Astrologue professionnel : consultations
Calculer et connaître son ascendant
Signes du zodiaque
Cours d'astrologie
Date de naissance et thème astral

La Flèche astrologique | Difficulté 4 | De la même manière que nous avons expliqués le Marteau et le Carré en T, nous pouvons nous arrêter plus avant sur d’autres aspects dits composés, c'est-à-dire constitués par plusieurs aspects simples.
Nous continuons donc notre série de cours consacrés à décrypter ces aspects complexes, en allant crescendo dans la difficulté. Cette troisième leçon traite du cas de la configuration dite « en Flèche » et va tenter de faire le point sur sa signification théorique et pratique en expliquant comment l’interpréter puis en donnant un exemple concret de cette technique interprétative.

I. La Flèche: La reconnaître, la comprendre

Schéma Flèche -Bresciani- Cette configuration est représentée par l’alliance d’un carré en T et d’une opposition.
La planète qui forme cette dernière n’est pas suffisamment centrée pour être en carré avec les autres.
Il peut s’agir, par exemple, d’une planète fonctionnant avec un orbe important (un luminaire) créant ainsi une opposition large sans toutefois produire de carrés avec les planètes elles-mêmes en carré avec la planètes opposée (nous verrons prochainement le cas du Grand Carré où les deux planètes en opposition forment chacune un double carré à deux autres planètes équidistantes).

Comme nous l’avons vu, le carré en T représente un devoir d’action, et l’opposition, un appel à l’équilibrage.

Habituellement, cette configuration est à considérer dans l’ordre du Zodiaque, ainsi que dans une certaine progression logique concernant les deux figures :
- la planète qui ouvre la configuration en T.
- la planète Focus.
- la planète qui ferme la configuration.
- la planète dite Apex, celle qui fait opposition à la planète Focus, la dynamisant et dynamisant, du même coup, le carré en T dans son ensemble.

Il s’agit donc, ici, de déterminer la forme d’agissement la plus adéquate par rapport aux deux planètes les plus importantes de la configuration : celle qui forme les deux carrés et celle qui lui est opposée (les planètes Focus et Apex).

La première indique l’objet, le lieu et la manière, la seconde diffuse une énergie de recul :
Deux fois plus de possibilités de réalisation donc, mais aussi, deux fois plus de difficultés parce qu’il y a, dans ce cas, obligation d’assimiler deux énergies différentes, voire, contradictoires.

Il parait donc, évident que ces deux planètes ont tout intérêt à être en adéquation dans un thème (mais, ce n’est pas toujours le cas), ce qui révèlera une plus grande facilité d’aboutissement et d’assimilation.

L’imprégnation de ces deux énergies peut déboucher sur un schéma clairement dynamique, l’une développant les possibilités de réalisation pures, l’autre, permettant un contre-balancement souvent nécessaire à une évolution empreinte de discernement.

Le meilleur exemple à donner pour expliquer cette configuration serait celui d’un peintre travaillant à l’une de ses œuvres et prenant, de temps en temps, du recul par rapport à sa peinture afin de juger de son effet sous un angle nouveau, et ainsi de s’assurer qu’il ne commet pas d’erreurs.

De même, et comme pour les configurations précédentes, c’est avec la maturité que cette figure se révèlera efficace pour son possesseur, puisque dans un premier temps, il est plutôt probable qu’il la subisse.

II. Cas pratique

Dave GAHAN né le 9 mai 1962 à 05 h 00 à Epping (Ang)

Carte natale de Dave Gahan

La configuration de la flèche dans le thème de Dave Gahan (le chanteur du groupe « Dépêche Mode ») possède la particularité supplémentaire de concerner les Nœuds Lunaires.
Cette configuration prend donc une connotation Karmique et révèle les possibilités existantes d’un être dans la manifestation de sa destinée.

Neptune, en Scorpion et en M VII, forme les deux carrés aux Nœuds Lunaires (axes Lion/Verseau, MM V et XI), mais aussi à Saturne, lui-même conjoint au Nœud Sud.
Le Soleil (en Taureau et en M I) est, quant à lui en opposition à Neptune.

Avant de se pencher sur la configuration même, il semble indispensable d’un point de vue Karmique, d’interpréter brièvement la position des Nœuds Lunaires.

Le Nœud Nord en Lion et en M V indique les possibilités créatrices (artistiques ou culturelles) faisant appel à une certaine individualité, et dans lesquelles le natif pourra exprimer toute son originalité. Elle favorise le succès personnel et une certaine reconnaissance dans les domaines de création.
Le Nœud Sud en Verseau et en M XI, quant à lui, montre que, par le passé, le besoin d’adhérer à un groupe social a été important et que le natif s’est, quelque peu, « reposé » sur cette communauté, faisant abstraction de ses désirs personnels.
La conjonction de Saturne au Noeud Sud tend à renforcer le fait que le natif a probablement dû travailler dans l’ombre, ne se laissant ainsi aucune possibilité de briller par lui-même et freinant sa créativité au profit de sa rationalité.

C’est donc le Nœud Nord qui ouvre cette figure, rassemblant ici la double fonction de l’impulsion initiale, la manifestation d’une certaine vocation (par la flèche) et de la prédestination.
La voie est, semble-t-il, toute trouvée quand une disposition innée et le destin nous indiquent le même chemin à suivre.

C’est par la position de Neptune que peut se réaliser pleinement ce dessein. Neptune symbolise, entre autres, la propension à la création musicale ce vers quoi, Dave Gahan a dirigé ses pas.

En Scorpion, Neptune précise sa nature initiale : celle d’une énergie de perception et d’intuition alliée à un puissant besoin d’intensité et de renouvellement dans l’existence.
Comme il l’expose lui-même, Dave Gahan a besoin de « vibrer » sur scène, de ressentir avec force les émotions de son public.

« Faire un bon concert est, pour moi, beaucoup plus important qu’un bon enregistrement en studio (…). Sur scène, je laisse parler mes sensations. Que serait la scène sans la magie de l’improvisation ? ».

Cette dynamique possède, également son mauvais côté. Ce trop fort besoin de vivre intensément des expériences nouvelles peut donner une propension à l’extrême : abus de drogue, alcool, suicide.
Dave Gahan ne s’en cache d’ailleurs pas :

« J’ai tout, mais je ne le vois pas ou je n’arrive pas à en profiter. Je suis irrésistiblement attiré par ce qui est mauvais pour moi. Lorsque j’aime quelque chose, je le détruis, systématiquement : c’est plus fort que moi ».

Dave Gahan


En M VII, Neptune vient redynamiser la perspective et le besoin de s’associer, de collaborer avec autrui, dans un souci de complémentarité.

« Notre complicité dure depuis 25 ans. Nous avons accompli et survécu à tant de choses. Je ne serais rien sans le groupe et il ne serait rien sans moi ».
A noter que cette citation laisse déjà entrevoir la manière dont Neptune est teintée par le Soleil en opposition, par l’apport d’une énergie rayonnante et non dénuée d’un certain égocentrisme. (Rappelons que le Soleil est en M I).

Saturne, troisième facteur important dans le thème l’est, également, par sa culmination au MC.
Elle symbolise la capacité de se réaliser dans un travail collectif (en Verseau et en M XI).
Etant opposée au Nœud Nord, ces deux points se dynamisent et s’équilibrent mutuellement, dans une forme de constance entre création et reconnaissance.

« Il faut travailler dur pour se réinventer. Nous devons continuer à innover et le véritable défi est dans le travail ».

La dynamique Solaire s’exprime en M I et en Taureau. Elle ne fait qu’amplifier ce besoin de réussite personnel, déjà évoqué par le Nœud Nord en Lion et en M V.
Elle apporte à Dave Gahan son côté « superbe » et « généreux », représentés le plus naturellement du monde dans son apparence sur scène.
Le terme d’apparence n’est pas choisi de façon anodine :
Autant, Dave Gahan aime à s’exhiber sur une scène, par ses jeux du corps, par ses attitudes provocatrices et suggestives, autant, il reste un homme étonnamment raisonnable face à une caméra, lors d’une interview, par exemple. Ceci traduit bien l’inquiétude latente qui peut l’habiter, malgré tout.

« J’ai appris à accepter l’idée que Dépêche Mode était unique. De tous les groupes, j’aurais pourtant parié que nous serions le premier à disparaître » !

Tous droits réservés Anne Bresciani
Reproduction totale ou partielle interdite sans autorisation écrite de l’auteur

Share

Ajouter un commentaire


Code de sécurité
Entrez ce code ou cliquez ici pour en générer un nouveau