Le Loup et les Poissons

Le symbole animal du loup est le douzième esprit totem de la roue de la vie des chamans amérindiens. Il correspond en occident à notre signe astrologique des Poissons auquel il peut apporter un éclairage nouveau et exotique. Voyons les analogies de ce symbole à travers les différentes cultures qui lui ont rendu hommage, les mots-clefs caractérisant les natifs dont il est l’esprit protecteur et le conseil du chaman à son sujet, conseil destiné à exploiter au mieux son potentiel vital.

Une liberté en marge du monde

Ce n’est qu’avec l’avènement du christianisme que le loup, comme nombre d’autres animaux nocturnes, a été diabolisé. Animal de meute ou loup solitaire, ce noble habitant des forêts fut longtemps respecté à juste titre : on pensera entre autre à « la louve romaine » qui fut la nourrice des fondateurs de Rome, Romulus et Remus et qui à ce titre à un rôle civilisateur de premier ordre dans la mythologie latine.

Un peu plus tard, le loup fut assimilé à l’idée de sauvagerie. Encore que ce terme mérite d’être discuté : s’il est regrettable que le loup soit devenu le symbole de la cruauté ou de l’agressivité gratuite (surtout à travers les contes pour enfants), il est plus intéressant et surtout plus juste de le considérer comme la figure animale de la sauvagerie positive (à rapprocher de l’idée de « bon sauvage »), c’est-à-dire de ce qui ne peut être domestiqué, asservi.

Car quand le loup est domestiqué, il devient chien mais n’est plus loup. Et n’est-ce pas précisément le fait que le loup refuse toute intégration dans la société humaine, dans la civilisation des hommes, qui l’a conduit à devenir une bête effrayante ? On sait bien en effet à quel point les attaques de loups contre l’homme sont rares, voir inexistantes en dehors des cas de rage lupine.

Il faut donc voir dans la phobie de l’homme à l’égard du loup quelque chose de plus profond, de plus caché : la peur de ce qui échappe au contrôle humain, de ce qui reste profondément libre. On évoquera d’ailleurs à ce sujet plusieurs cas où des loups, pris par de cruels mâchoires de piège ont préféré s’arracher la patte entravée plutôt que de rester prisonniers. Car le loup, c’est avant tout un symbole de liberté spirituelle, de cette part de notre âme que tous ceux qui ont été confronté à la torture ou à l’emprisonnement savent inaliénable. Et n’est ce pas cette part d’âme que rien ne peut nous retirer qui se reflète dans l’œil du loup, à la nuit tombée, en argentant son regard ? Plutôt souffrir, plutôt se mutiler soi-même qu’accepter de perdre sa liberté, voilà un des messages communs à la fois au loup totémique et au signe des Poissons.

D’ailleurs, Fenrir, le loup géant de la mythologie scandinave ne véhicule pas d’autre message : enchaînés par les dieux (parce que dérangeant l’ordre divin, le dogme civilisateur), la prophétie annonce qu’il ne se libérera qu’à la fin des temps, à la fin du cycle. Le loup comme les Poissons constituent la dernière étape des roues de vie amérindienne et zodiacale : ils sont la fin du cycle, ceux qui brisent l’ordre monotone des choses et inaugurent un ailleurs, une nouvelle époque car ils sont par excellence reliés à une autre réalité, une autre dimension (plus spirituel à n’en pas douter) et c’est précisément ce qui les rend si différents. Les natifs du loup comme les natifs du Poissons vivent dans leurs mondes et quiconque essaie de les en arracher les condamne à mourir ou à se sentir aussi enchaînés que Fenrir.

Les chamans amérindiens ne manquèrent pas non plus de noter l’aspect de dévouement et de sacrifice propre au loup. Animal grégaire, sa vie sociable est d’une grande richesse et d’une grande complexité tout comme celle des Poissons et, surtout jeune, il est prêt à payer de lui-même pour le bien de tous. En vieillissant, il n’est pourtant pas rare que, las des concessions sociales et de la hiérarchie, il finisse par s’isoler, s’exclure lui-même du groupe sans doute parce qu’il sent le temps de découvrir l’au-delà venu et qu’il sait devoir s’y préparer. Cela lui valu d’être très justement considéré comme un initiateur au sacré, un passeur entre le monde terrestre et le monde spirituel. Sa connaissance de l’âme humaine et des secrets de l’au-delà le fit même régner sur les morts, chez les algonquins par exemple. On se rappellera bien sûr du cri déchirant du loup qui hurle à la mort…ce qui est sans doute sa façon de parler avec les forces invisibles.

Personnalité traditionnelle et conseil

Âme libre, compatissante, dévouée, mystique, spirituel et grégaire mais rencontrant des difficultés à s’intégrer dans la norme, à faire preuve de réalisme, de fermeté ou de persévérance tant les choses de ce monde lui semble souvent sans importance…

Partenaires conseillés

Pivert, Serpent et Ours

Conseil du Shaman

Trouver plus de sens à la vie mais aussi à la mort, vous interroger de façon générale sur la réalité des choses et sur leur importance occupera sans doute une grande partie de votre vie. Ce qui permet à l’homme de dépasser sa condition charnelle (La musique, l’art, la poésie, la prière et parfois l’amour…) vous inspire mais attention de ne pas totalement perdre le sens du concret car à trop vous isoler, vous pourriez devenir un loup solitaire avant d’en avoir l’âge et cela ne manquera pas de vous faire souffrir.

 

En savoir plus sur les animaux-totem: commander l’Oracle des animaux !

Tous droits réservés Philippe REGNICOLI

Reproduction totale ou partielle interdite sans autorisation écrite de l’auteur

 

54 thoughts on “Le Loup et les Poissons

  1. Waa! Mais que dire, c’est parfaitement moi! Je part de ce pas à la recherche de mon ours 🙂
    PS: Bravo pour votre site trés complet et intéressant

  2. Je ne suis pas poisson mais je vois ma personnalité dans le loup. La solitude ne me derange pas et je me suis deja posé beaucoup de questions sur la vie et la mort. Je n’attend plus que sa rencontre dans un rêve ou ailleurs.

  3. Merci pour cette information. Je suis « Poisson » et j’ai eu cette vision du « Loup » lors d’un rêve éveillé, il y a un vingtaine d’années.Maintenant je comprends tout.Durant toute ma vie sociale, je me sentais marginalisée, car ne suivant pas les règles du groupe.La solitude me va très bien et ma Vie Spirituelle prend place et se développe.MERCI.

  4. merci pour ce descriptif. personnelement je suis lion en astrologie solaire, mais je me reconnais dans le loup, justement le loup devenu solitaire avant l’heure prévue… Pas en tant qu’animal totem lié à l’horoscope, mais l’animal totem en tant que gardien et guide spirituel…Encore merci !

  5. je suis du signe du gémeaux donc cerf d’après cette roue… or je me sentais étriquée dans sa description…
    après avoir lue celle ci, je me suis enfin sentie entière, enfin moi même, car rien ni personne jusqu’alors n’avais réussit à me décrire aussi bien … alors suis-je une louve? j’ai toujours aimé la nuit, la lune et la nature, la vie en société, ça va mais pour un temps seulement et ce hurlement, ce chant lancé aux étoiles résonne en moi comme la mélopée de mon cœur… pouvez vous m’expliquer?
    RÉPONSE D’ANNE : Seul le signe solaire ne peut justifier d’une quelconque appartenance à un seul signe zodiacal. Vous devez probablement posséder d’autres dominantes planétaires qui font que vous vous retrouvez mieux dans le signe des Poissons.

  6. merci pour toutes ces explications sur les differents traits de caracteres suivants les signes de chaqu’un.etant moi-meme un petit poisson et adorant les loups et tous ce qui s’en raproche,j’avoue(meme si ca n’est pas tjrs facile de l’admetre),que les traits de caractere que vous sitez,me ressemble plutot bien.sociable et solitaire à la fois,dure de trouver le juste milieu dans tout sa! 😐 et pour les autres,dure de nous comprendre. 😉

  7. Moi qui suis Poissons et qui ai peur des chiens – imaginez un loup! J’ai quand même toujours eu beaucoup d’admiration pour cet animal qui se débrouille seul et qui a le sens de la famille….voilà où l’on se rejoint. 😉

  8. Bonsoir,

    Agréablement surpris d’être décrit sur votre site, les repères et les explications claires que vous nous proposez rendent la compréhension des traits de caractères, mais surtout cela explique nos influences et nos revendications « Libre »…

    Un grand merci, continuez à nous éclairer notre animal n’est pas si loin 😉

    Jérémy.M

  9. Pas de doute nous sommes bien une configuration d’énergies cosmo-telluriques. Parole de loup qu’a pas encore réussi à dormir la nuit dernière….Aouuuuuuuuuuuuuuuu 😐

  10. je suis 1 petit poisson et contente d’etre un loup , depuis toute petite ma famille m’apprend a etre en communion avec se que je suis « un poisson  » , mais depuis ke j’ai fait cette scéance d’hypnose et que j’ai vue 1 louveteau vif et curieux , j’ai commencé a me posé des questions , et c’est la que j’ai entendue parlé des signes totems !!! Cette article est vraiment , je pense , complet . Merci pour ses expliquations , cela va me permettre de faire grandir en moi se « louveteau » et de développer ce coté la , de ma spiritualité !

  11. Le loup a toujours été mon animal préféré… Et je suis native des poissons. Je suis donc ravie d’apprendre que le loup est mon totem,car il a pour moi une connotation de liberté et de sagesse qui me font cruellement défaut… Merci donc de me redonner un peu espoir et de me prévenir des écueils!

  12. merci pour ces articles
    je ne connaissais pas les animaux totem et je suis ravi d’avoir appri des choses sur moi par rapport a mon signe ainsi que pour ma famille
    tres interessant de lire des choses que je n’immaginai pas
    en tant que signe du poissons je suis ravie de voir que mon animal prefere soit le loup donc mon animal totem
    merci !!!

  13. cet article est passionant!! merci beaucoup!!etant moi meme un poisson, je suis impréssionnée par la ressemblance psychologique faite du loup et l’interprétation de ma psychologie!je suis donc bien un poisson mais aussi un loup!merci encore!!

  14. comme c est vrai je suis poisson et ce n est pas toujours par choix que je suis devenue une louve solitaire. Je doit me protéger de ma sensibilité.

  15. Je me demandais pourquoi, j’adore chanter les chants indiens et pourquoi que ma chambre est un sanctuaire de totem, d’arc, de flèches et tout ce qui se rapporte aux indiens. Maintenant je le sais puisque je suis un POISSON. Merci de m’avoir ouvert les yeux et j’essaierai de ne pas devenir comme le Loup un solitaire !

  16. domage qu’en astrologie occidentale on ait choisi le symbole du poisson… celui du loup me semble plus seduisant, fascinant, enfin nous les petits poissons serions élevés au rang de mamifères et notre petit orgueil frétillerit face au lion et au taureau… 😉

  17. guidée pendant une séance de relaxation profonde par une professionnelle ,une image m’est apparue et ce fut celle d’un loup blanc,puissant , calme et rassurant.J’ai appris que c’était mon animal totem,après avoir lu ces écrits je les trouve assez approchants et troublants

  18. très interessant ce commentaire sur les loups, craintifs dans les zoo comme le poisson qui rentre dans sa coquille à certains moments!!

  19. Hi, hi,

    Le loup a toujours été mon animal préféré … Ben si j’ai un poissons intercepté en I avec Jupiter réception mutuelle Neptune, on comprend mieux le pourquoi 😛 😉

  20. Et bien comme toujours merci pour ce merveilleux article. 😉 Ici chez moi en Valais, le loup a toute une histoire avec les montagnards et les écologistes.Hum de le savoir en lien avec les poissons me donne l’envie de le transmètre plus loin ton joli message Oxygène-Philippe. 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.