Astrologue professionnel : consultations
Calculer et connaître son ascendant
Signes du zodiaque
Cours d'astrologie
Date de naissance et thème astral

Rétrogradation | Difficulté 4 | Nous avons vu dans un cours précédent sur la rétrogradation l’interprétation à donner à ce phénomène d’un point de vue astrologique en ne faisant que survoler brièvement le phénomène astronomique en tant que tel.
Dans un souci didactique, c’est aujourd’hui notre partenaire Marie-Luce Piette qui va nous apporter des éclaircissements supplémentaires sur ce processus complexe qui ne peut être compris que par une investigation de fond sur la mécanique céleste.
Nous allons donc comprendre grâce à elle ce qui se passe en réalité dans le ciel quand nos éphémérides indiquent par un simple R qu’une planète semble faire marche arrière dans le zodiaque, revenant parfois dans le signe qu’elle vient de quitter. Un schéma valant souvent mieux que de nombreuses explications, nous en profitons pour saluer l'auteur qui a conçu de bien belle façon toutes les illustrations qui suivent.

I. Le processus de rétrogradation

Pour comprendre les rétrogradations, il est nécessaire de situer l'espace dans lequel se développe ce phénomène.

Le système solaire est le nom donné au système planétaire composé du Soleil et des objets célestes gravitant autour de lui. Les corps célestes qui nous intéressent sont les principales planètes que l’on utilise en astrologie et qui, par ordre croissant de leurs distances au soleil, sont : Mercure, Vénus, Terre, Mars, Jupiter, Saturne, Uranus, Neptune et Pluton.

système solaire

Ces planètes gravitent autour du Soleil dans le sens contraire des aiguilles d'une montre et l'on peut définir leurs positions par rapport au Soleil grâce à leurs projections sur les constellations du zodiaque.

système solaire

II. Rétrogradations des planètes extérieures à la Terre

Héliocentrisme et géocentrisme

Les planètes extérieures à la terre (c'est-à-dire gravitant sur une orbite plus lointaine du soleil que notre planète) sont dans l’ordre crescendo d’éloignement géocentrique : Mars, Jupiter, Saturne, Uranus, Neptune, Pluton.

Afin de mieux comprendre, prenons un exemple. Voici une représentation graphique de la projection de Saturne par rapport au Soleil. Nous allons ensuite voir en détail le comportement de la course saturnienne en sachant que son exemple s’applique à n’importe quel autre corps extérieurs.

Rétrogradation astrologie

 

On peut voir sur le graphique que pour positionner Saturne par rapport au Soleil, il est nécessaire que l'axe Terre / Saturne traverse le Soleil. De cette manière, nous avons la position exacte de Saturne par rapport au Soleil.

Mais, étant donné que notre astrologie se base sur les influences que nous recevons des planètes sur la Terre, là où nous vivons, l'astrologie positionnera les planètes sur le zodiaque non en considérant le Soleil comme centre du zodiaque (héliocentrisme) mais en prenant la Terre pour centre.

Il faut donc pour cela placer le zodiaque en considérant la Terre comme étant le centre du zodiaque (géocentrisme).

 

Rétrogradation astrologie 2

 

Nous obtenons donc deux représentations du zodiaque, l'une au départ d’une « vue » du Soleil (héliocentrique) et l'autre au départ  d'une « vue » de la Terre (géocentrique).

On peut voir que lorsque l'axe Terre > Saturne traverse le Soleil, la position de Saturne dans les deux zodiaques est identique.

Nous pouvons ajouter également que dans le zodiaque géocentrique, le Soleil sera positionné en conjonction avec Saturne lorsque la position de Saturne sera identique en héliocentrique et en géocentrique.

Ceci sera également vrai pour chaque planète qui se trouvera en conjonction avec le Soleil.

Jusqu'ici, tout semble simple et le serait si, à l’instar de Saturne, la Terre n'était pas aussi en mouvement.

Vitesse de révolution

Chaque planète qui gravite autour du Soleil a son temps de révolution. Plus la planète est éloignée, plus le temps de révolution est élevé (la distance ellipsoïdale à parcourir s’agrandit en fonction de l’éloignement).

C'est pourquoi la vitesse de révolution semble différente d'une planète à l'autre et que la Terre a un temps de révolution plus court que Saturne. De ce fait, le zodiaque géocentrique qui suit le mouvement de la révolution de la Terre pris comme axe central, semblera se déplacer autour du Soleil provoquant ainsi un décalage par rapport au zodiaque héliocentrique.

 

Rétrogradation astrologie 3

 

Nous pouvons constater ici cette différence de vitesse de révolution en observant le parcours du Soleil sur le zodiaque géocentrique - le Soleil s'étant déplacé en fonction de la révolution de la Terre.

Saturne aura parcouru seulement 1° lorsque la Terre aura parcouru 30° sur le zodiaque héliocentrique.

Cependant, ce qui nous intéresse, c’est la position de Saturne sur le zodiaque géocentrique. Saturne aura parcouru 3° (de 29° Lion à 2° Vierge) sur le zodiaque géocentrique lorsque le Soleil aura parcouru 30° (de 29°Lion à 29° vierge), ce qui nous donne une vitesse de rotation fictive trois fois plus élevée qu’en réalité.

 

Rétrogradation astrologie 4

 

La Terre poursuivant sa route, sa vue du zodiaque l'accompagnant et Saturne continuant sa progression de 3° sur le zodiaque héliocentrique, sa position sur le zodiaque géocentrique sera de 8° en Vierge, soit une progression fictive de 6°. Ceci nous montre que la progression sur le zodiaque géocentrique s'est ralentie puisque les 30° parcourus par le Soleil nous donnent une progression de Saturne de 3° alors qu’ici le Soleil parcourant 90° (3X30°) sur le zodiaque géocentrique nous donne une progression de seulement 6° au lieu de 9° (3X3°) de Saturne.

Ce point particulier représente en l'occurrence le point stationnaire de Saturne, c'est à dire la position qui précède la rétrogradation qui nous intéresse.

On peut déjà dire que sur le zodiaque géocentrique la rétrogradation est précédée d'un ralentissement vers une position stationnaire.

Voyons ce qui suit...

 

Rétrogradation astrologie 5

 

Saturne a poursuivi sa route sur le zodiaque héliocentrique de 1°30 et donc la Terre de 45°.On peut observer que sur le zodiaque géocentrique Saturne a rétrogradé de 1°30 et est donc en adéquation avec la vitesse réelle de sa progression sur le zodiaque héliocentrique.

 

Rétrogradation astrologie 6

 

Lorsque la Terre se trouvera en conjonction avec Saturne sur le zodiaque héliocentrique, la position de Saturne sur les deux zodiaques sera identique. Nous pouvons observer qu’en progressant de 0°30 sur le zodiaque héliocentrique - et donc de 15° pour la Terre - Saturne a accéléré sa rétrogradation par rapport à sa vitesse réelle de rotation en parcourant 1°30 (3x0°30) et arrive au même degré sur les deux zodiaques.

Nous pouvons donc dire que la position de Saturne est identique sur le zodiaque héliocentrique et le zodiaque géocentrique quand la Terre est conjointe à ou en opposition avec Saturne sur le zodiaque héliocentrique ou quand le Soleil est en conjonction ou en opposition avec Saturne sur le zodiaque géocentrique.
Ceci est également vrai avec toutes les autres planètes.

Vitesse entre conjonction et opposition au soleil

Nous pouvons également dire que du point de rencontre des deux zodiaques (conjonction) vers le deuxième point de rencontre des deux zodiaques (opposition) en position d'une planète, il y a une accélération suivie d'un ralentissement, d’une position stationnaire et d'une accélération progressive.

 

Rétrogradation astrologie 7

 

Faisons progresser Saturne d’encore 1°30 sur le zodiaque héliocentrique et donc la Terre de 45°.

Sur le zodiaque géocentrique, Saturne rétrograde toujours et cette fois de 4°, ce qui nous fait comprendre que Saturne a légèrement diminué sa vitesse de rétrogradation (4°/1,5=2,6 donc moins de 3 X sa vitesse réelle).

En l'occurrence, Saturne est arrivé à un nouveau point stationnaire qui termine la période de rétrogradation.
De ce point Saturne redevient direct. Il accélèrera progressivement et encore au-delà du prochain point de rencontre des deux zodiaques c’est-à-dire quand Saturne sera en conjonction avec le Soleil sur le zodiaque géocentrique et en opposition avec la Terre en zodiaque héliocentrique au 11° de la Vierge.

Nous pouvons donc dire à présent que Saturne engendrera sur le zodiaque géocentrique une accélération progressive suivie d'une décélération à l'approche du point stationnaire qui précède la rétrogradation. Lorsque Saturne entrera en rétrogradation, elle engendrera également une accélération progressive suivit d'une décélération à l'approche du point stationnaire.

Evaluation de l'accélération

Voici le graphique montrant les distances parcourues par Saturne sur le zodiaque héliocentrique et sur le zodiaque géocentrique, lesquelles sont un indice d'intensité d'accélération.

 

Rétrogradation astrologie

 

Nous remarquons que Saturne a une progression régulière sur le zodiaque héliocentrique alors que sur le zodiaque géocentrique le nombre supérieur de degrés parcourus en un même temps (ici solaire) nous indique une accélération nécessaire qui varie selon que Saturne est direct ou rétrograde.

Nous pouvons donc dire à présent qu'une planète en phase directe génère une accélération progressive et que durant sa phase de rétrogradation, l’accélération sera plus forte.

 

Tous droits réservés Marie Luce Piette
Reproduction totale ou partielle interdite sans autorisation écrite de l’auteur

Share

Ajouter un commentaire


Code de sécurité
Entrez ce code ou cliquez ici pour en générer un nouveau