Astrologue professionnel : consultations
Calculer et connaître son ascendant
Signes du zodiaque
Cours d'astrologie
Date de naissance et thème astral

Sombres cieux| Difficulté 4 | Nous abordons dans ce cours l’étude de la mort par accident non sans préciser au préalablement que la constatation d’aspects mortels a posteriori est toujours assez évidente mais qu’elle l’est beaucoup moins dans un pure exercice prévisionnel car ce qui s’est finalisé ici par un décès aurait pu, dans le cadre d’un autre individu, se traduire par de grosses difficultés ou une profonde transformation interne. D’ailleurs, il est certain que toutes les personnes parfaitement «astrologiquement jumelles » (personnes nées à la même date, à la même heure et dans la même région que la personne prise en exemple) n’ont pas péri ce jour-là ; on peut par contre gager que ce fut un jour important et difficile pour elles toutes.

I. Protocole d’étude

Notre étude se déroulera en trois phases :

- Etude du thème natal (23/11/1958 à 23h00 à Avignon)
- Etude de la révolution solaire (RS) allant du 23/11/1973 au décès.
- Etude des transits pour la journée envisagée (15 avril 1974)

Cette femme est morte dans un accident de voiture.

 

Etude du thème natal (ou radix)

Carte natale d'une accidentée

Quatre points saillants sont à relever dans le thème :

1/Uranus (les accidents) en XII (les épreuves, hospitalisation et blessures graves) carré Mars (La violence, ce qui heurte la chair) et carré (exact) Jupiter (la protection).

2/Mercure (les déplacements) conjoint Saturne (problèmes, obstacles, événements majeurs).

3/Nœud Sud (poids du karma) en Bélier et IX (Les voyages).

4/Jupiter très affligé (seulement des aspects tendus)

On peut donc dire que le thème natal prédispose effectivement à des accidents très graves (1), notamment au niveau des déplacements (2&3) automobiles (encore 1) et qu’aucune protection en la matière ne sera accordé (4).

Précisons encore pour la suite de l’analyse que les dominantes sont Lune (culminante), Uranus (conjoint ASC), Neptune (conjoint FC) et Pluton (en maison I).

Etude de la révolution solaire

Etudions d’abord la RS en tant que telle :

5/Amas planétaire en VIII (maison traditionnelle de la mort) : Mercure, Lune, soleil, Neptune.

6/Mars en Bélier et I (poussant à un comportement impulsif et violent) opposé Uranus (accidents, impondérables).

7/Maison III en Gémeaux (déplacements) et son maître Mercure en VIII.

8/ Nœud Nord (le destin) conjoint MC (l’apogée de la vie).

La RS en tant que telle montre donc une véritable potentialité mortelle (5) accompagné d’un comportement de mise en danger et un climat propice aux accidents violents (6) surtout lors de déplacement (7) automobiles (encore 6) et que c’est là la poursuite du destin de la personne (8)

Toutefois, la RS doit obligatoirement être comparée au thème natal pour prendre son sens :

9/ ASC de la RS (vitalité et santé de l’année) en VIII natale.

10/ Maison VI RS en XII natale (et vice versa) : épreuves de santé.

11/Uranus RS conjoint Nœud Nord natal : événements bouleversant le cours de la vie.

12/Pluton RS (maître traditionnel de la Maison VIII) conjoint exactement à cuspide de III, les déplacements.

13/Mars RS en IX

Le sens de la RS est donc confirmé par la comparaison au thème natal.

Etude des transits

Les conclusions tirées doivent maintenant devenir effectives par le truchement des transits (T).

Que remarque-t-on pour le 15 avril 1974 vers Midi ?

14/Le soleil T se place à 24° du Bélier sur l'axe des noeuds (le destin) et s'oppose à Cérès (la santé).

15/ Mercure T (déplacements) à 05° Bélier transite en maison VIII natale (le cimetière du zodiaque).

16/ Vénus T (qui est maître du NN en Balance) est conjointe à la cuspide de VIII à 08° Poissons.

17/ Mars T (acte brutal, violence) à 26° Gémeaux s’oppose à la conjonction natale Mercure/Saturne -voir sa signification en (2).

18/Jupiter T est exactement conjoint à Vénus, renforçant son action sur la cuspide de VIII.

19/Saturne T (conjoint à mercure en natal) est à 29° des Gémeaux et lui aussi opposé à la sinistre conjonction natale Mercure/saturne, décuplant l'action de Mars. La conjonction céleste Mars/saturne se plaçant en opposition à la conjonction Mercure/Saturne natale a ici un effet redoutable.

20/Uranus T se trouve à 25° de la balance, opposé au soleil T sur l'axe nodale.

21/Pluton T à 05° de la balance est conjoint à la cuspide de III.

22/ L'axe nodale est sur l'axe 21° Gémeaux/Balance venant encore renforcé, comme si besoin était, Mars/Saturne T contre Mercure/Saturne natal.

II. Conclusions

Nous voyons donc qu’un faisceau impressionnant de facteurs (22) confirment la même chose : un danger mortel par accident de déplacement.

Nous avons respecté une procédure indispensable pour en arriver à cette conclusion :
Le thème natal indique que cela est possible, la RS instaure un climat dans cette direction et les aspects de transit confirment le diagnostic.

Remarquez au passage la redondance de certains points qui ne doit rien au hasard : les facteurs de violence Saturne et Mars, les facteurs de déplacements Mercure, la III, la IX, les facteurs de santé et les facteurs karmiques.

Précisons également pour finir deux choses importantes :

Premièrement, Les transits sont d’autant plus effectifs qu’ils réactivent ici la position natale la plus dangereuse.

 

Deuxièmement, il est important ici de souligner que le trigone de Jupiter à lui-même, réputé THÉORIQUEMENT apporter chance et  protection a ici été catastrophique car Jupiter natal est très agressé ; gardez donc à l’esprit qu’une planète transitante sur elle-même ne fait que réactiver ce qui est dit en natal.

Quand l'orage couve

Dans tous les cas de figure en prévisionnel, et encore davantage sans doute quand il s’agit d’anticiper des événements aussi graves, il est important de suivre une démarche stricte mais simple que je vais résumer ici à nouveau au risque de me répéter :

A/Etudier le thème natal : quelles sont les potentialités qu’il véhicule ?

B/Etudier la RS en tant que telle puis la comparer au natal.

C/Etudier les transits en gardant à l’esprit que ceux-ci ne peuvent qu’activer ce que contient le natal, surtout si ce contenu a été mis en lumière par la RS. (En plus de l’exemple fourni ici par Jupiter, on peut aussi étudier Uranus : il est en XII natal et conjoint ASC, il est conjoint au Nœud Nord en RS et enfin en VIII natale+carré lui-même en transit.)

D/ Jauger l’importance des événements en déterminant si les dominantes du thème radix sont présentes et si oui dans quelle proportion.

Ce schéma peut se résumer à la démarche intellectuelle suivante :

A/ Inventaire des possibles.

B/ Mise en lumière de certains de ces possibles.

C/ Confirmation de l’activation des possibles mis en lumière.

D/ Evaluation de l’intensité des possibles précédemment dégagés.

 

Tous droits réservés Philippe REGNICOLI
Reproduction totale ou partielle interdite sans autorisation écrite de l’auteur

Share

Ajouter un commentaire


Code de sécurité
Entrez ce code ou cliquez ici pour en générer un nouveau