Astrologue professionnel : consultations
Calculer et connaître son ascendant
Signes du zodiaque
Cours d'astrologie
Date de naissance et thème astral

Le bouleau et la symbolique celteSi vous êtes du signe du Capricorne ou du signe de l’Oie en astrologie amérindienne, le symbole celtique attribué à votre naissance (entre le 23 décembre et le 21 janvier) est celui du Bouleau.

Voyons de manière synthétique en quoi cet arbre et les attributs que lui accorde la sagesse druidique peuvent vous renseigner sur votre nature profonde, les « racines » de votre être.

I. Symbolisme du signe du Bouleau

Le bouleau est souvent assimilé dans la tradition celte à l’Axe du Monde  (ou pilier cosmique) qui soutient le ciel et fait donc le lien entre le terrestre (où plongent ses racines profondes) et le céleste (où s’envolent sa cime et ses hauts branchages). On retrouve une analogie similaire dans le signe du Capricorne, lui-même associé à la Maison X ou « Milieu de Ciel » et opposé au Cancer et à la Maison IV, les « racines et fondements ».

Il n’est pas anodin que les druides utilisassent les feuilles du bouleau pour recouvrir le corps des défunts : il s’agissait de leur assurer le maintien d’un lien avec les énergies venues « d’en haut », comme avec leurs parents et proches restés « en bas ».

Les personnes nées sous les auspices de cet arbre ont ainsi toujours une « haute mission » à assumer, non pas spécifiquement dans la recherche de la gloire ou de la fortune mais dans la nécessité de « voir haut » tout en restant humble, modeste et réaliste.

Les branches du Bouleau étaient considérées comme sacrées. On en faisait des croix et des amulettes pour se protéger des mauvais esprits mais aussi de la mélancolie et de la dépression. Le symbole celtique du Bouleau confère donc à ses natifs ténacité, volontarisme, et opiniâtreté. Ne se laissant pas abattre par les obstacles et sachant que le temps est leur allié, les Bouleaux savent qu’il ne sert à rien de pleurer sur le passé et qu’il vaut mieux résolument construire l’avenir.

Les feuilles séchées de bouleau et son écorce étaient aussi réputées dans la pharmacopée traditionnelle pour lutter contre une trop grande émotivité, amener le tranquillité intérieure, favoriser la concentration : on retrouve bien souvent ces vertus de maitrise de soi, de calme et de concentration chez ceux nés en toute fin ou en début d’année.

 

A l'automne le bouleau se pare d'or et de vermeil

 

II. Tempérament et conseil

Elégant, sérieux,  sans prétention, modeste, n'aimant pas les excès, ayant horreur de la vulgarité, de la mesquinerie et de la petitesse, les personnes nées sous le signe du Bouleau aiment la vie dans la nature et le calme, ne sont pas d’une nature affective très passionnée mais s’avèrent des époux et des amis fidèles. Ils voient souvent grand et se donnent le temps de « croître », de réussir.

Conseil du druide

Votre persévérance, votre sérieux et la noblesse que vous mettez à faire bien de grandes choses, en toute intégrité,  peuvent vous mener loin. Toutefois, il est important que vous ne vous entêtiez pas sur des convictions ou principes trop arrêtés, que vous sachiez renouveler régulièrement votre esprit par l’apport d’autres pensées, d’autres avis : voyagez, lisez, intéressez-vous aux autres cultures, cela vous permettra de développer naturellement votre indulgence.

Tous droits réservés Philippe REGNICOLI
Reproduction totale ou partielle interdite sans autorisation écrite de l’auteur

Share

Ajouter un commentaire


Code de sécurité
Entrez ce code ou cliquez ici pour en générer un nouveau