Astrologue professionnel : consultations
Calculer et connaître son ascendant
Signes du zodiaque
Cours d'astrologie
Date de naissance et thème astral

Mars et le signe du Bélier En astrologie, l’utilisation des décans (portion de 10° divisant chaque signe en trois) et des degrés (portion de 01° divisant chaque signe en trente) apporte un complément utile au signe solaire.
En effet, le signe solaire doit être nuancé par la position exacte du soleil à l’intérieur de celui-ci, c'est-à-dire par le décan et le degré auxquels il se trouve dans l’horoscope natal.
Pour ce qui est de déterminer le décan de votre soleil, il suffit de trouver votre date de naissance dans la liste ci-après. La connaissance du degré (qui doit être précise) est plus compliquée et nécessite l’édification professionnelle du thème. Le degré est toutefois plus symbolique et son influence est moindre.
Les décans et les degrés peuvent, notons-le, être aussi utilement appliqués à l’Ascendant et à tout autre facteur astrologique du thème.
Nous vous proposons pour l’heure d’étudier plus en détail le signe du Bélier .

I. Né(e) entre le 21 mars et le 30 mars : 1er décan

Image du décan :

Un homme armé d’une épée dans la main droite.

Le premier décan se trouve rehaussé par Mars.

Nuance de ce décan

Bélier premier décan Le redoublement des valeurs marsiennes met en lumière une personnalité foncièrement énergique. Le natif possède l’âme d’un précurseur, son esprit fourmillant sans cesse d’idées novatrices et d’expériences personnelles jamais encore tentées. En effet, il n'aime guère reprendre un projet initialement né de l’esprit d’un autre, car cela dénoterait pour lui un manque d’initiative, ce qui est loin d’être le cas.
Les buts de l’existence sont souvent élevés et multiples, toujours accompagnés d’une bonne dose de passion, de combativité et d’enthousiasme. La capacité de récupération du natif est très importante. Elle peut même engendrer chez lui une certaine tendance à croire que tout ce qui est inactivité (sommeil, loisirs) peut nuire à ses desseins.
Cette fameuse aptitude à la récupération n’a d’égale que son besoin de prises de risques, souvent jugées inconsidérées par autrui. C’est oublier que cette tendance est toute naturelle aux natifs de ce décan et qu’ils s’ennuieraient sûrement si cela en était autrement. Par ailleurs, le natif déteste l’ennui et le défaitisme et il a rarement du temps à consacrer aux épanchements de toutes sortes, les siens et ceux des autres.
Être infatigable, il peut s’avérer épuisant pour son entourage, qui tend à se demander d’où il peut bien puiser toute cette énergie.
Leurs objectifs, sont souvent abandonnés, soit parce ceux-ci relèvent du parfait irréalisme (dont ils ne s’aperçoivent d’ailleurs que tardivement), soit au profit d’autres vues, plus larges et plus belles encore que les précédentes.
Mais comme nous l’avons dit, ses buts étant légions et portant vers des directions multiples, il trouvera toujours matière à satisfaction et à épanouissement dans un domaine ou dans un autre de son existence.

Degrés symboliques du 1er décan

: La personne tend à provoquer sa destinée, positivité et force de caractère, nature difficilement contrôlable, grand désir de réalisations sur plusieurs voies différentes.
: Caractère pratique, sens de l’initiative et des responsabilités, à l’aise dans tous les rôles nécessitant organisation et implication personnelle, les idées sont nombreuses et fertiles.
: Raffinement et subtilité, aptitudes pour les études et la recherche, possibilités de carrière littéraire, les idéaux sont ambitieux et les luttes sont profondes.
: Grande sensualité, nature généreuse et passionnée, les amours et les amitiés sont primordiaux à l’équilibre du natif, les centres d’intérêts sont multiples.
: Force de caractère et ambition importante, la créativité se double de persévérance, a besoin de vivre intérieurement, les besoins sont souvent impérieux, magnanimité.
: Nature foncièrement résolue, caractère entier et souvent tranché, les désirs de réussite et de reconnaissance sont très développées mais pas toujours comblées du fait d’un ego important.
: Personnalité très spirituelle et délicate, sens du dévouement, les relations se doivent d’être riches et authentiques, tempérament compréhensif, les idéaux sont élevés.
: Esprit très indépendant et foncièrement téméraire, nature difficilement maîtrisable qui ne se fie qu’à son instinct, tendance à vouloir dominer les autres, grande combativité dans les entreprises.
: Nature curieuse de tout et voyageuse, attrait pour toutes les formes de découvertes, très porté sur la philosophie, caractère romantique, besoin d’autonomie pour se réaliser.
: L’ambition personnelle prédomine, la personnalité a besoin de s’affirmer dans une réalisation prestigieuse et reconnue, nature courageuse et lucide, grande affectivité.

II. Né(e) entre le 31 mars et le 09 avril : 2e décan

Image du décan :

Un homme en habit de prêtre.

Le second décan se trouve rehaussé par le Soleil.

Nuance de ce décan

Bélier second décan Ce décan signe à nouveau une collaboration de planètes maîtrisant chacune un signe de Feu. Sa nuance est toutefois bien marquée vis-à-vis du précédent décan.
Le Soleil, symbole vital par excellence donne à nouveau un surplus d’énergie à la capacité Marsienne avec, toutefois, une approche beaucoup moins individuelle dans les objectifs. Le natif conçoit difficilement sa vie sans les autres, parce que son besoin de réalisation s’accompagne inévitablement du regard que lui porte autrui, voire la nécessité de posséder un certain public.
C’est une personnalité qui aura tendance à mal supporter l’idée que la réussite de ses entreprises ne soit pas manifeste et appréciée, au minimum par son cercle de relations personnelles, au mieux d’un réel et large auditoire.
L’être sait que c’est à cette condition qu’il se sentira pleinement satisfait de ses voies d’existence, et qu’il pourra enfin prendre conscience de son affirmation personnelle.
Le natif ne peut se contenter de vivre dans l’ombre, d’autant que ses facultés créatrices sont exaltées et qu’il n’aura de cesse de les solliciter dans tous ses projets.
A l’inverse d’un natif du premier décan, qui n’accordera que peu de crédit aux avis d’autrui (les siens ont la primauté, voir l’exclusivité), le natif du second décan a souvent tendance à s’appuyer sur la considération que peuvent lui porter les autres. Sa réussite passe par une certaine approbation.
L’être est profondément généreux et nanti d’un grand sens du devoir qu’il dédiera, s’il le peut à une collectivité, sinon aux membres de sa famille. Cette prodigalité se teinte parfois d’un brin d’égocentrisme et de fierté, la personne semblant en apparence toujours sûre de ses choix.

Degrés symboliques du 2e décan

10° : Personnalité charismatique, dégageant beaucoup de charme et de magnétisme, les aspirations sont plutôt d’ordre scientifique, les choix sont le plus souvent décidés de façon impulsive, car l’instinct est très développé.
11° : Nature douée d’un fort potentiel intuitif, les aspirations sont toutefois difficiles à mettre en place parce que trop dispersées, mais le sens de l’effort très prononcé permet un certain équilibre.
12° : Personne très énergique et impatiente, qui a besoin que les choses aillent vite et loin, grande efficacité dans les agissements bien que le rythme soit particulièrement irrégulier.
13° : Le besoin de mouvement est fortement ressenti, caractère passionné qui s’enflamme pour tout idée novatrice, possibilités de dispersion dans les voies de réalisations, expression franche et directe.
14° : Personnalité marquée par une certaine timidité, les dispositions sont bonnes ne sont pas toujours accompagnées par un certain esprit de résolution, prédisposition pour l’écriture et la littérature.
15° : Grandes qualités d’expression persuasives qui prédisposent à des carrières publiques en tant qu’orateur par exemple, sens du service et de la famille, d’où un fréquent besoin de se retrouver parmi les siens.
16° : Nature exigeante fondant son existence sur ses principes de base tels que la tradition, les racines et la famille, grand attrait pour tout ce qui concerne les enfants, potentiel pédagogique.
17° : Les inspirations sont fortes et concernent le plus souvent tous les domaines d’expérimentation, personnalité ayant le sens du détail et de l’analyse, esprit aigu nanti d’un fort potentiel scientifique.
18° : Grande créativité et vivacité d’esprit, sens des réalités et persévérance, les réactions sont vives et dénuées de toute fausseté, les relations sont souvent passionnelles.
19° : Le goût du travail et la volonté de réussir sont les deux principaux facteurs caractérisant la personnalité, possibilité d’un certain manque de maîtrise de soi, tempérament peu porté à la délicatesse.

III. Né(e) entre le 10 avril et le 19 avril : 3e décan

Image du décan :

Une jeune femme assise sur un tabouret, jouant du luth.

Le troisième décan se trouve rehaussé par Vénus.

Nuance de ce décan

Bélier dernier décan Cette nuance vénusienne confère au natif une tendance à s’intéresser aux activités artistiques à condition toutefois que celles-ci supposent une participation active et audacieuse ainsi que des implications personnelles.
Doué d’une grande générosité, il tend à privilégier toutes les formes d’échanges permettant la transmission à autrui : il aime apprendre et entreprendre mais parallèlement, il ne dédaigne pas l’idée de faire progresser autrui en diffusant ce qu’il a lui-même appris.
Son caractère est nettement teinté de passion sentimentale et émotionnelle (plus que physique), et le natif laisse facilement parler son instinct plutôt que sa raison quand il s’agit d’accorder sa confiance à autrui ou de s’engager dans les décisions importantes de son existence.
L’individu fait preuve d’un fort potentiel de subtilité et de finesse. Ce facteur semble lui permettre de mieux et plus rapidement cerner les possibles difficultés d’ordre relationnel auxquelles il est confronté et ce, afin de mieux les prévenir.
A cet effet, il est en mesure d’adapter son attitude et son langage selon la personne en présence : s’il s’agit d’une personne au caractère affirmé, le natif exercera son subtil pouvoir de tempérance et de délicatesse. A l’inverse, s’il se trouve confronté à une personne possédant un caractère empreint de douceur, il fera plutôt parler son tempérament Marsien, celui de la confiance en soi et de la vitalité.
Cela dit, cette nature souple n’est pas à l’abri des risques d’excès ou de débordements en différents domaines. En effet, elle peut avoir tendance à se réfugier dans une attitude plutôt que dans une autre, dévoilant ainsi aux yeux de son entourage une certaine démesure dans sa volonté de domination ou au contraire, une exagération quand à sa complaisance.

Degrés symboliques du 3e décan

20° : Grand attrait pour la découverte et notamment par les voyages, nature très active se refusant souvent à l’immobilisme (par le simple repos, par exemple), personnalité aventureuse et courageuse.
21° : Générosité et ouverture d’esprit, humeurs le plus souvent fluctuantes avec parfois des accès de mélancolie, les ambitions sont profondes, petites tendances au désordre.
22° : Nature au goût prononcé pour tout ce qui est inconnu, étrange ou mystérieux, les voyages sont essentielles et peuvent aussi bien être physiques qu’intellectuelles, grand besoin d’autonomie.
23° : Tempérament calme et philosophe, esprit d’analyse et de diagnostic, personnalité qui recherche régulièrement le silence et l’isolement, doué d’une grande patience.
24° : Naturel inquiet qui vit essentiellement au travers du stress qui l’habite, grande habileté mais l’impulsivité engendre parfois une certaine maladresse, naturellement attiré par les terres étrangères.
25° : Signe d’une prédisposition artistique notable, la créativité et l’inspiration font partie intégrante de la personnalité, grande facilité à s’imposer, besoin de reconnaissance pour exister.
26° : Vie intérieure intense et profonde, puissance et autorité régissent le caractère, sensibilité et spiritualité qui peuvent parfois conduire à la marginalisation.
27° : Le pouvoir de concentration est très développé, les actions sont mûrement réfléchies, personnalité portée à vivre en reclus ou au travers de la méditation, dans la réflexion et le silence.
28° : Caractère passionné et entier, assez tranchant dans ses décisions, l’esprit de combativité accompagne tous les actes de l’existence, idées nobles et généreuses, grand attachement familial.
29° : Esprit de direction et sens de l’autorité prononcés, prédisposition à dominer autrui parce que l’être s’impose naturellement, grande qualité d’initiateur.

 

Comment utiliser les listes de degrés ? Rien de plus simple à condition de connaître la position exacte de votre soleil (ou de toute autre planète), ce qui nécessite de dresser le thème de naissance.
Une fois la position exacte connue, il suffit de se référer aux listes ci-dessus en gardant à l’esprit que le degré 0 équivaut à toute position située entre 00° et 0° 59’, que le degré 1 équivaut à toute position située entre 01° et 01° 59’, que le degré 15 équivaut à toute position entre 15° et 15°59’…etc.

 

Tous droits réservés Anne Bresciani
Reproduction totale ou partielle interdite sans autorisation écrite de l’auteur

Share

Ajouter un commentaire


Code de sécurité
Entrez ce code ou cliquez ici pour en générer un nouveau