, d’échange. J’entend ici par dialogue tout type de situation où l’esprit s’ouvre à une autre pensée, quelque soit la forme de cette pensée extérieure : il peut donc s’agir d’une lecture, d’une communication orale ou d’un échange par mail.

La mémoire est ici réputée compétitive car elle retient facilement les paroles et les écrits et qu’elle prédispose donc à faire des études en bénéficiant d’une mémoire à la fois auditive et visuelle (on est dans une maison mutable, ou « double »).

Toutefois, la mémoire, si elle est absorbe naturellement les situations ou connaissances de surface, semble avoir plus de mal à entretenir un réseau mémoriel sur un sujet qu’on voudrait approfondir : elle est donc souvent limitée par une incapacité à synthétiser, c'est-à-dire à relier entre eux différents souvenirs distincts afin de se faire une idée générale sur une thématique précise.

Les facultés mnésiques sont par ailleurs très rationnelles, influencent peu l’émotivité et la réactivité du sujet, un peu comme si les informations qu’elles stockaient n’étaient pas directement liées à la vie du natif qui en est totalement détaché et qui peut avoir tendance à se rappeler des choses de manière impersonnelle, comme si elles ne lui étaient pas arrivées à lui-même.

mémoire occulte

La Lune en Maison VIII : Souvenirs et sujets occultes

Les facultés mémorielles sont ici spontanément activées dès que le sujet se trouve confronté à une situation ou un environnement qui éveille son sens du mystère, de l’au-delà ou du secret.

Sa mémoire est donc naturellement stimulée par les sujets occultes, ésotériques ou tabous et il absorbera sans difficultés l’ensemble des informations liées à de tels sujets.

On ne s’étonnera pas que la tradition qualifie cette position lunaire de « morbide » puisqu’il est vrai que toutes les questions ayant trait à la vie et à la mort éveillent le natif.
Dans certains cas, pour peu que d’autres facteurs astrologiques existent dans le thème en ce sens, on peut donc bel et bien arriver à une mémoire « polluée » par des sujets graves, mystérieux, angoissants (c’est surtout le cas quand le sujet n’arrive pas à régurgiter sous une forme quelconque ce que sa mémoire absorbe).

La mémoire sera par contre excellente pour toutes les disciplines occultes et retiendra surtout le fond des choses plus que leurs formes : la teneur émotionnelle de cette position est forte et le natif n’a donc pas toujours facilement accès à ces souvenirs, lesquels ont rapidement tendance à aller se nicher dans l’inconscient et à influencer la réactivité.

IV. Compléments d’interprétation

Au sujet des aspects lunaires, retenons les règles suivantes :

  • Hormis les conjonctions dont la signification est toujours proche de la position de la lune dans le signe maîtrisé par la planète en aspect (exemple : une conjonction Lune/Uranus sera similaire à la lune en Verseau), les aspects lunaires indiquent comment notre réseau mémoriel agit, quelles sont ces connexions, quels sont ces forces et ses handicaps.
  • Plus il existe d’aspects touchant à la Lune (quelque soient ces aspects), plus la mémoire peut être considérée comme ample et vaste.
  • La plupart des aspects à la Lune indique un type de stimulation : ainsi, un trigone Lune/Mars indique que le natif réunit facilement ses souvenirs et est prêt à les exploiter dans une situation de défi. Au contraire, une Lune trigone Vénus à tendance à rendre le natif plus performant s’il se trouve dans un environnement calme, harmonieux, sans tension : sa mémoire se trouve neutralisée, c’est « le grand trou » quand le stresse s’emmêle.

Au sujet de la Lune noire, retenons qu’elle traite des souvenirs de nos vies antérieures et donc de souvenirs toujours inconscient mais aussi profondément ancrés en nous et déterminant pour une bonne part notre vie émotionnelle.

Au sujet de la Maison IV, maison lunaire, retenons qu’elle traite des souvenirs fondateurs, c'est-à-dire de tous les souvenirs à riche teneur émotionnel qui vont nous permettre de construire les fondements de notre personnalité et d’être plus ou moins bien armé pour faire ça aux situations nouvelles susceptibles de nous faire vaciller, de nous déstabiliser.

Lune Cancer

Au sujet du signe du Cancer, son occupation va bien sûr à nouveau nuancer l’interprétation puisque les planètes qui s’y trouvent doivent être considérés comme des foyers d’énergies mémorielles, autrement dit des types d’énergie qui vont activer la mémoire. Par exemple un Saturne en Cancer indique que le natif peut mettre du temps à assimiler les choses mais qu’une fois ce stade passé, le souvenir devient quasiment indélébile.

Enfin, au sujet du maître de la Lune, c'est-à-dire de la planète gouvernant le signe dans lequel se trouve la lune en thème natal, il apporte une indication importante quand à la façon dont va s’exprimer la mémoire. Par exemple, si le maître de la lune est Mercure (Lune en Gémeaux), le natif évoquera facilement ses souvenirs dans le cadre de ses échanges quotidiens à moins qu’il rédige son autobiographie. Si le maître de la Lune est Vénus (Lune en Balance), il n’évoquera ses souvenirs qu’auprès de partenaire privilégié, souvent la personne qui partage sa vie.

 

Tous droits réservés Philippe REGNICOLI
Reproduction totale ou partielle interdite sans autorisation écrite de l’auteur

Share

Ajouter un commentaire


Code de sécurité
Entrez ce code ou cliquez ici pour en générer un nouveau