Astrologue professionnel : consultations
Calculer et connaître son ascendant
Signes du zodiaque
Cours d'astrologie
Date de naissance et thème astral

Au-delà La vie humaine est jalonnée de ce que certains nomment coïncidences ou conjectures, qu’elles soient chanceuses ou tragiques, c’est à dire vécues comme des providences ou comme des épreuves.
Concernant ces dernières, il est bien vrai que si elles ne nous tuent pas, elles ne nous rendent que plus fort. Cela nous renvoie à l’utilité des épreuves : même si nous aspirons tous à une vie facile, c’est bel et bien dans la difficulté que nous prenons le plus conscience de la valeur de notre existence. Cette prise de conscience est nécessaire à chacun d’entre nous. Elle peut avoir lieu à tous les âges, et dans tous les milieux.
Les tragédies nous donnent aussi parfois la possibilité d’entrevoir un monde différent, par l’entrebâillement d’une porte derrière laquelle, « l’inconnu »se devine.
Dans le cas de Dominique Bromberger, et de son expérience directe de la mort, tentons de discerner les facteurs astrologiques déterminants à travers son thème puis son horoscope et voyons comment des événements apparemment bouleversants ont donné un nouveau sens à son destin et à sa vie, transformant le journaliste rationnel en initié.

I. Etude du thème natal

Dominique Bromberger est né le 24 Mars 1944 à 04 h 50 à Paris.

Carte natale Dominique Bromberger

1/ L’homme de lettres

Homme d’actualités, il fut un journaliste connu de nos petits écrans, apprécié pour la fiabilité de ses informations et pour son professionnalisme.

Dans son thème natal, on retrouve cela par la position de l’Ascendant en Verseau relié harmonieusement (par trigone) à son maître, Uranus, conjoint au FC dans le signe des Gémeaux. De plus, Mercure est conjoint à la Nouvelle Lune.

Tous ces facteurs convergent dans le même sens : Un sens aigu de la communication allié aux techniques modernes (la télévision, entres autres).

Indéniablement, homme de toutes les communications, Dominique Bromberger présente aujourd’hui une chronique quotidienne sur France Inter s’intitulant « Regards sur le monde ».

Dominique Bromberger

On retrouve bien évidemment ici, l’influence d’Uranus mais celui-ci, agissant depuis la maison IV, incite l’homme a plus de retenue, moins de présence visuelle, dans l’ombre derrière un micro. La présence de Saturne (les notions d’isolement, mais aussi la carrière) et de Mars (il est l’initiateur de cette émission de radio) en Gémeaux abondent dans ce sens. La Lune noire en Vierge et en VII fait de lui un observateur critique et lucide du monde.

Enfin, homme d’écriture, il est l’auteur de plusieurs livres dont le plus poignant est sans aucun doute le dernier, celui de son expérience intime avec la mort : « Un aller-retour » (aux éditions Robert Laffont).

2/ L’homme d’action

Homme d’action et de dépassement, Dominique Bromberger a parcouru le monde, souvent au péril de sa vie, pour mener à bien ses nombreux et brûlants reportages.
Il est également l’homme des aventures personnelles, puisqu’il a gravit plusieurs sommets, notamment en Himalaya.

Plusieurs facteurs du thème laisse apparaître cette face de sa personnalité :

- Son Ascendant en trigone à Neptune, signe toutes les formes de dépassements de soi.

- Neptune, sur la cuspide de la M VIII, révèle que son parcours n’était pas exempt de risques, mais surtout, que Dominique Bromberger, comme il l’avoue lui-même, a vécu dans une certaine exaltation de se mettre en danger.

- La cuspide de la M VIII est en Balance, celle de XII en Capricorne :

« Quand j’étais enfant puis ado, j’étais plutôt timide et craintif, mais j’ai toujours essayé de dépasser cette peur. La vie est si courte qu’elle ne vaut pas la peine d’être vécue si on ne la vit pas intensément. »

- Pluton, Uranus et Neptune donnent donc à cet homme un incontestable besoin de se surpasser, de se prouver à lui-même que rien ne peut l’atteindre, de se mettre en danger permanent pour se prouver qu’il est bel et bien vivant.

NDE

« Longtemps, je suis resté immortel. Je n’ai jamais admis que ma vie pouvait avoir une fin. Au cours de mes équipées, j’ai renforcé ma conviction. J’étais bien immortel puisque, mettant ma vie en danger ou plutôt en jeu, rien, ni personne, ni Dieu, ni bête, ni homme ne venait me la retirer ».

Dans cette seule citation, on retrouve bien ici l’influence des trois transaturniennes qui correspondent à ses principales dominantes puisque :

- Neptune est culminante
- Pluton est conjoint au DESC
- Uranus est conjoint au FC

Notons que les trois dominantes sont harmonieusement reliées entre elles par sextiles. Et cette configuration très harmonieuse est un facteur de protection capitale qui lui a sans doute évité le pire…

En effet, le 2 Mars 2001, aux environs de 06 h 45, Dominique Bromberger fut victime d’un terrible accident de la circulation en se rendant à son travail. Cette collision le plongea dans un coma de trois longues semaines dont personne n’aurait pu dire, à l’époque, si ce « sommeil » aurait une fin.

De ce voyage jusqu’aux portes de la mort, traversant les profondeurs insondables du néant, Dominique Bromberger nous en a rapporté un récit bouleversant et sensible, à lire absolument.

Retour sur cet accident qui débute par une tragédie, et se termine par une victoire par K.O sur la mort.

II. Etude des transits

1/ « Il faut écouter ses pressentiments »

Le 28 février 2001, Dominique Bromberger perçoit très clairement l’annonce de son prochain accident, alors qu’il traverse le fameux carrefour qui verra son existence basculer trois jours plus tard.

Il écrit dans son livre :

« J’ai entendu très clairement cet avertissement : "Dominique, si un jour tu as un accident, ce sera à cet endroit là". Ce n’était pas une voix qui résonnait dans ma tête. Il s’agissait d’un avertissement d’origine inconnue. (…)Je ne voulus pas voir l’avertissement qui m’était prodigué par le Ciel. Je ne voulus pas entendre la mise en garde prémonitoire qui m’avait été adressée trois jours avant la collision ».

Ce type de perception est à ajouter à l’actif de Neptune, très fort dans le thème natal (parce que culminant), formant un grand trigone avec l’Ascendant et Uranus.


Le phénomène intuitif est réactivé, voire décuplé, par le transit de Neptune sur l’Ascendant à la date indiquée. Il révèle une plus forte prédisposition aux sensations habituellement imperceptibles, une aptitude à percevoir certaines manifestations que l’on ne peut imaginer de façon courante et ordinaire, dans la vie quotidienne.
Le transit de Neptune sur l’ASC correspond à une prise de conscience intérieure et immatérielle.

Pressentiment

En résumé, Neptune concourt à une expérience morale plus que physique mais n’en donne pas moins un avertissement clair au journaliste qui, malheureusement, ne saura pas écouter.

2/ L’accident, son déclencheur et son protecteur.

En étudiant la date du 02 Mars 2001(Vers 6H45), on s’aperçoit que les transits planétaires laissaient apparaître avec évidence la probabilité de cet accident.

Thème d'un accident

Carte sous astrocycle

- Neptune (conjoint à la pointe de VIII en natal…) transite l’Ascendant, symbolisant la santé. Il est exactement opposé à Pluton natal, cette opposition représentant bel et bien ici, une notion de transformation profonde, si ce n’est de mort réel.

- Mercure (les petits déplacements, mais aussi, l’environnement quotidien), transite la M I (toujours ici reliée à la santé), et s’oppose à Jupiter natal en M VII (les autres). Mercure s’apprête de plus à rejoindre Uranus, qui transite, lui aussi, cette M I.
Ce transit dans l’axe MM I/VII, signe de façon significative que l’évènement, s’il doit avoir lieu, ne dépendra pas véritablement de nous, mais viendra d’autrui.

- Mars (les actions violentes) qui transite le MC, est en étroite opposition à Uranus (les évènements imprévisibles). De plus, Mars se prépare à rejoindre Pluton, transitant la M X, ce qui laisse supposer une transformation radicale et violente au sein de cette Maison.
C’est le plus parlant de tous les transits de ce jour, puisqu’il est incontestablement révélateur d’événements particulièrement violents.

Tunnel...

Ces trois données puissantes ont sans aucun doute participé à la mise en place de l’évènement tragique.

Mais on peut relever quatre autres transits tout aussi importants :

- La Lune qui a vraisemblablement servie de « déclencheur », puisque, ce même jour, elle transite Uranus natal.

- Jupiter passant sur ce même Uranus natal (et donc en sextile et trigone à Pluton et à Neptune), qui a certainement permis à Dominique Bromberger d’échapper à la mort.

- Saturne, facteur de blocages, n’est pas en reste puisque il transite la M III et se prépare à rejoindre cette conjonction sur Uranus, à 6° de la Lune en transit.
Saturne en III symbolise toujours, plus ou moins concrètement une réduction ou une concentration des déplacements, de la vie sociale, des facultés intellectuelles et est ici l’indice probant d’une « immobilisation ».

- Cérès, représentant les facteurs de santé s’apprête à transiter la M XII et est déjà en conjonction étroite (à 2°) de sa cuspide, reliant ainsi ses propres valeurs à celles de la douzième maison, presque toujours sollicitée dans les cas d’hospitalisation.

3/ Le coma et l’importance des encadrements

La date du 02 Mars 2001 correspond également, au premier jour de coma de Dominique Bromberger. Ce « sommeil » qui va durer environ trois semaines, lui donne l’occasion d’être confronté à des impressions étranges ainsi qu’à des situations parallèles, émotions personnelles et profondes qu’il relate dans son livre.

Comme il a été dit, c’est Neptune qui a engendré la problématique de base, c'est-à-dire, un devoir de prise de conscience d’ordre spirituel, produit par son transit sur l’ASC natal.
Il est important, maintenant, de se pencher vers des transits plus rapides pour trouver le fruit de son expérience avec la mort.

- Le Soleil (mise en lumière) et la Lune Noire (hyper lucidité) encadrent Vénus natale en Poissons et en M I.

Cette Vénus natale en M I sous-entend l’idée de valeurs personnelles.  Dans le signe des Poissons (et donc gouvernée par Neptune), elle évoque la spiritualité, la foi, les croyances. Mais elle est aussi Maître de la maison VIII en Balance et c’est donc par elle que se produisent les grandes transformations existentielles comme les grandes souffrances…

Ce transit important se situant en M I, la personnalité et la santé sont fortement touchées et sollicitées.

Eveil

4/ L’éveil… la naissance

Le véritable moment où Dominique Bromberger est sorti de son coma reste malheureusement inconnu.
Ce réveil a lieu, quoi qu’il en soit, entre le 18 et le 23 Mars 2001.
(Rappelons, au passage, qu’une sortie de coma est longue, et que la personne concernée, même si elle « réagit » quelque peu aux premiers sons, aux premières voix familières, n’en est pas moins encore plongée dans le brouillard le plus confus, replongeant parfois dans les méandres d’un semi coma et ce, plusieurs jours durant).

Perception

En regardant les transits du 23 Mars 2001, nous constatons que :

- Les transits du Soleil et de la Lune Noire encadrant Vénus natale ont été remplacés par ceux de la Lune (Maître de VI natale) et de Mercure (Maître de IV, maison gérant entre autre le sommeil et donc les états rapprochant).

Mercure signe ici un retour à l’expression, à la communication à défaut d’une réapparition des facteurs de mobilité physique, encore largement hypothétiques.
La Lune représente, quand à elle, plusieurs valeurs différentes mais qui abondent toutefois, dans une seule et même direction :

- Une certaine forme d’angoisse liée à la (re)naissance.
- Le besoin de sécurité et de chaleur que l’homme a trouvé lors de son voyage, le renvoyant néanmoins à une autre forme de protection dans son retour à la vie : celle de ses proches et de sa famille.

« La sortie du coma tient plus d’une sorte de renaissance que de l’éveil (…). Le « dormeur » qui sort, parfois à regret, du domaine des songes, est très proche du nouveau-né violemment expulsé du ventre de sa mère (…). Le « dormeur » s’est peut-être laissé attirer par l’amour dont il a été entouré et qui l’a appelé à sortir de son monde. Ou bien s’est-il laissé entraîner par une force étrange qui lui commandait de vivre.(…) Grâce à la tendresse que les miens m’ont dispensée, ces deux éléments se sont combinés pour me ramener à la surface ».

- Par ailleurs, et le même jour, le transit du Soleil vient se positionner sur la Nouvelle Lune natale, sur la cuspide de la M II et reforme ainsi une Nouvelle Lune fictive. Ce transit symbolise avec force un nouveau départ, d’un renouveau de l’existence.

Cette amorce prendra d’ailleurs sa pleine et totale importance le 25 Mars 2001, puisque c’est ce jour où la Lune viendra rejoindre le Soleil, formant la Nouvelle Lune sur la Nouvelle Lune natale et entérinant le « retour à la vie ».

III. Synthèse et conclusion

A la suite de cette étude, l’expérience propre à Dominique Bromberger nous renvoie, dans un premier temps, à ses dominantes et à leurs transits dans son thème.

- Neptune à l’ASC, met en évidence les facteurs de fortes intuitions, celles qui sont susceptibles de bouleverser une vie, celles qui ne souffrent aucune insouciance, que l’on se doit d’écouter.

- Pluton en M X, prédispose parfois à renvoyer le natif à se pencher sur son rapport direct avec la notion de vie et de mort et, dans tous les cas à redéfinir ses objectifs vitaux.

- Uranus en M I, rassemble les valeurs d’imprévisibilité de l’existence et celles de bouleversements radicaux dans la personnalité.

Puis, viennent ensuite les planètes personnelles qui ne sont pas en reste puisque :

- Le Soleil, réactive notablement l’envie de vivre.

- La Lune, signe le déclencheur fatal, mais aussi, l’opportunité de l’éveil.

- Mercure participe à une réactivation de la pensée et du moyen d’expression.

- Vénus, en étroite liaison avec Neptune et la VIII, est le principal moteur de la plupart des échanges de transits rapides.

- Mars, est ici le générateur actif de l’accident tragique.

- Jupiter, le protecteur par excellence, qui a joué, comme nous l’avons dit, le facteur déterminant permettant la survie de Dominique Bromberger.

- Saturne qui donne un éclairage nouveau à la Maison qu’il transite, nous laissant percevoir le travail de persévérance qui nous attend dans le domaine.

- Cérès, qui par son transit, met en avant les facteurs de santé.

- Les encadrements, en transit comme en natal, jouent de leurs influences primordiales, quand il s’agit de déterminer l’interprétation d’un évènement particulier.

 

Il est donc clair que, dans le thème natal, comme en transit, chaque planète joue un rôle déterminant, et qu’il est souhaitable de ne négliger aucune d’entre elles, leurs valeurs et leurs énergies s’alliant et s’entremêlant à souhait, signant autant de diversités, autant de combinaisons.

Nous préférons laisser la parole à Dominique Bromberger, afin qu’il nous livre sa propre conclusion.

« Une vie ne se construit bien que dans le délicat équilibre du devoir, de l’initiative, de la responsabilité et de la liberté. Peu nombreux sont les êtres humains qui pourraient estimer en toute bonne foi qu’ils ont réussi à atteindre cette harmonie et à la conserver au long de leur vie. Personne ou presque, au milieu des difficultés en réalité souvent minimes mais toujours envahissantes, n’est véritablement capable de considérer les années écoulées avec suffisamment de sévérité pour discerner les erreurs commises et tenter, quand il est temps encore, d’y remédier ».

 

Tous droits réservés Anne Bresciani
Reproduction totale ou partielle interdite sans autorisation écrite de l’auteur

 

Share

Ajouter un commentaire


Code de sécurité
Entrez ce code ou cliquez ici pour en générer un nouveau