Comprendre le signe du Capricorne

Vous la connaissez cette femme ambitieuse, prenant à peine sa pause déjeuner et ramenant du travail à la maison ? Ce professeur à l’apparence réservée, presque austère, mais qui, une fois devant sa classe, sait transmettre sa passion, ou encore cette grand-mère pleine de dignité, parfois un sourire ironique aux lèvres, et qui continue, malgré ses quatre vingt ans, à être le pilier de sa famille ? Il y a des chances pour que, dans tous les cas, vous ayez affaire à quelqu’un qui est marqué par l’énergie Capricorne !

Le Capricorne : sommaire
En un clin d’œil, et en un coup de sabot, un Capricorne c’est quelqu’un qui est :
Dates Né entre le 21 décembre et le 20 janvier
Qualités Résolu, solide, réfléchi et stoïque
Défauts Rigide, orgueilleux, dominant, fermé
Energies Un penseur profond et persévérant mais lent et peu adaptable
Style de vie Une personne fiable et fidèle mais pas toujours enjouée

Capricorne… ou Saturnien ?

Si vous vous êtes déjà intéressé à ce signe, vous avez pu lire que les Capricorne sont également de gros bosseurs, des ambitieux et des solitaires. Tout cela n’est-il pas un peu trop simple ? Ainsi tout individu né au cours d’une même période de l’année posséderait les mêmes traits de caractère ? Si cela était vrai, personne ne remettrait en doute l’astrologie !

Il est donc indispensable de s’écarter de cette approche caricaturale du zodiaque. Et il faut en premier lieu admettre une évidence : une personne née entre le 21 décembre et le 19 janvier peut très bien être un « faux » Capricorne dépourvu des traits habituels de ce signe. Et, inversement, un natif d’une tout autre période de l’année peut malgré tout rayonner d’une énergie Capricorne très prononcée.

J’imagine votre étonnement mais tout ceci est simple à comprendre.

Prenons le cas de la Reine d’Angleterre, Élisabeth II. Née un 21 avril, elle est du signe du Taureau et pourtant… Elle a tout d’une Capricorne ! Digne, sobre mais aussi déterminée, travailleuse et véritable pilier de la famille royale, femme de principe pour qui le devoir passe avant tout, c’est aussi un exemple de longévité avec un règne qui dure depuis plus de 70 ans (Saturne, planète gouvernant le Capricorne, est le dieu du Temps).

La clef pour comprendre ce mystère ? En astrologie, chaque signe est traditionnellement associé à une planète. Un signe, et la planète qui lui est liée, partagent en quelque sorte les mêmes qualités, ils sont la source céleste (la planète) et sa manifestation terrestre (le signe). Vous pouvez consulter la liste complète de ces correspondances (entrée Maître/Maîtrise de notre dictionnaire) mais vous l’avez compris, pour ce qui concerne le Capricorne, cette planète est Saturne.

Or, dans le thème de naissance d’Élisabeth II, c’est bien Saturne qui est la planète la plus influente (on détermine la force d’une planète en calculant les dominantes d’un thème, c’est à dire qu’en fonction de leurs positions au moment de la naissance, certaines planètes nous marquent bien plus que les autres).

Élisabeth II est donc ce que l’on appelle une Saturnienne et c’est là tout simplement une autre façon d’être Capricorne et même souvent une façon beaucoup plus nette de l’être !

Ainsi, on peut en quelque sorte être Capricorne par le Soleil (naissance fin décembre ou courant janvier) ou l’être à n’importe quel moment par la force de Saturne, le Maître du signe….

Notez que si vous ne connaissez pas ce qui domine chez vous, vous pouvez bien-sûr en passer commande mais aussi répondre à notre test gratuit en fin d’article.

Il faut en tout cas retenir que tout ce qui suit correspond à l’énergie Capricorne mais que celle-ci peut-être présente chez d’autres personnes que celles nées à la toute fin ou au début de l’année.

Cette question maintenant élucidée, approfondissons les caractéristiques communes chez le Capricorne et le Saturnien. Et pour commencer, pourquoi ne pas leur laisser le soin de se décrire avec leurs propres mots ?

Autoportrait du Capricorne

Je pense tout d’abord que toute vie, pour avoir du sens, doit avoir un objectif clair et raisonnable. Aussi, on me dit ambitieux. Toutefois, je pense que ce terme ne me résume pas vraiment car c’est avant tout pour moi que je travaille et si la reconnaissance du public ou de la société suit, et bien tant mieux. Je pars en effet du principe que tant qu’à faire quelque chose, il faut le faire du mieux que l’on peut, même si cela prend du temps. Le temps n’a pas d’importance. Seul le résultat compte.

D’ailleurs, le Capricorne n’est pas du genre à se vanter et vous ne m’entendrez pas dire que je vise telle ou telle situation. Je garde cela pour moi, les autres s’en rendront bien compte quand j’y serai arrivé. Il est plus facile de progresser si le regard des autres n’ajoute pas à la difficulté et puis, comme on dit, mieux vaut tenir que courir : je suis quelqu’un de prudent qui ne vend pas la peau de l’ours avant de l’avoir tué. On me dit parfois conservateur. Je ne sais pas trop ce que cela veut dire : il faut bien s’appuyer sur des bases solides, non ? Bah, de toutes façons, chacun devrait uniquement se mêler de ses affaires et le monde se porterait bien mieux.

Parmi les qualités qu’on reconnaît en général au Capricorne vient en premier lieu la fidélité. Fidélité dans mes sentiments, dans mes engagements, dans mes objectifs. Je suis un être de constance et je sais tenir les promesses que je fais même si je promets rarement (ce qui est encore le meilleur moyen de ne point décevoir). J’ai bien conscience que le revers de la médaille de ma persévérance peut aussi être la tristesse car on a parfois beau faire son maximum, certain buts semblent éternellement se refuser à nous et je vis mal l’échec, peut-être tout simplement parce que ce sentiment d’échec est proportionnel à l’énergie déployée et au temps gaspillé dans ce qui apparaît par la suite une chimère.

(…) vous ne m’entendrez pas dire que je vise telle ou telle situation. Je garde cela pour moi, les autres s’en rendront bien compte quand j’y serai arrivé.

Au niveau sentimental, je ne suis guère démonstratif et je peux même être quelque peu cynique : le romantisme, je trouve cela ridicule mais pire encore, je trouve que cela pervertit l’authenticité. Rien n’est parfait dans ce monde, il faut être réaliste. Et l’amour n’échappe pas à la règle. Aussi, je me méfie de la passion et je préfère les partenaires honnêtes, calmes, qui affichent immédiatement leurs défauts. Pour cette raison, je m’entends bien avec les autres signes de Terre tandis que les signes d’Eau ont tendance à me procurer quelque sérénité. En contrepartie de ce qu’on appellera austérité affective, je suis particulièrement loyal envers ceux que j’aime et je suis prêt à me sacrifier pour que les autres s’épanouissent s’il le faut.

Toutefois, je dois bien reconnaître que faire passer mes objectifs personnels après ceux des autres me laisse un arrière goût amer dans la bouche. Mais je le ferais tout de même car j’ai le sens du devoir et de la responsabilité. Socialement, j’aime assez ma solitude, ou, à défaut, ma tranquillité. Je n’accorde guère facilement ma confiance et, à mon avis, en amitié comme en amour, seul le temps et la constance prouvent quelque chose. Je n’oublie d’ailleurs jamais le mal qu’on m’a fait (ni d’ailleurs le reste grâce à mon excellente mémoire) et bien que je sois d’une nature scrupuleuse qui me fait « passer l’éponge », ce n’est pas pour autant que je pardonne.

Au niveau philosophique, certains voient le Capricorne comme un cynique, d’autres comme un sceptique. Je me considère quant à moi comme un réaliste et tout ce qui peut apparaître comme un peu trop facile ou séduisant, je m’en méfie a priori car quiconque a un peu de jugeote sait que rien n’est facile ! Au niveau professionnel, je suis pratique, bien organisé, bosseur. Je sais diriger et travailler sur le long terme. Je ne vois rien de plus à ajouter. Je laisse donc la place à l’excentrique Verseau qui me suit.

Personnalité du Capricorne

Il convient, avant tout, d’apporter quelques précisions sur la planète qui gouverne le signe.

Cette planète, Saturne, est le reflet de toutes les difficultés, de toutes les peurs et de toutes les épreuves que la vie peut nous réserver. D’un côté positif, toutes ces notions apportent aussi une maturité d’esprit, une expérience acquise au fil du temps, une certaine philosophie d’existence qui se place à un niveau supérieur. Le personnage saturnien apparaît ainsi comme mature, réfléchi et tous les actes de sa vie seront tournés vers une recherche de profondeur et une volonté de finition.

Tout son être est imprégné d’un grand scepticisme, ce qui peut l’amener à être considéré par son entourage comme un être austère et froid, mais il ne faut pas perdre de vue qu’il reste, avant tout, l’incarnation de l’évolution dans la constance. Le Capricorne vit ses aventures par la pensée et l’esprit, avec concentration et recul, dans le dépouillement et la rigueur. Sa nature prudente le conduit à n’admettre que ce qu’il a expérimenté ou vérifié lui-même. C’est par la réflexion et la méditation qu’il forge ses convictions.

Pour atteindre ses objectifs, il se laisse guider par l’expérience et le temps, loin du tumulte et des certitudes éphémères. Il fait confiance à son esprit méthodique et minutieux : c’est un personnage cartésien pour qui, la construction de toute chose passe par la planification et la persévérance. Il sait observer et analyser les situations en écartant toute approche émotionnelle, car les voies de la sensibilité entraveraient son esprit rationnel sans lequel il est persuadé que rien de fort ou de durable ne peut s’édifier. Il est exigeant tant avec les autres qu’avec lui-même, ce qui le conduit parfois à l’intolérance et au renoncement à toute forme de facilité : les constructions faciles sont pour lui, en effet, contraires à tout fondement solide et ne peuvent le stimuler. Sa sagesse réside dans le fait qu’il gère son temps avec raison et se fixe des ambitions sur le long terme, cet autre interview de David Bowie l’illustre.

Et si certains peuvent penser qu’il n’espère rien, c’est seulement qu’il sait accepter les épreuves et afficher une humeur égale. En effet, il a la conviction que le temps joue pour lui et son ego, bien que contenu, est très important et lui permet de surmonter les obstacles, tout persuadé qu’il est de sa réussite future sur laquelle il restera discret. Il peut être taxé de fataliste mais son acceptation des événements n’est qu’apparente : il sait se battre avec opiniâtreté pour arriver à changer le cours des choses.

Femmes Capricorne

On a vu plus haut l’exemple d’Élisabeth II (Saturne dominant) mais on peut citer dans le même ordre d’esprit Michelle Obama, Greta Thunberg, Simone de Beauvoir (toutes les trois ont le Soleil et Mercure en Capricorne), Angela Merkel, Céline Dion ou Marie Curie (toutes ont Saturne dominant).

On comprendra aisément que ce sont des femmes de pouvoir, dotées d’une grande force de travail, qui ne se laissent pas facilement impressionnées par autrui (hommes compris !). Elles veulent atteindre des objectifs importants, ont de forts caractères et une bonne autonomie. Tout comme leur pendant masculin, elles cherchent à laisser une trace, à faire quelque chose d’important qui restera après elle. Les femmes Capricorne ont des principes et n’en dérogeront pas, elles sont sensibles mais ne le montrent pas.

Elles sont peu faites pour s’amuser, badiner ou perdre leur temps (cet interview de Simone Beauvoir est éloquent) et promeuvent en général au contraire les valeurs du mérite et de l’effort. Elles n’ont pas peur de l’adversité ni de la solitude même si elles ne recherchent ni l’une ni l’autre.

Hommes Capricorne

Du côté des hommes, on a déjà vu plus haut l’exemple de David Bowie et on peut aussi citer celui de Michael Jackson (Saturne dominant), de Jeff Bezos, de Stephen Hawking ou encore de Stan Lee (trois Soleil en Capricorne). Tous ont créé quelque chose d’énorme qui leur survivra : un renouveau musical pop-rock pour les deux premiers, l’empire commercial en ligne Amazon pour le troisième, une théorie scientifique sur les trous noirs pour le suivant ou encore toute la mythologie moderne des super-héros pour le dernier.

Les hommes du signe ont besoin de laisser leur marque, de défier le temps en réussissant quelque chose d’important, qui marquera durablement la société. Et bien que les cas cités restent des exemples exceptionnels en terme de célébrité et de réalisation, tous les Capricorne mâles, à leur échelle, chercheront à créer quelque chose de significatif qui défiera le temps. C’est grâce à de tels géniteurs que des personnages aussi mythiques que Gaston Lagaffe (Franquin), Tintin (Hergé) ou Sherlock Holmes (Conan Doyle) sont parvenu à la postérité !

Vous vous reconnaissez beaucoup dans ce portrait (ou il vous fait penser à quelqu’un) sans être Capricorne pour autant ? Notre test astral est à votre disposition en fin d’article.

Voir aussi les portraits de :
Franquin (Saturne / Pluton / Lune), Hergé (Saturne / Mars / Lune / Mercure), Gainsbourg (Mercure / Bélier / Saturne / Lune / Poissons), Conan Doyle (Gémeaux / Lune / Mars / Saturne), Jean-Claude Van Damme(Mars/Saturne/Balance), Ernest Shackleton (Saturne/Verseau)

Amour et séduction

Sur le plan sentimental, son désir de retrait et de solitude le rendent parfois taciturne et peu sociable aux yeux d’autrui : de ce fait, il risque d’être plus admiré ou craint qu’aimé. Le Capricorne exprime difficilement ses sentiments, se réservant volontairement les rôles graves, discrets et effacés : plutôt que de se livrer, il préfère qu’on le devine. Pour lui, l’amour doit résulter d’une recherche longue et patiente, passant forcément par une retenue de ses désirs.

Il possède un grand sens de la moralité ce qui peut parfois le pousser à considérer que ses idées ne peuvent souffrir aucune contestation. Il découle de ce trait de caractère, une propension à l’autoritarisme et au dogmatisme, ou plus simplement à l’arrogance ou à la susceptibilité.

Que ce soit en amour, au travail ou en famille, on dit traditionnellement que le Capricorne, en tant que signe de Terre, s’entend bien (les Vierge et les Taureau) ainsi qu’avec les signes d’Eau (Cancer, Scorpion et Poissons). Son signe complémentaire est le celui du Cancer, ce qui veut dire que c’est avec lui qu’il forme le duo le plus équilibré, chacun complétant l’autre.

Ce système fonctionne globalement mais s’avère trop simpliste pour deux raisons : d’abord, il ne tient pas compte de certaines relations qui, sans être très fortes, peuvent aussi être très importantes dans la vie. Ainsi, c’est souvent avec un(e) Verseau que le Capricorne devrait se mettre en affaire !

De même, il y a une grosse différence entre flirter et fonder une famille : un Capricorne peut très bien avoir une belle romance avec une femme Vierge et pourtant fonder sa famille avec une représentante du Verseau Car, en vérité, ces deux-là peuvent former un couple plus inattendu mais qui peut marcher !

Le signe avec lequel il s’entend le moins bien est sans doute le Bélier ; mais attention, pour peu qu’une personne née sous le signe du Bélier soit aussi par exemple ascendant Taureau, ou possède dans son thème un amas dans le signe du Cancer, et tout peut très bien aller entre eux ! Gare donc à ne pas vulgariser jusqu’à dire des choses erronées.

Par ailleurs, l’autre raison pour laquelle il ne faut pas conclure trop vite du potentiel d’entente entre deux personnes, c’est que le signe solaire ne représente qu’un pourcentage (disons 10 à 20 % maximum) de ce qu’est la totalité d’une personne puisque de très nombreux autres éléments de votre thème astral vont jouer dans le jeu des affinités – ou des aversions – avec d’autres gens !

Si vous souhaitez avoir recours à l’astrologie pour mieux comprendre vos rapports humains, vous pouvez vous orienter du côté d’une synastrie.

Et leurs méthodes de séduction ?

Lui cherchera à vous impressionner mais parlera de tout sauf d’amour car c’est un grand pudique, voire un timide. Il vous parlera de son travail, de ses projets, de toutes les choses intéressantes qu’il peut connaitre mais dès que l’intime sera en jeu, il préférera un silence poli. Et s’il commence à se confier, c’est qu’il est déjà raide dingue de vous. Attention, maladresses fréquentes ou signaux contradictoires ne sont pas rares car l’amour n’est vraiment pas le terrain où il se sent à l’aise…

Elle, c’est aussi une discrète. Elle cherche en général peu à séduire avec son corps, même quand elle est très jolie. Elle vise votre esprit. Ses regards un peu gênés pourront la trahir, ainsi qu’une jovialité inhabituelle chez elle, comme si elle était un peu saoule… Normal, puisqu’elle sera ivre de vous. Attention, les manifestations outrancières en public la feront fuir, tout comme votre manque d’engagement ou votre inconstance.

Pour aller plus loin :
Quel fantasmes correspondent à votre signe ? Quel type de couple vous correspond ?

Comment faire plaisir à un(e) Capricorne, que lui offrir ?

En général, des choses utiles plus que décoratives (à part si elle/il pense utile de décorer son logement), c’est à dire des choses dont on peut se servir, et de préférence longtemps. Ce peut dès lors être varié : un outil, un vélo, un vêtement de qualité, un abonnement… La valeur du cadeau sera pour eux proportionnel à l’usage qu’ils en font et au temps qu’ils pourront le garder : vous pouvez bien mettre un millier d’euros dans un week-end tout confort dans un spa grand luxe, cela les laissera froid s’ils n’ont pas l’habitude de faire ce genre de chose. Aussi, si vous ne connaissez pas les goûts de votre Capricorne bien-aimé(e), ne tentez pas la poudre aux yeux car, en plus, ils n’aiment pas le gâchis et trouveront vraiment dommage de recevoir un cadeau à la fois cher et raté !

Plus d’idées pour vos cadeaux selon la position du soleil et, pour les amateurs plus avancés, selon la place de Vénus.

Argent, travail et santé

Pour les véritables Capricorne, l’argent est un signe extérieur de réussite. Ce n’est toutefois en général pas leur première motivation, même si avoir un bon train de vie fait partie de leur attente. Ils sont toutefois économes et préféreront toujours utiliser leur argent pour quelques achats de grande qualité plutôt que pour beaucoup de petites dépenses. Ils se paieront par exemple un seul restaurant dans l’année mais ce sera dans un gastronome étoilé. Une seule semaine de vacances mais dans l’endroit de leur rêves.

Mais surtout, l’argent permet au Saturnien d’établir une distance protectrice entre lui et le monde. Il ne veut en effet dépendre de personne et se préserve de toute promiscuité. Il sera rarement prodigue en la matière bien que ses proches pourront efficacement compter sur son soutien en cas de besoin.

Niveau métier, leur sens de la hiérarchie et leur amour pour les mondes structurés les inclinent à prospecter dans les métiers liés à la loi, la politique ou la science car leur esprit rigoureux et leur bonne mémoire y feront merveille.

Ils sont aussi attirés par toute activité nécessitant concentration et solitude (chercheur, explorateur, écrivain…), surtout si, comme c’est assez souvent le cas, ils ont développé leur fibre créative (ils font alors des artistes besogneux autant que perfectionnistes).

Tous les métiers de direction peuvent leur convenir car ils ont une vision large des choses, une grande capacité de travail et un excellent sens des responsabilités mais ils ne cherchent pas le pouvoir en soi.

En rapport avec Saturne, dieu du Temps, les métiers en rapport avec l’écoulement des années et la valeur de l’Ancien pourront leur convenir (antiquaire, historien, gérontologue…)

Notez que si vous avez des doutes au niveau de vos choix de carrière, vous pouvez opter pour un Conseil en orientation.

Au niveau du corps et de la santé, le signe est relié à la peau, au squelette (particulièrement aux articulations et la colonne vertébrale) et aux oreilles (y compris à l’intérieur, tympans et autre).

En cas de dissonance sur le soleil natal, ce sont en priorité ces éléments du corps qui peuvent se trouver déséquilibrés et poser souci. La vitalité de notre homme ou femme Capricorne peut toutefois grandement être impactée par le fait qu’il n’y accorde souvent pas assez d’attention, qu’il se surmène, mange mal et dort trop peu, sans parler du stress au travail… Se réconcilier avec le corps est une première étape indispensable au maintien de sa bonne santé.

Le signe se décline aussi en trois sous-catégories, découvrez-les dans l’article sur les décans du Capricorne.

Les vilains petits secrets du Capricorne

Les valeurs propres à un signe peuvent être largement corrompues et il est alors possible d’en faire un portrait « au vitriol ». Voici donc la description du Capricorne (ou du Saturnien) dans ce qu’il peut développer de plus négatif et de plus méprisable. Ce portrait s’applique bien sûr aussi bien à un homme qu’à une femme.

Le Capricorne négatif ou Barbu Barbant

Le Barbu Barbant est, comme son surnom l’indique, un personnage déprimant, austère et pessimiste, très à cheval sur les principes et l’étiquette. C’est un individu mesquin et couard qui tente de s’imposer par la sournoiserie et l’obstination car il est avide en toutes choses mais aussi envieux et arriviste.

Le Capricorne négatif étant un être profondément introverti, il a souvent l’air d’un petit monsieur ou d’une petite dame fragile et effacé(e) mais ne vous y trompez pas : il a une soif inextinguible de pouvoir et de richesse sans doute entretenue par de nombreux complexes et inhibitions.

Sévère, pompeux et sans éclat, il a les gens à l’usure et son cerveau fonctionne comme un gigantesque ordinateur offensif qui enregistre chaque détail puis s’en sert au moment opportun pour faire un maximum de dégâts. Son mode d’action est rarement direct et toute sa vie semble de toutes façons sous le sceau de la cachotterie : riche, il s’habillera de guenilles et continuera à se lamenter sur son sort, puissant, il s’arrangera pour mettre quelqu’un sur le devant de la scène à sa place et prendra un malin plaisir à manipuler les ficelles depuis les coulisses.

Le Barbu Barbant sera souvent d’une compagnie désagréable et son cercle de connaissance restreint (la famille et quelques collaborateurs) devra subir ses humeurs maussades et sa rancœur généralisée. Fâché contre sa propre sensualité car méfiant vis-à-vis de tout relâchement de sa personne, il développera souvent un côté pervers susceptible de rejaillir dans tous les domaines de sa misérable existence.

Destinée du Capricorne

Un seul élément astrologique ne saurait déterminer une destinée, c’est à dire un schéma directeur de l’existence mais nos dispositions de caractère forgent pourtant un certain type de parcours.

Celui du Capricorne (ou du Saturnien) aura souvent à voir avec la notion de fidélité : couple solide, fidélité à ses idées, poursuite d’une même ambition des années durant. Le Capricorne ne varie pas, il creuse son sillon, se méfie par dessus tout de la dispersion et avancent dans la vie lentement mais surement, progressivement mais durablement.

Prévoyant et méfiant, il se laisse rarement surprendre mais quand cela arrive (et la vie nous réserve toujours quelques surprises bonnes ou mauvaises), c’est là que se jouent pour lui des grands caps de vie : la façon dont il saura – ou non – négocier le changement, la nouveauté et les impondérables feront la différence.

Si la notion de vie antérieure et de karma vous intéresse, vous pouvez consulter les articles suivants ou commander une étude karmique.

Correspondances analogiques

Un signe du zodiaque représente un ensemble de traits symboliques qui sont transposables à presque n’importe quel domaine, c’est à dire que certaines parties du monde, du réel (des lieux, des matières par exemple) ou encore certaines idées et concepts se rapprochent des thématiques propres au signe.

Ainsi, on peut s’amuser à se poser un certain nombre de question et à y répondre astrologiquement :
Quel type de joueur êtes-vous selon votre signe ? Quel type d’environnement de vie correspond à votre signe ? Quelle série TV vous correspond ? Quel super-héros seriez vous ? Quel comportement avez-vous sur la plage ? Quel démon vous correspond ? Quel humour avez-vous ? Quel genre d’animal correspond à votre signe ? Quel exploit mythique auriez-vous pu faire ?

Correspondances astrologiques

Le signe du Capricorne est en rapport avec la planète Saturne et avec l’élément Terre ainsi qu’avec la Maison X, ce qui est moins connu.

La Maison X est le Zénith de notre thème, c’est à dire qu’il correspond au point le plus élevé du Soleil le jour de notre naissance. C’est symboliquement significatif : la Maison X est celle où nous pouvons, à titre personnel, briller en réalisant, aux yeux de tous, des choses importantes.

C’est donc le secteur de notre thème qui correspond aux objectifs, aux réalisations, à la carrière et globalement à la place que nous pouvons prendre dans le monde. Le Capricorne, qui est en partie une chèvre, représente, entre autre, cette idée d’arriver en haut de la montagne, c’est à dire de nous élever par nos efforts.

Correspondances astronomiques

Ultime planète visible à l’œil nu, son éclat terne, son grand éloignement et sa marche très lente s’opposèrent dès l’Antiquité à la luminosité, à la proximité et à la rapidité de la Lune et, analogiquement, on a dès lors les binômes suivant : jeunesse / vieillesse, changement / immuabilité, malléabilité / inflexibilité, début / fin, accessible / inaccessible.

Parce que dernière planète connue des Anciens, Saturne représentait donc la limite de l’univers humain, l’obstacle infranchissable et, par enchaînement logique, la mort des choses arrivées à leur maximum d’extension. Si Saturne représente donc un but ultime, une « ligne d’horizon » céleste, il marque aussi une borne, une frontière entre l’humain et l’au-delà.

D’ailleurs, toutes les planètes au-delà de Saturne prennent une dimension plus spirituelle que terrestre et influencent le subconscient plus que le conscient. De ce fait, Saturne peut être également relié au Surmoi freudien, limite entre le conscient (le moi) et l’inconscient (le ça). Il fallut attendre les années 1980 pour que l’homme puisse en découvrir plus sur Saturne (sondes Voyager) et sur ces quelques dix-sept satellites. Nous avons désormais des images réelles de la surface de Saturne.

Correspondances symboliques

Dans le règne animal, Saturne pourrait être incarné par la Tortue (lenteur, longévité, persévérance, tranquillité, résistance, retour aux origines pour la ponte). Dans le corps humain, Saturne correspond aux os (ce qui soutient), à la peau (ce qui protège) et aux dents et ongles (ce qui permet de se défendre). Bref, enlevez les éléments saturniens et l’être humain serait un tas de chair informe et sans défense. Ce phénomène se retrouve au plan psychologique dans lequel Saturne traduit à la fois les phénomènes de construction et de défense de la personnalité (et les complexes si ces constructions échouent).

Correspondances de lieux

  • Les lieux de retraite difficiles d’accès (monastères, déserts, hautes montagnes)
  • Les lieux très anciens (pyramides, dolmens, ruines, forêts millénaires)
  • Les lieux du passé et du souvenir (musées, monuments publiques, mémorial)

Correspondances avec les métaux, les gemmes et les parfums

  • Le plomb et le bronze
  • L’onyx et le jais
  • L’angélique et la violette

Correspondances ésotériques

En résumé

Le Capricorne, c’est :

Qualités

Calme, honnête, sécurisant, sobre, réfléchi, discret, responsable, laborieux, sage, persévérant.

Défauts

Austère, distant, monotone, têtu, rancunier, taciturne, susceptible, introverti, inquiet, sévère.

Qu’en pensez-vous ?

Le signe solaire n’est qu’une base de départ, qui demande à être rectifié en un tout cohérent par les autres facteurs (très nombreux) du thème. Merci d’en tenir compte dans vos commentaires.

Et vous, quel genre de Capricorne êtes-vous ? Une chèvre courageuse ou un vieux bouc mal luné ? Et comment défiez vous le temps ? Et si vous partagez votre vie avec un(e) représentant(e) de ce signe, vous trouvez que votre partenaire en a plutôt les qualités ou les défauts ? Vous pensez qu’on a oublié de parler de quelque chose ? Dites-le nous aussi ci-dessous !

Tous droits réservés Philippe REGNICOLI

118 thoughts on “Comprendre le signe du Capricorne

  1. Je suis capricorne asc scorpion,je me reconnais dans certaines lignes,mais je ne suis ni petite ni effacée; j’ai de l’ambition,je suis discrète et je suis rancunière oui,j’aime voir les autres heureux,j’ai quelques doses d’humour ,mais assez directe,et c’est pour ça certaines personnes me fuient.

  2. Bonjour,
    Moi je sens un peu opposée.
    Je suis poisson (soleil aussi en 12) avec un saturne fort en 10.pourtant j ai du mal avec le self controle mais je suis rigoureuse et perseverente.

  3. Putain mais là c’est du vrai. Je me retrouve point par point avec cette envie de solitude constante, ce sens de la détermination et cette ride du lion. Mon côté Bélier me pousse quelque fois à sortir ey explorer la société et à communiquet mais je n’en demeure pas moins profondément Capra. 😆

  4. je suis Capricorne asc Verseau!j’aime la solitude,les endroits calmes,la discretion,mercure et venus en capricorne,mais j’ai aussi 3 planètes en Balance,j’aime le calme,l’harmonie,mais j’ai tendance à prendre du temps à prendre une décision,la peur d’etre indécis,verseau,j’aime prendre mon indépendance!

  5. je suis poisson ascendant capricorne, c’est drole, quand j’étais petite j’étais plutot poisson, mais en vançant dans l’age je deviens capricorne. Je garde mon altruisme et mon intuition du poisson. si non pour le reste je me reconnais de plus en plus en capricorne. surtout la solitude, j’aime bcp être seule, mes amis sont ceux que j’ai connu il y’a 10 ans ou plus. je sais ce que je veux et où je veux arriver mais je ne me précipite jamais, je donne le temps au temps, l’essentiel est d’arriver là où je veux. Et bien que je sois poisson je tiens bcp à mon statut social et je suis assez ambitieuse.
    en fait, je suis contente de devenir capri avec l’age, et j’essai de développer les qualités de ce signe chez moi car je pense que c’est le meilleur signe. je m’entend très bien avec les natifs de ce signe. biarement je m’entend super bien avec les béliers aussi.

  6. Bonjour,

    Tombée par hasard sur ce profile 😉
    je me reconnais à quelques détails près dans ce capricorne… n’est pas sceptique qui veut. J’adore l’humour, la dérision également. Je suis timide alors c’est un moyen pour moi de me laisser aller, surtout lorsque je ne connais pas les gens.
    L’ambition, surtout la performance personnelle qui m’intéresse.
    Vrai pour les signes d’eau avec lesquels je m’entends le mieux, surtout le scorpion comme mon ex.Quand à faire passer les autres avant, pas mère Thérésa quand même et en aucun cas rancunière. Au contraire, j’ai même tendance à laisser « passer » au risque de me rendre malade moi même alors à choisir… Merci … 😉

  7. Bonjour ! Incroyablement adhérent à la réalité de ce signe !

    Cependant, de la même façon que pour le Capricorne tout a un but définissable (et donc défini par lui), on peut difficilement faire de l’austérité l’effet final de son parcours. Car si il cherche à se protéger du monde, à l’explorer « sans les gens » c’est justement pour pousser ses pouvoirs d’effort de de rationalité vers une saisie du monde. Je dirais que l’aboutissement final du Capricorne est bien davantage une exultation rationnelle ininterrompue (car l’esprit s’applique en droit à tout et parvient à faire de cette saisie même un mode de jouissance), renforcée par la conscience d’être un secret – cad d’être seule à elle-même.

  8. Je suis Poissons, mais j’ai 5 planètes en Capricorne et je me reconnais bien dans votre description caricaturale du Capricorne…

  9.  » Aussi, on me dit ambitieux. Toutefois, je pense que ce terme ne me résume pas vraiment car c’est avant tout pour moi que je travaille et si la reconnaissance du public ou de la société suit, et bien tant mieux. Je pars en effet du principe que tant qu’à faire quelque chose, il faut le faire du mieux que l’on peut, même si cela prend du temps. Le temps n’a pas d’importance. Seul le résultat compte. « 
    >> C’est vraiment ça!

    « il a souvent l’air d’un petit monsieur ou d’une petite dame fragile et effacé(e) mais ne vous y trompez pas : il a une soif inextinguible de pouvoir et de richesse »
    >> Incroyable, dans le mille !!

    Je me reconnais parfaitement et j’ai bien ris !

  10. Pour ma part, je suis Taureau, mais avec l’ascendant très marqué en Capricorne. Niveau caractère, je me reconnais bien plus dans cette description. Donc c’est vraiment important de ne pas se fier qu’au signe de naissance 🙂

  11. je me suis reconnue dans deux ou 3 critère mais je pense que mon ascendant influence pas mal mon caractere car sur toute la description je ne me suis pas forcement reconnue
    capricorne ascendant verseau
    j avoue j ai bien rigole quand h j ai lu dans le portrait au vitriole qu on a les gens a l usure mea 😀 je suis comme sa lol

  12. je suis capricorne et je me suis vu tout entier dans ce qui est écrit
    je tiens a vous dire que côté amour je n’ai pas de chance car c’est la solitude mais grâce à un alpha qui maîtrise le temps mon coté coeur amour a changé et je vis une vie heureuse

    voici mon mail .. christianee.douel83@yahoo.fr

  13. Ce profil me décrit entièrement … C’est un peu attristant de constater que j’appartiens un peu au côté obscur de la force…. Cela dit, Bravo… Je suis bien une capricorne avec tout de même les qualités respectives du signe… Et je ne changerai presque rien car je ne change pas une équipe qui gagne ahah. 😉 bonne chance à tous les capris sur le chemin de la vie ! En vous souhaitant bcp de bonheur…

  14. C est limité basant d être comme ça je me me bat sans cesse contre mon signe car je perd tous ce qui m est cher pourtant même avec de la volonté j en arrive toujours à cela si jetait quelqun d autre de l extérieur je trouve pas que mon signe s accorde avec quiconque et J ai peur de finir sans une éternel solitude.

  15. Bonjour, femme Vierge asc Capricorne, je me suis beaucoup retrouvée dans le portrait, surtout en ce qui concerne la solitude et la réserve. J’en souffre parfois, j’aimerais bien avoir cette facilité d’aller vers les autres, faire le premier pas mais ce n’est guère simple et les gens ne sont pas des monstres. Merci pour votre portrait. Le barbu barbant m’a bien fait rire d’autant plus que mon père est un Capricorne du 27/12 asc Scorpion.

  16. votre description du capricorne m’a fait sourire en me reconnaissant des similitudes frappantes et finalement vous le dépouillez si bien qu’il n’est pas si austère que ça au fond. vous en faites un personnage vrai, sans hypocrisie et même sympathique.
    Je me suis si souvent sentie moins bien lotie que les autres signes.Merci, Je suis capricorne ascendant verseau.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.