Astrologue professionnel : consultations
Calculer et connaître son ascendant
Signes du zodiaque
Cours d'astrologie
Date de naissance et thème astral

Hergé par Tintin La bande dessinée (appelée encore BD, ou bédé) est un art qui a été longtemps boudé par les critiques se plaisant à le cantonner dans le domaine des œuvres destinés aux enfants. Très tôt pourtant, certains auteurs ont pris ce qui est désormais considéré comme « le neuvième art » très au sérieux et y ont investi tout leur talent, sachant bien que leur public était composé d’autant d’enfants que d’adultes. Un des précurseurs du genre de « 7 à 77 ans » est bien sûr Hergé, le créateur de Tintin. Essayons ici de mieux comprendre son œuvre par l’astrologie en étudiant ses personnages, lesquels s'avèrent être de parfaits archétypes des signes et des planètes.

I. Le thème d’Hergé

Né le 22 Mai 1907 à 07h30 à Etterbeek (Belgique)

 

Carte natale de Hergé

Les dominantes

La dominante est saturnienne (Saturne culminant et conjoint au MC), ce que l’on ressent très bien par le goût du détail, de la recherche graphique, du dépouillement aussi (et également au niveau de la destinée par une œuvre qui traverse le temps sans vieillir).

Les trois sous-dominantes sont Mars (conjoint au DS), qui donne le goût de  l’action et fait se porter Hergé vers la bd d’aventure; La Lune conjointe au FC qui donne souvent la vocation pour les arts graphiques, l’image et la production vers un public jeune (le fait que Saturne domine également rend la publication «tout public» puisque Saturne séduit quant à lui le public adulte) et Mercure qui abrite par sa maîtrise sur La Vierge et les Gémeaux à la fois le Soleil et la Lune, plus Pluton (de plus Mercure est en conjonction étroite au Soleil) .

Les luminaires ayant pour fonction générale de «mettre en lumière», d’exposer à un public quelconque, c’est bien la sous-dominante mercurienne qui imprègne profondément l’œuvre de l’auteur belge. Toutefois, en fin observateur de la nature humaine, les personnages développés par Hergé, ainsi que les scenarii répondent à des schémas astrologiques typiques et s’avèrent être de parfaites illustrations pour les dominantes planétaires et les signes…

II. Les personnages et leurs analogies astrologiques

A. Tintin

Tintin répond en toute chose à la description du Mercurien.
Physiquement, il est l’éternel adolescent que les méchants appellent «  freluquet », fin, agile, souple, sa musculature n’a rien d’héroïque puisque c’est avant tout son intrépidité, son intelligence et sa rapidité qui constitue sa force. En rentrant dans le détail de l’astro-anatomie, on ne s’étonnera pas de savoir que le Mercurien-type a «le teint pale, le visage ovale, le front convexe, le nez mince, légèrement busqué, les lèvres minces, le menton petit, une stature moyenne, un corps mince, une démarche légère avec des gestes rapides et adroits » (Définition de Gouchon dans son dictionnaire astrologique).
Professionnellement, Tintin est journaliste, et, mieux encore, journaliste de terrain, globe-trotter et détective: il est tout en communication et en adaptation, il vit de son talent de narrateur et, au final, de sa curiosité naturelle.
Socialement, il est le bon camarade, l’ami agréable, toujours en mouvement, toujours à battre la brèche. Il se constitue, au fil des albums, tout un réseau d’amis et de connaissances qu’il retrouve ponctuellement, qu’il croise quand son activité débordante le lui permet: car s’il a le contact facile, il est toujours par mont et par vaux. C’est un bavard (les dialogues sont essentiels dans la série et y occupent toujours une place importante dans les cases)
Affectivement parlant, il ne semble pas spécialement attaché à sa famille (dont on ignore tout) et on ne lui connaît aucune femme. C’est un cérébral, un actif : tout passe par le biais de la raison et son attachement le plus profond semble échoir à Milou, son chien fidèle avec qui il forme le binôme type des Gémeaux, signe double par excellence et dévolu à Mercure. (On notera qu’on retrouve cette notion de gémellité jusque dans le nom du héros : TIN-TIN)
Son destin, enfin, rentre lui aussi dans le cadre d’une dominante mercurienne: beaucoup de changement, de rencontres, une activité liée à l’information et aux voyages et une certaine chance qui semble toujours arriver à point nommé pour le sauver du pire.

B. Haddock

Le capitaine Haddock, meilleur ami de Tintin et pourtant si différent de lui n’est autre qu’un Jupitérien. Chose tout à fait normal puisque on retrouve ici l’axe Gémeaux / Sagittaire (réciproquement dominé par Mercure et Jupiter). Hergé a parfaitement compris le processus des amitiés complémentaires : Bien qu’opposés, les deux amis s’apportent mutuellement beaucoup, comme dans toute relation entre deux signes opposés sur la roue zodiacale (Voir notre lexique au mot axe).
Le jupitérien est caractérisé par un tempérament sanguin et extravagant (on se rappellera les colères tonitruantes du capitaine), de la bonté, de la droiture, de la noblesse et de la fierté. Le jupitérien est un être généreux et ample dont le principale défaut est son côté excessif. Sa santé pâtit d’ailleurs souvent de cette incapacité à être raisonnable (le comparse de Tintin fume et boit jusqu’à l’ivresse). Le capitaine, comme le Jupitérien, est un individu sociable, sympathique, expansif, gai et sincère mais il est aussi orgueilleux et réactionnaire car il est pointilleux sur l’étiquette. L’activité même du «vieux loup de mer» est en soi jupitérienne puisqu’elle consiste à découvrir le monde, à faire de longs voyages sur l’eau et à s’ouvrir aux différentes cultures et pensées.

 

Haddock version South Park

 

C. Tournesol et Nestor

Le Professeur Tournesol, type même du  savant fou et de l’uranien original est également un ami cher à notre reporter. On retrouve ici l’affinité entre les signes d’air, en l’occurrence entre les Gémeaux de Mercure et les Verseaux d’Uranus. Curieux, inventif et en quête de progrès pour l’humanité, il s’intéresse aux sujets les plus divers mais ses domaines de prédilections reste les sciences dites modernes (et qui l’étaient encore davantage au temps d’Hergé): mécanique, ultrasons, astronomie et aéronautique.
Utopiste et distrait, c’est le portrait même de l’original un peu maniaque à la cérébralité envahissante et à la sociabilité faible. C’est un solitaire qui recherche le calme et qui peut avoir des réactions agressives pour des futilités (relire à ce sujet «on a marché sur la Lune»).
Intellectuel continuellement préoccupé et au génie réel, on notera que le personnage fut inspiré d’un être bien réel : le Professeur Auguste Piccard, créateur du Bathyscaphe qui était réellement bien uranien avec le Soleil et la Lune en Verseau.

Nestor, le valet fidèle a tout de la Vierge. C’est donc également un personnage mercurien mais qui exploite quant à lui les valeurs virginales : efficace, discret, patient et impeccable, Nestor représente le respect mutuel qui unit Gémeaux et Vierge. Son destin de domestique s’apparente parfaitement à la Maison VI (le service, le labeur quotidien, la servitude) qui dépend du signe de la Vierge.

D. Les Dupondt et la Castafiore

On ne s’étendra pas sur les Dupont et Dupond qui sont un nouvel avatar des forces Gémeaux. Ils sont en quelque sorte le pendant de Tintin. Lui développe toutes les qualités mercuriennes tandis qu’eux se chargent des défauts : superficialité, caractère schizophrénique, maladresse, ils sont également détectives mais de bien mauvaise qualité…
ils sont envahissants là où Tintin est d’une compagnie agréable, idiots quand Tintin fait preuve d’un trait de génie, imbus d’eux même tandis que Tintin se fait modeste.

Bianca Castafiore incarne pour sa part les valeurs lunaires : fantasque, artiste et capricieuse, c’est le prototype féminin jusqu’à la boursouflure qui caractérise son physique. Son narcissisme et le jeu de reflet, de miroir qui sont siens («Ah, je ris de me voir si belle en ce miroir…») sont également des ingrédients lunaires. La Lune se trouvant exaltée dans le signe du Taureau (dont dépend la voix), on ne s’étonnera pas qu’elle soit chanteuse.

E. Personnages secondaires

La momie Rascar Capac, illustre les forces obscures de Pluton. Le pouvoir la fascine et la fin justifie les moyens…implacables, sans cesse en quête de vengeance, elle est une incarnation de la mort et des forces occultes.

Pour continuer avec les «méchants», Rastapopoulos, le magnat des affaires prétentieux et autoritaire caricature les défauts solaires et Lion. C’est le tyran, l’homme qui a l’habitude d’en faire à sa guise et de déléguer le sale boulot.

Quant au Docteur Müller, comploteur froid en liaison avec toutes les formes de pouvoir (l’argent, le pétrole, l’armée, la médecine), il est le saturnien ou le Capricornien mauvais, celui qui ne s’intéresse qu’à son propre intérêt et qui est prêt à toutes les compromissions pour arriver au sommet.

Tchang, Tintin et Milou

Le Général Alcazar, dont il est difficile à dire s’il est allié ou ennemi de Tintin, symbolise les valeurs militaires de Mars et du Bélier. Lanceur de couteau à ses heures (les couteaux, épées et autres lames sont traditionnellement attribués à Mars), c’est un combattant pugnace qui trouve sa justification dans son conflit avec Tapioca. Il est action pure, jusqu’à en être détaché d’une quelconque philosophie.

Le jeune Tchang enfin, canalise en lui les énergies neptuniennes : mystique au destin dangereux, parsemé d’accident et de danger (Analogie avec la maison XII), il côtoie les lamaseries, arrive à communiquer par le biais de rêves prémonitoires et est lui-même tout en générosité et en dévouement. Lui seul parvient à établir un contact avec le Yéti, être merveilleux et légendaire.

III. Conclusions

Il ne faut pas s’étonner du succès planétaire de Tintin (Traduit à ce jour en 58 langues !) puisque celui-ci, bien que décrivant un héros français à une époque révolue, va aussi bien au-delà en constituant une sorte de galerie permanente de la nature humaine ou chacun, quelque soit son pays ou son temps, pourra se reconnaître et reconnaître son entourage…

On notera pour conclure que la grande absente de l’œuvre d’Hergé est Vénus. Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’effectivement les albums de Tintin ne sont pas d’un grand romantisme et confine même à une certaine misogynie puisque les femmes représentées sont rarement à leur avantage (concierge, rombière, etc.) ; L’opposition de Saturne / MC en Poissons à la Lune en Vierge n’est certes pas étranger à ce particularisme; il en est de même pour le carré de Vénus au Nœud Nord en Cancer…

 

Tous droits réservés Philippe REGNICOLI
Reproduction totale ou partielle interdite sans autorisation écrite de l’auteur




Share

Ajouter un commentaire


Code de sécurité
Entrez ce code ou cliquez ici pour en générer un nouveau