Comprendre le signe du Scorpion

Vous la connaissez cette femme magnétique et mystérieuse qui s’intéresse tout autant aux plantes, à la psychologie humaine, aux secrets de l’Histoire et à l’ésotérisme ? Ce type ténébreux, dont personne ne connait exactement le métier mais qui ne laisse personne indifférent, mettant certains mal à l’aise et séduisant en un éclair les autres ? Ou encore cette grand-mère qui a traversé la misère, la guerre et la maladie et qui semble pourtant bien plus en forme et combative que vous ? Il y a des chances pour que, dans tous les cas, vous ayez affaire à quelqu’un qui est marqué par l’énergie Scorpion !

Le Scorpion : sommaire
En un clin d’œil, et en un coup de dard, un Scorpion c’est quelqu’un qui est :
Dates Né entre le 23 octobre et le 21 novembre
Qualités Déterminé, intuitif, envoûtant, dévoué
Défauts Extrémiste, rancunier, intransigeant et belliqueux
Energies Une âme inspirée et profonde mais souvent torturée
Style de vie A besoin de changer le monde et ne comprend pas pourquoi on ne le laisse pas faire

Scorpion… ou Plutonien ?

Si vous vous êtes déjà intéressé à ce signe, vous avez pu lire que les Scorpion sont également des personnes très sexy, capable de la plus grande tendresse avec les gens qu’ils aiment mais totalement impitoyables avec les autres, mi-ange, mi-démon. Tout cela n’est-il pas un peu trop simple ? Ainsi tout individu né au cours d’une même période de l’année posséderait les mêmes traits de caractère ? Si cela était vrai, personne ne remettrait en doute l’astrologie !

Il est donc indispensable de s’écarter de cette approche caricaturale du zodiaque. Et il faut en premier lieu admettre une évidence : une personne née entre le 23 octobre et le 21 novembre peut très bien être un « faux » Scorpion dépourvu des traits habituels de ce signe. Et, inversement, un natif d’une tout autre période de l’année peut malgré tout rayonner d’une énergie Scorpion très prononcée.

J’imagine votre étonnement mais tout ceci est simple à comprendre.

Prenons le cas de Richard Nixon, le 37eme président des États-Unis. Né un 09 janvier, il est du signe du Capricorne et pourtant… Il a tout d’un Scorpion ! Cette homme politique charismatique qui fut un vrai phénix (plusieurs traversée du désert mais s’en sortant toujours) exerça un pouvoir implacable en couvrant des méthodes illégales d’espionnage contre ses opposants (la fameuse affaire du Watergate) et il reste l’une des personnalités américaines les plus controversées (certains étant d’inconditionnels admirateurs pour son action de réforme et de création tandis que d’autres le considèrent comme un des pires présidents ayant été en exercice).

La clef pour comprendre ce mystère ? En astrologie, chaque signe est traditionnellement associé à une planète. Un signe, et la planète qui lui est liée, partagent en quelque sorte les mêmes qualités, ils sont la source céleste (la planète) et sa manifestation terrestre (le signe).

Vous pouvez consulter la liste complète de ces correspondances (entrée Maître/Maîtrise de notre dictionnaire) mais vous l’avez compris, pour ce qui concerne le Scorpion, cette planète est Pluton.

Or, dans le thème de naissance de Richard Nixon, c’est bien Pluton qui est la planète la plus influente (on détermine la force d’une planète en calculant les dominantes d’un thème, c’est à dire qu’en fonction de leurs positions au moment de la naissance, certaines planètes nous marquent bien plus que les autres).

Richard Nixon est donc ce que l’on appelle un Plutonien et c’est là tout simplement une autre façon d’être Scorpion et même souvent une façon beaucoup plus nette de l’être !

Ainsi, on peut en quelque sorte être Scorpion par sa date de naissance (fin octobre ou courant novembre) ou l’être à n’importe quel moment par la force de Pluton, la planète maîtresse du signe…

Notez que si vous ne connaissez pas ce qui domine chez vous, vous pouvez bien-sûr en passer commande mais aussi répondre à notre test gratuit en fin d’article.

Il faut en tout cas retenir que tout ce qui suit correspond à l’énergie Scorpion mais que celle-ci peut-être présente chez d’autres personnes que celles nées au cœur de l’automne.

Cette question maintenant élucidée, approfondissons les caractéristiques communes chez le Scorpion et le Plutonien. Et pour commencer, pourquoi ne pas leur laisser le soin de se décrire avec leurs propres mots ?

Autoportrait du Scorpion

Bon, je crois avoir effrayé – en bon Scorpion – notre charmante Balance, ce qui est assez amusant parce que je n’ai rien d’agressif ou même de brusque. Mais je peux déranger, sans doute parce que j’ai un magnétisme puissant et que je m’impose facilement par ma simple présence.

Je ne vais pas vous faire de longs discours sur moi, ce n’est pas le genre de la maison : je cogite davantage que je ne parle.

Pour commencer, je fais partie des gens qui savent ce qu’ils veulent et qui savent aussi se donner les moyens de l’obtenir. D’ailleurs, dans la vie, tout est question de moyens : argent, connaissance, amour. En donner ou en recevoir, tout est là.

J’aime réfléchir en profondeur sur les situations et les gens, aller au fond des choses, comprendre pour de bon, pas seulement survoler. De ce fait, ce que je ressens comme ce que je pense est intense car longuement mûri.

Mon arme principale, j’en ai conscience, est mon intuition ou plutôt ma clairvoyance : je sais car je sens. Et j’ai même parfois l’impression de savoir sur les autres ce qu’ils ne savent pas eux-mêmes. D’ailleurs, je me crois fait pour chercher, découvrir, comprendre, aller au-delà des apparences. Donnez au Scorpion une énigme, un mystère, un problème insoluble et son esprit entre en ébullition.

Les autres me disent insondable et je veux bien le croire car le plus grand des mystères, c’est encore moi. Si je suis assez secret pour les autres, croyez bien que c’est parce que je suis un secret pour moi-même et que je n’ai de cesse de m’interroger sur le sens de tout ça, de la vie, de la mort, du sexe, de l’argent. Bref, de tout ce qui fait bouger le monde.

Au travail, je m’investis totalement et j’ai, comme notre amie Vierge, des ressources insoupçonnées. En plus, les obstacles ont tendance à me motiver.

Pour résumer, on pourrait dire que je suis un passionné flegmatique : calme et mesuré en apparence, magmatique et intense à l’intérieur. Je suis indépendant et la critique ne me touche guère car je suis sûr de moi. De toutes façon, le Scorpion n’a besoin de personne pour se remettre en question.

On me dit autoritaire. Je préfère quant à moi penser que je suis surtout décidé et il est naturel que ma volonté finisse par rencontrer celles des autres et s’y confronter. Mais, je me moque en fait de commander, à partir du moment où je peux décider de mes faits et gestes (et accessoirement de ceux d’autrui afin qu’ils n’entravent pas les miens).

Enfin, il est vrai que le pouvoir a quelque chose de fascinant, surtout quand on le perd. Bah, inutile de chercher, vous comprendriez si vous étiez Scorpion !

(…) Je suis un secret pour moi-même et je n’ai de cesse de m’interroger sur le sens de tout ça, de la vie, de la mort, du sexe, de l’argent.

En amour, c’est tout ou rien. Je suis possessif et jaloux. Je sais aussi être sensuel et indispensable. Je veux être tout pour l’autre et que l’autre soit à moi. Le sexe est aussi une sorte de pouvoir fascinant, surtout quand on le sublime. En fait, ce sont les extrêmes qui m’attirent : les demi-mesures et les situations tièdes ne peuvent que m’ennuyer. Je suis un être épicé.

Mes principales qualités ? La franchise d’abord. Ne me demandez pas mon avis si vous voulez un beau mensonge car je dis ce que je pense si on me le demande (et sinon, je me tais mais je n’en pense pas moins). Est-ce que cela fait de moi un être impitoyable ? Croyez-le si ça vous chante mais c’est loin d’être vrai car un authentique Scorpion n’hésite pas à défendre les faibles et à s’opposer aux forts.

Je suis sociable, sans plus. J’aime discuter à condition que le sujet m’intéresse et sinon la solitude ou le silence ne me dérange pas. Je suis un ami fidèle, attentionné et généreux. Par contre, je n’oublie jamais un mauvais coup et je suis prêt à attendre tout le temps qu’il faut pour prendre ma revanche. Il est pour moi impensable de laisser les crimes impunis.

Pour finir, j’ai des convictions, des croyances, peut-être aucune certitude mais une vision spirituelle du monde (bien que certains de mes congénères restent de parfaits matérialistes) mais ceci est une autre histoire, j’en ai déjà trop dit. Notre ami Sagittaire étant encore par monts et par vaux, c’est moi qui achève l’article en attendant qu’il revienne. Ce rôle me convient. Toute chose a une fin après tout.

Personnalité du Scorpion

Plus que tout autre, le Scorpion ou Plutonien possède un pouvoir d’attraction sans doute dû à la grande force intérieure qui émane de sa personne et qui tantôt subjugue, tantôt inquiète.

Sa nature sans concession, construite sur la notion d’absolu, d’extrême, le pousse à vouloir explorer les voies les plus sombres et les plus mystérieuses. La facilité n’est pas pour lui et il excelle dans les situations difficiles avec la volonté de percer les secrets les plus inextricables.

Les défis le stimulent et il se jette à corps perdu dans les tâches qui effraient les autres. C’est le chercheur infatigable à toute question posée.

Rétif à toute forme de conditionnement, d’oppression et de cristallisation, le Scorpion est un résistant et un individualiste dont le principal objectif social est de se dissocier de la masse ou de conformer la masse à son intériorité.

Souvent ironique ou cynique, la disposition d’esprit spécifique du Scorpion est l’indice de la distance qu’il met entre lui et le monde car c’est un méfiant, un suspicieux qui, sans être pessimiste pour autant, voit le mauvais côté des choses avant le bon car, encore une fois, pour lui, ce qui est caché est toujours plus édifiant que ce qu’on exhibe (et donc les défauts sont plus intéressants que les qualités).

D’extérieur calme, il cache pourtant en lui un bouillonnement intense car c’est à la fois un rebelle, un créatif et un passionné.

La personnalité du de ce signe est tout entièrement construite sur la dualité : détruire pour reconstruire, souffrir ou faire souffrir, être le maître ou être l’esclave, évoluer ou mourir. Ses choix sont toujours extrêmes car il n’est pas un être de modération ni de tempérance.

Il possède en effet une volonté démesurée de transformer les choses, de les tester sous plusieurs angles car il sait au fond de lui que la vérité existe quelque part au-delà des apparences, des vernis, de l’aspect évident et premier des choses comme des gens.

Femmes Scorpion

Les femmes du Scorpion se partagent en plusieurs catégories. Toutes ont un puissant magnétisme sensuel (Julia Roberts, Jodie Foster ou encore Grace Kelly sont natives de ce signe) mais certaines font reposer leur carrière là dessus (Nabilla) alors que d’autres développent davantage les autres facettes du signe.

Ainsi, le moral d’acier combatif, de même que le côté très endurant, déterminé, du signe est par exemple bien illustré par l’increvable Jeannie Longo ou encore la mémorable Florence Arthaud.

D’autres incarnent l’humour souvent à la fois incisif et bon enfant dont est capable le 8ème signe : Whoopy Goldberg, Florence Foresti ou Zabou Breitman.

D’autres encore incarnent la recherche de pouvoir du signe et les affres qui l’accompagnent souvent (Hillary Clinton).

Une dernière catégorie, enfin, incarne l’esprit à la fois révolutionnaire et provocateur des femmes Scorpion. Björk ou Yoko Ono en sont très représentatives : femmes géniales ou dérangeante, adulées ou exécrées…

Hommes Scorpion

Du côté des hommes, on a à peu près la même catégorisation, avec ceux qui ont essentiellement fait reposer leur vie sur leur charme (Alain Delon par exemple) ; ceux qui cultivent l’endurance et la compétitivité du signe (Jean-Pierre Papin, Dolph Lundgren par exemple) ; ceux qui choisissent plutôt l’arme de l’humour (Coluche, Michaël Youn, Laurent Baffie, Owen Wilson…) ; ceux qui recherchent le pouvoir et en connaissent les affres (François Mitterrand, Joe Biden, Richard Nixon dont on a parlé plus haut…) ; ceux qui, enfin, jouent pleinement la carte de la provocation pour essayer de faire bouger les lignes (le réalisateur Federico Fellini par exemple).

La vie et le caractère du chanteur Prince (Pluton est sa première dominante) est bien représentatif du signe : subjuguant, secret, exigeant, provocateur…

Vous vous reconnaissez beaucoup dans ce portrait (ou il vous fait penser à quelqu’un) sans être Scorpion pour autant ? Notre test astral est à votre disposition en fin d’article.

Voir aussi les portraits de :
Jack Nicholson (Taureau, Pluton, Jupiter), Johnny Depp (Pluton / Uranus / Mars), Franquin (Saturne / Pluton / Lune), Sting (Jupiter / Pluton / Lune+Neptune), Narcejac (Pluton / Mercure / Lune)

Amour et séduction

En amour, les partenaires d’une personne Scorpion seront fort avisés de la ou le stimuler constamment afin qu’il garde intact son intérêt et son désir car un Scorpion qui perd son envie de vous reconquérir chaque jour est un Scorpion qui ne restera plus très longtemps à vos côtés

C’est un exclusif, un possessif, un jaloux qui vit dans l’intensité. N’ayant guère de mesure, il est bien sûr rancunier et susceptible. Mais attention, c’est aussi un adversaire loyal ! Aussi, mieux vaut le prendre de front que d’essayer de l’avoir par la trahison ou le mensonge. Sinon, il pourrait bien vous battre à ce jeu car il a l’habitude de rendre coup pour coup

Que ce soit en amour, au travail ou en famille, on dit traditionnellement, que le Scorpion, en tant que signe d’Eau, s’entend bien avec les autres signes d’Eau (le Cancer et les Poissons) ainsi qu’avec les signes de Terre (Taureau, Vierge, Capricorne).

Son signe complémentaire est le celui du Taureau, ce qui veut dire que c’est avec lui qu’il forme le duo le plus équilibré, chacun complétant l’autre.

Ce système fonctionne globalement mais s’avère trop simpliste pour deux raisons : d’abord, il ne tient pas compte de certaines relations qui, sans être très fortes, peuvent aussi être très importantes dans la vie. Ainsi, c’est souvent avec un Sagittaire que le Scorpion devrait se mettre en affaire !

De même, il y a une grosse différence entre flirter et fonder une famille : un Scorpion peut très bien avoir une belle romance avec une femme Poissons et pourtant fonder sa famille avec… une représentante du Bélier car, en vérité, ces deux-là peuvent former un couple plus inattendu mais qui peut marcher !

Le signe avec lequel il s’entend le moins bien est sans doute le Verseau mais attention, pour peu qu’une personne née sous le signe du Verseau soit aussi par exemple ascendant Taureau, ou possède dans son thème un amas dans le signe du Cancer, et tout peut très bien aller entre eux. Gare donc à ne pas vulgariser jusqu’à dire des choses erronées.

Par ailleurs, l’autre raison pour laquelle il ne faut pas conclure trop vite du potentiel d’entente entre deux personnes, c’est que le signe solaire ne représente qu’une part limitée (disons 10 à 20 % maximum) de ce qu’est la totalité d’une personne puisque de très nombreux autres éléments de votre thème astral vont jouer dans le jeu des affinités – ou des aversions – avec d’autres gens !

Si vous souhaitez avoir recours à l’astrologie pour mieux comprendre vos rapports humains, vous pouvez vous orienter du côté d’une synastrie.

Et leurs méthodes de séduction ?

Lui comme elle fascine d’abord par un mystère entretenu avec lequel le signe sait jouer pour envoûter, faire supposer, faire fantasmer, faire douter… Les natives et natifs du signe ont par ailleurs un don pour deviner les pensées des gens, poser les bonnes questions, vraiment s’intéresser à votre vie (et surtout votre vie intérieure) et savoir dire le mot qu’il faut pour que l’autre succombe.

Ajoutez à cela la passion volcanique qui se révélera ensuite et vous avez un profil zodiacal fait pour les histoires romanesques.

Pour aller plus loin :
Quel fantasmes correspondent à votre signe ? Quel type de couple vous correspond ?

Comment faire plaisir à un(e) Scorpion, que lui offrir ?

Le cadeau qui plaira le plus à un Scorpion est « le cadeau impossible », celui qui consiste à dénicher un objet rare, un livre épuisé, une pièce de rechange qui n’est plus fabriquée, une photo dédicacée ou encore de fabriquer vous-même quelque chose qui demande du temps, un meuble sur mesure… ou un plat cuisiné qui demande deux jours de préparation.

Dans tous les cas, c’est donc surtout les efforts et le temps que vous aurez mis dans l’élaboration ou l’obtention de votre cadeau qui lui donnera ici toute sa valeur.

Plus d’idées pour vos cadeaux selon la position du soleil et, pour les amateurs plus avancés, selon la place de Vénus.

Argent, travail et santé

Le Scorpion – ou le Plutonien – a une conception assez spéciale de la possession : il fera tout pour obtenir ce qu’il désire mais une fois qu’il l’aura, il ne s’y intéressera plus vraiment et pourra même s’en débarrasser négligemment. En cela, il peut faire penser à un félin repu qui, chassant pour le plaisir et l’excitation, pourra laisser sa proie à moitié morte à l’abandon.

Ses constantes recherches et réflexions le poussent à de nombreuses remises en question sur lui-même, son existence, sur celles des autres et il considère la vie comme une évolution perpétuelle, y compris professionnellement, craignant l’immobilisme et l’inactivité.

Il arrive souvent aux natifs de ce signe de se réorienter plusieurs fois (souvent à travers de radicales reconversions) car, pour s’épanouir dans la vie et dans son métier, il a besoin de transformation, cette volonté pouvant se traduire différemment d’un individu à l’autre mais indiquant aussi toujours le désir de laisser sa marque, son empreinte sur le monde.

Il pourra être ainsi bricoleur, manipulateur, artiste, psychiatre, financier, politicien, liquidateur de société ou magicien…Peu importe du moment qu’il touche du doigt (ou de l’esprit) le cœur du pouvoir ou les tréfonds de l’âme puis qu’il en modifie la teneur.

Notez que si vous avez des doutes au niveau de vos choix de carrière, vous pouvez opter pour un Conseil en orientation.

Au niveau du corps et de la santé, le signe est relié aux organes génitaux, au gros intestin et au rectum ainsi qu’à la vésicule biliaire.

En cas de dissonance sur le soleil natal, ce sont en priorité ces éléments du corps qui peuvent se trouver déséquilibrés et poser souci. La vitalité de notre homme ou femme Scorpion peut toutefois grandement être impactée par une vie étriquée, stagnante, sans défi ni changement.

Le signe se décline aussi en trois sous-catégories, découvrez-les dans l’article sur les décans du Scorpion.

Les vilains petits secrets du Scorpion

Les valeurs propres à un signe peuvent être largement corrompues et il est alors possible d’en faire un portrait « au vitriol ». Voici donc la description du Scorpion (ou du plutonien) dans ce qu’il peut développer de plus négatif et de plus méprisable. Ce portrait s’applique bien sûr aussi bien à un homme qu’à une femme.

Le Scorpion négatif ou Bestiole Venimeuse

La Bestiole Venimeuse est avant tout focalisée sur le sexe, déclinant celui-ci de façon orgiaque, perverse ou obsessionnelle. Toute sa vie se focalise sur ce seul domaine qui, de fait, déborde sur les autres : il sera ainsi le patron libidineux, le collègue pince-fesse, la tante nymphomane, l’ami aux blagues salaces, le fils honteux de la famille ou la voisine exhibitionniste. S’il ou elle est trop moche, trop décati(e) ou trop avare pour véritablement pratiquer, il ou elle n’y pensera pas moins toute la journée.

Évidemment, il ne faut pas s’attendre à de grandes valeurs d’âme chez la Bestiole Venimeuse puisque sa vie est dirigée par son bas-ventre et que l’amour, l’amitié, le respect, la charité sont pour lui de vagues abstractions. Sa volonté, parce que soumise à un complexe de domination, est forte.

Il est exigeant, critique, cruel car il tire de ces penchants une alternative à sa libido, ce même plaisir de jouissance autocratique. C’est à n’en pas douter un ennemi aussi dangereux qu’acharné car son mental obsessionnel fait qu’il est capable de réunir toute son énergie contre une seule personne, dans un seul but.

D’ailleurs, il aime détruire, salir, avilir et trouve un plaisir malsain à souiller et dégrader choses et gens. Bref, cette engeance est excessive, intraitable, tantôt glaciale et tantôt volcanique, selon les circonstances et son bon plaisir.

Pour elle, la fin justifie les moyens et la satisfaction personnelle est au dessus de toute autre chose.

Destinée du Scorpion

Un seul élément astrologique ne saurait déterminer une destinée, c’est à dire un schéma directeur de l’existence mais nos dispositions de caractère forgent pourtant un certain type de parcours.

Celui du Scorpion (ou du Plutonien) sera souvent influencé par les différentes passions (intellectuelles, sexuelles, affectives et professionnelles) qui dirigeront son cœur et qui lui feront ne pas hésiter à régulièrement tout recommencer. Le parcours des natifs de ce signe est souvent marqué par plusieurs nouveaux départs (de zéro parfois) car ils savent tout quitter pour se consacrer complètement à la nouvelle page qui s’ouvre pour eux.

Parfois un peu trop dans la politique de la terre brûlée, et capables de détester aujourd’hui ce qu’ils ont adoré hier, les Scorpions ne font pas dans la demi-mesure : ils vivent leur vie de façon entière et même souvent excessive car pour eux, seuls les sentiments intenses méritent d’être vécus.

Si la notion de vie antérieure et de karma vous intéresse, vous pouvez consulter les articles suivants ou commander une étude karmique.

Correspondances analogiques

Un signe du zodiaque représente un ensemble de traits symboliques qui sont transposables à presque n’importe quel domaine, c’est à dire que certaines parties du monde, du réel (des lieux, des matières par exemple) ou encore certaines idées et concepts se rapprochent des thématiques propres au signe.

Ainsi, on peut s’amuser à se poser un certain nombre de question et à y répondre astrologiquement :
Quel type de joueur êtes-vous selon votre signe ? Quel type d’environnement de vie correspond à votre signe ? Quelle série TV vous correspond ? Quel super-héros seriez vous ? Quel comportement avez-vous sur la plage ? Quel démon vous correspond ? Quel humour avez-vous ? Quel genre d’animal correspond à votre signe ? Quel exploit mythique auriez-vous pu faire ?

Correspondances astrologiques

Le signe du Scorpion est en rapport avec Pluton et avec l’élément Eau ainsi qu’avec la Maison VIII, ce qui est moins connu.

La Maison VIII est, sans surprise si vous avez lu cette fiche depuis le début, celle de la fin des choses et des grandes transformations qui s’ensuivent, des partages fusionnels (y compris la sexualité), de tout ce que l’on met en commun et que l’on accepte donc d’abandonner à titre purement personnel.

Correspondances astronomiques

Planète la plus éloignée de notre système solaire, Pluton fut découverte en 1930 par Clyde Tombauch, un astronome américain. Son petit diamètre (légèrement inférieur à celui de notre lune) en a effectivement rendu l’observation difficile comme si Pluton se dérobait au regard, se cachait dans les ténèbres de l’espace, même si nous avons quelques images de Pluton. On peut déjà en conclure que cette planète concerne les choses occultes, cachées, difficiles à appréhender et à observer.

De plus, cette petite taille a valu à Pluton d’être reclassée comme planète naine, au côté de Cérès. Le symbolisme de cette querelle d’astronomes quant à la façon de classer les corps célestes illustre bien la nature de la planète : remise en question, transformation sont en effet des valeurs plutoniennes.

Par ailleurs, le fait que Pluton soit désormais à égalité avec Cérès donne de l’importance à cette dernière car les effets de Pluton ainsi que sa gouvernance sur le signe du Scorpion ne sont plus à prouver. Il en découle qu’un corps de même gabarit (Cérès) – a fortiori beaucoup plus proche de la terre – doit bel et bien être considéré comme une planète indispensable aux astrologues qui s’interrogent depuis plusieurs décennies sur l’importance à lui donner et sur son éventuelle maîtrise sur le signe de la Vierge. Pluton joue donc ici, par un effet indirect, le rôle d’un guide ésotérique, d’un initiateur n’hésitant pas à remettre en cause notre perception des choses, tant en astronomie qu’en astrologie.

Correspondances mythologiques

Pour bien comprendre les mythes liés à Pluton / Hadès, il est nécessaire de se débarrasser au préalable des idées reçues de notre culture judéo-chrétienne pour se replacer dans le contexte où ces mythes ont été créés. En effet, si Pluton est le dieu des Enfers de l’Antiquité, ce serait un grave contresens que d’en déduire qu’il est donc le Diable ! Hadès est un des douze dieux principaux de l’Olympe et, à ce titre, on peut donc dire qu’il représente bien une valeur essentielle de la vie, ou plutôt de l’existence et de l’après vie puisque son règne se fait sur les morts.

On trouve ici donc l’idée d’une transition, d’un au-delà typiquement plutonien. Hadès peut pourtant se montrer doux et généreux aux hommes. Placide, il se fait dieu agraire, et est alors représenté tenant la corne d’abondance et dispensateur de richesses. C’est l’autre facette de Pluton : celui qui donne, qui se dépossède pour l’autre, qui rend la vie matérielle aisée (on le nomme aussi alors « Ploutos »).

L’enlèvement de Perséphone en fait un amant passionné, instinctif et incontrôlable mais aussi fascinant puisque la déesse kidnappée tombe éperdument amoureuse de son ravisseur, subjuguée par la magie d’un noyau de grenade. Il faut ici voir la passion et le magnétisme intense d’Hadès.

Correspondances symboliques

Parce que Pluton est un « instinctuel » mais aussi parce que l’apaisement qui suit l’acte sexuel est souvent considéré comme « une petite mort », il gouverne la sexualité.

Parce qu’il use de charme et de stratagème mais aussi parce qu’il règne sur un monde intermédiaire entre le divin et l’humain, il est également le maître de la magie, de l’occulte.

En binôme avec son épouse Perséphone, il règne tantôt sur l’abondance des moissons et tantôt sur les « saisons mortes ». Le Scorpion est le signe de l’automne, quand la vie s’endort : il est tout à la fois symbole de profusion et de dépouillement, de dons et de privations selon le cycle du temps.

Correspondances de lieux

  • Les lieux qui correspondent à une fin, une étape ou une transformation (usine de raffinement et de recyclage, atelier de transformation de matière première, morgues et cimetières)
  • Tous les services d’urgence (pompiers, SAMU, police-secours…)

Correspondances avec les métaux, les gemmes et les parfums

  • Le plutonium et le radium
  • L’opale et la cornaline
  • L’humus et le musc

Correspondances ésotériques

En résumé

Le Scorpion, c’est :

Qualités

Passionné, audacieux, efficace, ambitieux, caractère entier, fascinant, dévoué, sensuel, instinctif, ferme.

Défauts

Impitoyable, jusqu’au-boutiste, médisant, rancunier, obsessionnel, ambigu, cruel, soupçonneux, intransigeant.

Qu’en pensez-vous ?

Le signe solaire n’est qu’une base de départ, qui demande à être rectifié en un tout cohérent par les autres facteurs (très nombreux) du thème. Merci d’en tenir compte dans vos commentaires.

Et vous, quel genre de Scorpion êtes-vous ? Plutôt du style séducteur ou humoriste ? ou les deux ? Et comment gérez-vous vos désirs pour qu’ils ne soient pas trop envahissants ? Et si vous partagez votre vie avec un(e) représentant(e) de ce signe, vous trouvez que votre partenaire en a plutôt les qualités ou les défauts ? Vous pensez qu’on a oublié de parler de quelque chose ? Dites-le nous aussi ci-dessous !

 

Tous droits réservés Philippe REGNICOLI

158 thoughts on “Comprendre le signe du Scorpion

  1. C’est tellement bien écrit, loin très loin des articles qu’on trouve en première page, l’on pourrais dire que c’est bien dommage mais je préfère dire « qui cherche trouve ». Aujourd’hui je suis tombé sur la plus claire et précise analyse du scorpion et j’en suis pas peu ravis. Merci pour le partage de connaissance..

  2. Les informations mon appris beaucoup de choses mais je n’arrive pas à comprendre pourquoi nous sommes liés à Hadès

  3. Bonjour,
    Je suis scorpion et la meilleure décision que j’ai prise est de vivre avec un scorpion!! Nous nous comprenons parfaitement ( même un peu trop) mais la vie de couple est facile avec lui…. 🙂

  4. Une observation qui me fait toujours bien rire:

    Il n’y a bien que les scorpions pour se tatouer leur signe astrologique sur le corps…

    Allez savoir pourquoi sommes nous si « fier » de notre appartenance? 😉

  5. Bonjour, c’est très surprenant la planète pluton scorpion dont ce dernier est férocement danger et que j’ai quelques exemplaires de mes familles,collègues etc…il faut méfier de ce que nous ignorons à quel moment sortira ces deux dards, venimeux etc…actuellement,je vis avec ces gens ‘scorpion,bélier’ tous les jours que je n’arrive pas un scorpion comme colocation chez moi,moi,je suis soixantenaire que je ne lui arrive pas débarrasser et ce dernier me menace,je lui invite de partir et c’est impossible, si vous avez un astuce à me soumettre et je vous remercie d’avance, il est très jaloux,ces mots me blessent, moi ma planète ‘capricorne ‘est sans défense AIDEZ-MOI le Dieu vous récompensera et aussi votre famille………..

  6. C’est tout moi, pourtant je ne suis pas scorpion, je suis sagittaire asc. vierge. J’ai la maison 8 en bélier avec la lune, ma maison 3 en scorpion, mais également en maison 2 avec neptune. Pourquoi, je me retrouve dans la description ?
    [réponse administrateur: Bonjour Cathy, très certainement parce que Pluton domine dans votre ciel]

  7. 😉 Mon mari est Scorpion ascendant Cancer avec en maison I notre cher Uranus, Maître du VERSEAU et en Maison IX La Lune en Verseau, et, qui dit mieux, Pluton en Maison IV (FC), Maître de son signe LE SCORPION ………… Parfois dur à comprendre surtout. Car il y a beaucoup de silence nécessaire pour lui mais pas pour moi. On s’adapte……. 😛
    Merci pour cet article très complet et très intéressant.

  8. T-O-T-A-L-E-M-E-N-T VRAI !!!!!
    Dans c’est discription du signe du zodiaque du scorpion, je me vois !!!
    Wow vraiment …là là c’est le fun dans apprendre plus sur soi même
    P-S: Merci beaucoup beaucoup pour tout ceux qui ont fait ce-ci car c’est juste carément GÉNIAL !!!!! (VIVE LE SCORPION !)

  9. [quote name= »didine988″]Ce que je viens de lire est on ne peut plus vrai excepté ce qui concerne mon assurance, perso, je n’ai aucune confiance en moi, mais le reste est vrai… pour en revenir à ce que disais Isabelle aquarelisa, je pense être pire que toi : scorpion ascendant vierge et signe chinois dragon ^^ le cocktail molotov :D[/quote]

    N’oublis pas que le décan joue beaucoup aussi. Selon le décan tu pourrais être en manque cruel de confiance et vice-versa 🙂 Pareil pour l’ascendant, il joue beaucoup sur la personnalité finale du signe principal. Renseigne-toi sur ton signe avec en complément l’ascendant vierge et le décan. Tu te reconnaîtra encore plus.

    Et puis le Scorpion est changeant, ce qui fait que d’ici quelques mois, tu pourrais être plus confiant.

  10. Je n’ai aucune empathie particulière pour l astrologie , je ne suis pas du genre crédule et pourtant je trouve les descriptions du scorpion
    totalement en accord avec ce que je suis, Scorpion 3e Décan (j’apprends cela aujourdh’ui sur ce site). C’est réellement fascinant , j’ai moi même un mal énorme à me comprendre savoir qui je suis réellement et pour les personnes qui me côtoient cela est pire encore . Elle me trouve tantôt sensible tantôt froid et colérique et ne me comprenne pas , ont parfois peur de moi tout en étant attirés. Ne savent pas comment m’aborder par peur de mes réaction dictées par ma nature passionnée.Bref la prochaine fois je leur ferai lire cette description du scorpion , peut être comprendront ils, ou peut être pas , tout le monde n’a pas l’imagination et l’empathie du scorpion .

  11. dans l’astrologie plus ancienne avant la découverte de pluton on considerait le scorpion gouverner par mars comme le bélier

  12. Très bonne description du signe du scorpion, mais il y aurait tellement plus à dire. Déjà c’est dommage de ne pas différencier les hommes des femmes du signe, ils peuvent être très différents.

  13. Héhhé, c’est pas la meilleure mais c’est une description proche de quelques facettes issues de toute la richesse du signe du Scorpion.
    En ce qui me concerne, moi je rêve de devenir le Roi des scorpions 😆 et en tant que mystique des profondeurs, je sais des choses que peu savent sur le signe…
    En tout cas, nous sommes nés du pouvoir de métamorphose et nous nous transformons sans cesse, il n’existera donc jamais de description complète du Scorpion, surtout que nous sommes aussi reliés à de multiples symboles comme l’aigle, le serpent, le phoenix, le caducée, le hierosgamos…
    En plus nous sommes reliés à l’océan abyssal de l’inconscient collectif, aux vibrations continues du cosmos.
    En clair, nous sommes insondables, nous surprendrons toujours! 8)

  14. c’est impressionnant tout est vrai ! 😥 j’ajouterais simplement le manque de confiance en soi et l’envie d’être indispensables aux autres, je suis quelqu’un qui veut toujours vivre sa vie à fond et impressionner les autres

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.