Astrologue professionnel : consultations
Calculer et connaître son ascendant
Signes du zodiaque
Cours d'astrologie
Date de naissance et thème astral

Amas | Difficulté 3 | De la même manière que nous avons abordés Les dessins planétaires, Nous pouvons nous arrêter plus avant sur les aspects dits composés, c'est-à-dire constitués par plusieurs aspects simples.
Nous allons donc consacrer les prochains cours à décrypter ces aspects complexes, en allant crescendo dans la difficulté. Cette première leçon traite du cas de l’amas (en Signe et en Maison) et va tenter de faire le point sur sa signification théorique et pratique en expliquant comment l’interpréter puis en donnant un exemple concret de cette technique interprétative.

I. L’amas : le reconnaître, le comprendre

Amas schéma -Bresciani- Il est constitué de 3 planètes, au moins, dans un même signe ou une même Maison. Cette conjonction prend plus d’importance si l’un des luminaires, l’Ascendant ou le Milieu du Ciel y sont présents. Par ailleurs, le signe ou la Maison qui reçoit cet amas devient l’une des dominantes du thème.
L’amas peut se trouver dans un signe unique mais, à cheval sur deux Maisons contiguës (ou inversement). De fait, il peut toucher plusieurs domaines de l’existence à moins que l’une des énergies planétaires de l’amas ne se trouve renforcée par sa position en domicile sectoriel ou parce qu’il est maître du signe (ex : Lune en Cancer (et) ou en M IV).

L’énergie de chaque planète de l’amas est transmise de l’une à l’autre. Cette transmission se fait « en cascade », reliant la première planète de l’amas à la dernière, bien que celles-ci ne soient pas en conjonction véritable. Cette forme de transmission donne naissance à une énergie nouvelle et particulière, suivant les planètes concernées.

Comme dans le cas du dessin planétaire, la planète qui ouvre l’amas, ainsi que celle qui le ferme (dans le sens du zodiaque) sont déterminantes.
La première initie ce vers quoi le natif va diriger les objectifs de son existence suivant le signe et la Maison en cause.
La seconde vient clore le processus. Elle indique la manière et la capacité du natif à gérer cette expérience avec le recul et dans sa finalité.
Une planète se trouvant au mi-point de l’amas acquiert, également, une importance particulière qui vient s’ajouter aux deux premières positions majeures : elle détermine la manière d’aborder la situation au mieux. Elle joue un rôle d’équilibre et tend à montrer la façon la plus propice d’envisager les circonstances.

Pour rajouter à la problématique de l’interprétation d’un amas, il faut considérer deux facteurs supplémentaires :

Une planète lente, faisant partie intégrante de l’amas, teinte considérablement le ton de la configuration. En effet, une planète lente en signe ou en Maison dans un thème natal relève d’un aspect générationnel.
Mais, au moment de la naissance, si elle est transitée par plusieurs planètes rapides, son énergie sera notablement modifiée dans sa nature, même. Un amas comportant une planète lente sera donc, significatif d’une nouvelle « dominante » à ne pas négliger dans l’interprétation.

Le second facteur relève des éventuelles assonances ou dissonances faites à l’amas, via les autres planètes du thème.
Un amas bien aspecté donnera plus de valeur à celui-ci, mais le teintera de l’énergie qui l’aspecte. A l’inverse, un amas mal aspecté donnera lieu à une forme de désorganisation de cet amas, et donc, un dérèglement des énergies qui la composent. De façon concrète, ce dérèglement pourrait correspondre à une énergie mal orientée, dissolue, soit résolument tournée vers l’égocentrisme, soit, vers une trop grande abstraction de soi.

L’amas n’est donc pas la plus facile des configurations à interpréter. Il faut, avant tout, se pencher sur son essence même (les planètes qui le composent). Il reste, par la suite à envisager toutes les influences secondaires, susceptibles de la modifier négativement ou positivement.

II. Cas pratique

Jean GABIN, né le 17 mai 1904 à 02 h 00 à Paris.

Carte natale Jean Gabin

L’amas est ici en Taureau et en Maison II

Cet amas (Venus, Mercure, Soleil et Mars) est uniquement composé de planètes personnelles et comporte un luminaire.
Vénus ouvre l’amas, Mercure en est le mi-point et Mars le clôt.
Le centre de l’amas (Mercure) reçoit un carré de la conjonction Saturne/Lune Noire (en Verseau et en M XII).

Par sa position en un signe (le Taureau) et en une Maison (la M II) unique, il révèle un attrait marqué pour les possessions « terrestres ». Dans le cas, de Jean Gabin, cet aspect se traduit pour son amour profond de la terre. Durant une trentaine d’années, il a investi sa fortune dans l’acquisition, la restauration et l’accroissement d’un domaine en Normandie, la Pichonnière (Vénus, maître de l’amas parce qu’elle débute le processus et parce qu’elle est également, maître du signe et de la Maison).
C’est en ce lieu qu’il se lance dans l’élevage de bovins (plus de 300 têtes de bétail) et de chevaux de courses (une quinzaine d’étalons). Il participe activement à l’essor de son domaine (Mercure au mi-point de l’amas), y faisant construire une ferme ainsi qu’un terrain pour y faire courir lui-même ses chevaux.
La pleine expansion de ce domaine, ainsi que sa prospérité est ici, représentée par le Soleil, venant à la suite de Vénus et Mercure.
Une émeute (Mars qui conclut l’amas) menée par les paysans de la région, dans l’enceinte même de son domaine, va profondément bouleversé Jean Gabin, à tel point qu’il prendra la décision de le mettre en vente, quelques années plus tard.
Le carré de Saturne/Lune Noire vient notablement renforcer cet amas. Saturne (le dépouillement) conjoint à la Lune Noire (la critique) en Verseau (la révolte) en M XII (les épreuves) a joué un rôle essentiel dans l’évolution de celui-ci.
Il a permit l’amorce d’un lâcher prise de la part de jean Gabin, celui-ci prenant probablement conscience que ses possessions terrestres et matérielles se trouvaient remises en question par des influences humaines et idéologiques, d’ordre plus spirituel. La conséquence directe de cette prise de conscience a été, sans doute, la volonté de revendre son domaine.

Citation de Jean Gabin

« Je suis comme les vaches, quand je n'ai pas d'herbe depuis huit jours j'ai envie de mourir. »

 

Tous droits réservés Anne Bresciani
Reproduction totale ou partielle interdite sans autorisation écrite de l’auteur

Share

Ajouter un commentaire


Code de sécurité
Entrez ce code ou cliquez ici pour en générer un nouveau