Astrologue professionnel : consultations
Calculer et connaître son ascendant
Signes du zodiaque
Cours d'astrologie
Date de naissance et thème astral

Les diaboliques Maîtres incontestés du roman « noir » et virtuoses du suspense, Boileau et Narcejac ont formé, à partir de 1948, le duo légendaire de la littérature policière française.
Ils nous ont laissé de nombreux romans dont la plupart ont donné lieu à des adaptations cinématographiques et télévisées.
La réussite incontestable de l’ensemble de leur œuvre s’appuie sur une véritable osmose entre les deux hommes, une immense complicité donnant naissance à une énergie créative puissante, Boileau assurant l’intrigue des romans et Narcejac pourvoyant à la psychologie de ses personnages.
C’est cette complémentarité parfaite entre Thomas Narcejac et Pierre Boileau que nous allons tenter de percer par le biais de la comparaison de leurs thèmes natals.

I. Thomas NARCEJAC

Narcejac Thomas Narcejac, de son vrai nom Pierre AYRAUD, est né le 3 juillet 1908 à 9 h 00 à Rochefort-sur-Mer en Charente Maritime, dans une famille de marins. Il suit des études universitaires et obtient sa licence de philosophie. Il est alors nommé professeur de Lettres et de Philosophie à Vannes.
Par ailleurs, c’est un passionné de littérature policière et grand amateur des premiers écrits de Pierre Boileau, qu’il ne connaît pas encore.
Durant la « drôle de guerre », il s’essaye pour la première fois à l’écriture de ce qui deviendra son premier roman noir, « L’assassin de minuit ». Ce roman est un succès et encourage Narcejac à poursuivre dans l’écriture policière.
Il enchaînera donc avec un second roman, puis un essai, « Esthétique du roman policier », dans lequel il analyse l’œuvre de Boileau. C’est en découvrant son nom dans cet ouvrage que ce dernier décide de prendre contact avec son auteur.

Carte natale de Thomas Narcejac

Pluton est dominant par culmination au MC en Gémeaux et en M X. Cette position culminante prédispose Narcejac à cette attirance pour tout ce qui concerne la mort et le crime. Cette tendance sera ici magnifiée par l écriture (Gémeaux), via la carrière (M X).
La Lune est en conjonction exacte à l’ASC. Imagination et fiction sont ici mises au service d’une certaine rigueur dans le travail (Lune et ASC sont en Vierge).
L’amas en M XI et en Cancer amplifie notablement la position lunaire dans sa réceptivité et prédispose Narcejac à vouloir faire partager ses idéaux. Il indique également une grande sensibilité de l’auteur, notamment accrue par la présence de Neptune, mais aussi du Noeud Nord.
A noter également la dominante planétaire en élément Eau, confirmant là encore, des qualités affectives et perceptives décuplées.

Il existe chez Thomas Narcejac, une dominante Lunaire extrêmement développée.
Inspiration et imagination sont les maîtres mots de cette dominante, conférant à Narcejac, une douceur naturelle, mais aussi une sensibilité accrue aux ambiances.
Cette dominante lunaire est amplifiée de façon significative par son amas en M XI et en Cancer (ainsi que par la dominante planétaire en signe d’Eau).
Cet amas le prédispose également aux productions collectives et aux projets en commun. De même, c’est un personnage qui privilégie considérablement sa vie sociale et ses amis. Il adore la communication sous toutes ses formes et fait preuve d’aisance de compréhension et de perspicacité.
Son ascendant en vierge dénote aussi un esprit perfectionniste et un surplus de logique. Il indique un besoin d’analyser et d’organiser des plans de travail pour se réaliser pleinement. De nature nerveuse et exigeante, il ne laisse rien au hasard. C’est un homme ordonné et pointilleux constamment en recherche de sécurité.
La dominante plutonienne montre quant à elle, un attrait particulier pour les énigmes, les lieux étranges et les bizarreries de la vie. Narcejac, de part son propre aveu, est sensible aux ambiances mystérieuses et secrètes.

II. Pierre BOILEAU

Boileau Pierre Boileau naît à Paris le 28 avril 1906 à 8 h 00. Très jeune, il se passionne pour les ouvrages policiers tels qu’Arsène Lupin, ou Rouletabille. Il suit des études commerciales et est employé dans une fabrique textile de feutre.
Ses premiers écrits sont édités dans une revue publicitaire : il s’agit principalement de contes, loin du genre policier.
Puis en 1932, il donne naissance à son premier héros de fiction, le détective André Brunel, dans une nouvelle intitulée « Deux hommes sur une piste ». Ce personnage réapparaît deux ans plus tard, dans son premier roman : « La pierre qui tremble ».
A partir de cet instant, Boileau ne cesse d’écrire, enchaînant les romans d’énigmes et c’est en 1938 qu’il reçoit son premier prix littéraire pour son livre « Le repos de Bacchus ».
Puis, vint la guerre et la mobilisation : Boileau est fait prisonnier durant deux années en Allemagne. Après sa libération, il revient à Paris et découvre les premiers romans policiers écrits, entre temps, par Narcejac. C’est cette découverte qui lui donnera l’impulsion de vouloir connaître son auteur.

 

Carte natale de Pierre Boileau

Saturne est dominant par culmination au MC. Sa position en Poissons et en M X dénote un esprit rigoureux et ambitieux, teinté toutefois d’une bonne dose de spiritualité et de finesse, de profondeur sans doute.
Neptune est conjoint à l’ASC en M I et en Cancer. Nous retrouvons ici, par son écho au signe des Poissons, la note imaginative et rêveuse propre à l’auteur.
A noter également, l’encadrement de l’ASC par Neptune et la Lune, décuplant ainsi tous les facteurs de cette sensibilité. De plus, cette Lune se trouve en Gémeaux (les écrits) et en M XII (domicile sectoriel des Poissons), position propice à une énergie spirituelle et cérébrale. 
Uranus est conjoint au Descendant en Capricorne, induisant des qualités relationnelles sincères et durables, un esprit animé par des notions d’altruisme importantes.
L’amas en M XII, quant à lui, réactive la dominante neptunienne et ce, notamment, par la présence de trois planètes rapides (la Lune, Mars et Vénus).

Grâce à sa dominante neptunienne, Pierre Boileau fait preuve d’une imagination et d’une inspiration peu communes, (amplifiées par la position lunaire et par l’ASC en Cancer).
D’une nature extrêmement réceptive, il possède le sens inné pour s’imprégner des ambiances et des atmosphères. Neptune est d’autant plus fort que la maison XII est fortement occupée, dénotant un besoin de travailler dans les endroits calmes et retirés, de vivre et d’agir dans l’ombre.
Cet amas en XII (Lune, Jupiter et Pluton en Gémeaux) se révèle en effet, important puisqu’il dénote un caractère curieux, une vivacité d’esprit et une propension pour tout ce qui touche à l’écrit. Elle met aussi en relief un personnage plutôt secret, ne se dévoilant que peu.
La dominante uranienne, quant à elle, ajoute au personnage un esprit d’indépendance et de liberté. Pierre Boileau est un être original, intuitif et inventif, aimant les échanges d’idées. Il a un côté imprévisible qui peut l’amener à des actions irréfléchies.
Son amas Soleil/Vénus/Mars et Lune Noire en taureau fait de lui un homme stable, persévérant et constant dans son travail, mais de rythme lent, têtu et peu souple dans ses relations. Par ailleurs, on retrouve cette constance de travail par la culmination de Saturne.

III. Naissance d’une complicité

Boileau et Narcejac se rencontrent pour la première fois le 13 juin 1948, à l’occasion de la remise d’un prix littéraire à Narcejac. Ce n’est pourtant qu’en 1950 qu’ils décident de travailler ensemble.
En effet, ils mettront cette période à profit pour confronter leurs idées, réfléchir méthodiquement à leurs visions respectives d’une éventuelle collaboration (nous retrouvons ici la culmination de Saturne pour l’un et l’ASC en Vierge pour l’autre, preuve que les deux protagonistes n’étaient pas enclin à s’engager à la légère).
Cette période de réflexion commune sera le début d’une longue collaboration mais aussi d’une puissante amitié entre les deux hommes.

« Nous nous sommes rendu compte que le roman anglo-saxon, le crime, l’enquête, tout cela venait de vieillir et qu’il n’était pas possible de continuer dans cette voie. Nous avons voulu faire du roman policier un roman tout court, et comme nous ne voulions pas renoncer au mystère qui est pour nous l’essence même du roman policier, il était presque indispensable de travailler à deux, l’un s’occupant presque uniquement de la mécanique sans beaucoup tenir compte des protagonistes, l’autre s’occupant surtout des personnages indépendamment du premier ».

C’est, en effet, Pierre Boileau qui assurera l’intrigue de la plupart des romans qu’ils écriront ensemble (une M XII chargée). Il possède une facilité extraordinaire pour tisser un état de tension et de suspense autour de chaque histoire. Les manigances, les machinations et les complots n’ont jamais eu de secret pour son esprit fertile.

Quant à Narcejac, il se charge essentiellement des facteurs psychologiques des personnages (une M XI chargée). C’est un maître incontestable quand il s’agit de sensibiliser les lecteurs sur l’état de conscience, les humeurs et les caractères de chaque héros de leurs romans.

Affiche du film

Dès lors, les deux hommes vont multiplier les œuvres (une quarantaine au total) dont certaines seront adaptées pour le cinéma (« les diaboliques », « Sueurs froides ») et pour la télévision, par l’intermédiaire de nombreux téléfilms (Les louves », « Maléfices »).
Ils créeront également le personnage de « Sans Atout », jeune héros détective amateur d’une série de livres pour la jeunesse.
Leur collaboration fera aussi naître plusieurs ouvrages de réflexions théoriques sur le genre policier dans la littérature.

Un mot concernant la date de leur rencontre : le 13 juin 1948.

Dans le thème de Pierre Boileau, Saturne et Pluton en transit encadrent le Noeud Nord natal en M III, symbolisant parfaitement la destinée au travers d’une rencontre profonde et durable et mettant en exergue le domaine de l’écriture.
Mercure et Vénus transitent l’ASC natal et encadrent précisément Neptune. Ce transit laisse apparaître que la combinaison de l’écrit et des associations se mettent au service de l’inspiration personnelle.

Dans le thème de Thomas Narcejac, ce même transit Mercure/Vénus passe en M XI sur l’amas en Cancer, et plus particulièrement sur le Noeud Nord natal. Là encore, on retrouve le même facteur déterminant dans la rencontre qui a lieu, rencontre sous l’égide de l’association et de la communication.
Quand au transit de Saturne/Pluton, il encadre Jupiter, planète d’expansion teintée de profondeur plutonienne et de durabilité saturnienne.

IV. Principaux interaspects

NB : pour une meilleure compréhension, nous utiliserons les lettres B (pour Boileau) et N (pour Narcejac) à la suite des différentes planètes concernées.

1/ Interaspects par conjonction

Le Noeud Nord (N) est conjoint l’ASC et encadré par la Lune et Neptune (B). Parallèlement, ce duo Lune/Neptune (B) encadre la cuspide de la M XI (N).
Par ces positions, Narcejac a apporté un surplus d’énergie à Boileau. Il est même possible qu’il ait contribué à le guider sur la voie qui lui a permis de réussir pleinement dans l’écriture (les diverses publications de Boileau ne se réalisaient que dans des journaux ou magazines jusqu’à sa rencontre avec Narcejac). De son côté, Boileau a permis l’expansion de son compère dans son besoin de reconnaissance sociale.

L’amas en Cancer (N) est en M I (B).
Ici, il y véritablement, une fusion de l’imagination et de la créativité, les valeurs d’expansion sociale de Narcejac correspondant parfaitement à la personnalité de Boileau.

Jupiter (N) est conjoint au Noeud Nord en M III (B).
Là encore, le destin des deux hommes est en marche. Il concerne une nouvelle fois, la M III (les écrits, les échanges, la communication). Narcejac joue ici de son pouvoir expansif qui dynamise le destin de Boileau. A noter la position de cet interaspect en Lion, puissant facteur de créativité et de magnificence.

La Lune (N) est conjointe au FC en M III (B) tandis que la Lune (B) est conjointe à Pluton (N).
Narcejac a su s’inviter dans l’intimité de Boileau, à le connaître suffisament pour anticiper ses réactions et rester à l’écoute de ses aspirations. Boileau quand à lui, a apporter la touche imaginative et créative au besoin d’approfondissement de certaines valeurs propres à son compagnon.

Le MC (N) est conjoint à Vénus (B) tandis que le MC (B) est conjoint au DESC (N).
Il semble que Narcejac ait contribué à ce que Boileau réalise que sa notoriété personnelle passerait forcément par l’association. Il a su lui démontrer l’utilité d’une collaboration, induisant ce dernier à une volonté certaine d’être publiquement connu.
Les appuis professionnels de Boileau ont contribué à l’accession de Narcejac, à l’ouverture sur le monde public, lié à l’édition. Il est en effet probable que, sans sa rencontre avec Boileau, Narcejac ait continué à écrire dans l’ombre et soit jamais reconnu publiquement.

Saturne (N) est conjoint à Mercure en M XI (B).
Narcejac a eu probablement tendance à vouloir contrôler Boileau parce que ses études littéraires lui donnaient à penser qu’il était en meilleure position intellectuelle que son compagnon. Ceci a pu rendre leurs rapports parfois délicats. Boileau a pu accepté les enseignements de son comparse mais dans la plupart des cas, il a continué d’agir selon son gré.

Le duo infernal ?

2/ Autres interaspects

Le Soleil

Le Soleil (N) sextile Soleil (B) dénote une excellente entente générale entre les deux hommes. Ils ont du ressentir le fait immédiat d’être sur la même longueur d’ondes. Il indique aussi un puissant échange de leurs énergies respectives qui a favorisé leurs créations communes.

Le Soleil (B) trigone à la Lune (N) en Vierge est le signe dune harmonie et d’une complémentarité certaine entre les deux personnes. Ce double trigone dénote une relation originale et changeante, loin de l’esprit routinier et de l’ennui.

Le Soleil (N) carré au Mercure (B) indique que Narcejac devait, probablement, trouver Boileau superficiel et dénué de rigueur, d’où possibilité de conflits mais cet interaspect a pu aussi apporter une stimulation mentale.

Le Soleil (B) sextile au Nœud Nord (N) montre de quelle manière Narcejac a été aidé par Boileau à canaliser ses énergies pour son évolution.

La lune

La Lune (N) trigone à Uranus (B) dégageant une certaine originalité de leurs relations, Narcejac stimulant l’imagination de Boileau qui, lui-même a inspiré et éveillé Narcejac à d’autres dimensions.

Mercure

Mercure (N) carré à Mercure (B) est sensé engendrer une forte tension entre les deux personnages, mais dans ce cas précis, la position des deux Mercure se trouvent en Maison XI, ce qui a pour conséquence que l’aspect conflictuel a été dépassé à travers une même notion des valeurs d’amitié.

Saturne

Saturne (N) sextile à Jupiter (B) est favorable à toutes les relations professionnelles, en particulier, dans les travaux de longue haleine (l’écriture de livres, dans le cas de Boileau et Narcejac) car, il associe l’optimisme à la réflexion.
Cet interaspect est d’autant plus important qu’il est exact.

Saturne (B) trigone à l’amas en Cancer (N) est l’un des interaspects les plus importants, générateur de relations stables, durables et fidèles. Boileau a pu apporter une forme d’enseignement dans la mise en pratique des idées (par rapport à Mercure) et une certaine sécurité (par rapport à Vénus) à Narcejac qui a eu confiance en son partenaire, responsable et stable.

V. Conclusion

Il ressort de cette étude, une tendance générale vers une complémentarité parfaite entre Thomas Narcejac et Pierre Boileau.
A l’origine, la rencontre entre les deux hommes a engendré une solide amitié doublée d’une passion commune pour l’écriture, le besoin de création et la littérature policière. Il n’en demeure pas moins que leur réussite professionnelle a perduré dans le temps grâce à tout ce que l’un a apporté à l’autre.
En effet, Pierre Boileau, très « terre à terre » (Saturne culminant) mais aussi très marqué par Neptune, a su apporter à Thomas Narcejac une forme de sécurité professionnelle et sociale mais, il a surtout contribué à alimenter sa part d’imagination et d’originalité déjà existante (dominantes lunaire et en élément Eau).
De son côté, Thomas Narcejac, personnage rêveur (mais également très marqué par le signe de la Vierge) a quant à lui, véhiculé une certaine rigueur de travail (essentielle à toute réussite sociale) à Pierre Boileau, sans laquelle, celui-ci ne serait probablement jamais sorti de l’anonymat.
Il est vraisemblable que certains points de tensions ont existés entre les deux hommes, sans toutefois aller jusqu’à remettre en cause leur association.
Il est vrai que l’amitié et la complicité qui les unissaient ont sûrement contribués à effacer tous désaccord sérieux.

Roman noir

Petit mot de fin…

Par delà cette étude, il est incontestable que tous facteur astrologique a son importance et qu’il ne faut, ni privilégier l’un, ni écarter l’autre.
Comme nous venons de le voir, tout est à prendre en considération :

Les dominantes d’un thème
L’amas d’un thème
Les transits dans un thème natal
L’étude de la synastrie.

 

Tous droits réservés Anne Bresciani
Reproduction totale ou partielle interdite sans autorisation écrite de l’auteur

Share

Ajouter un commentaire


Code de sécurité
Entrez ce code ou cliquez ici pour en générer un nouveau