Astrologue professionnel : consultations
Calculer et connaître son ascendant
Signes du zodiaque
Cours d'astrologie
Date de naissance et thème astral

Prendre rendez-vousQue l’on ait déjà fait appel à un(e) astrologue ou que cela soit une toute première fois, il est toujours rassurant de savoir comment se déroule une séance en présence, chaque praticien ayant ses propres méthodes mais celles-ci n’étant que rarement explicitées avant le rendez-vous lui-même. Le présent texte n’a donc pas pour prétention de dire comment se passe généralement une consultation ou encore comment elle devrait se dérouler mais seulement comment j’ai personnellement l’habitude de mener mes entretiens, de travailler. Je reçois sur Nice Est (quartier du Port), tous les jours entre 15H et 19 H, du lundi au samedi inclus. Possibilité de moduler ces créneaux horaires pour les personnes travaillant aux mêmes heures ou n'habitant pas Nice même.

 

I. Faire un travail de fond avant la rencontre

Il me semble tout d’abord important –mais chacun voit midi à sa porte- de pouvoir tranquillement étudier un thème et d’effectuer les principaux repérages utiles pour répondre de façon efficace avant que la personne ne me rencontre.

Aussi, mon expérience m’a amené à toujours travailler sur le thème de la personne et sur la question qui l'amène avant mon entrevue avec elle.

En effet, l’exploration d’un thème peut s’avérer plutôt longue, parfois épineuse et il me parait donc important d’effectuer cette première approche en amont plutôt que de devoir l’imposer à une ou un consultant, avec tous les risques d’erreur qu’un tel procédé « simultané » comporte par ailleurs. Car un thème constitue souvent une sorte de « puzzle astral » dont le praticien doit reconstituer « l’image » (la silhouette, le profil) avant de pouvoir effectuer toute recherche précise. Qu’une personne vienne en effet pour avoir des réponses sur une relation, au sujet de questions professionnelles ou par rapport à des interrogations sur son orientation (ou toute autre problématique), il est nécessaire de comprendre en priorité le thème astral de cette personne.

Certes, de longues années de pratiques permettent de jauger un thème rapidement, d’en comprendre le sens, les potentiels. Mais même une solide pratique n’interdit pas la faute d’inattention, l’erreur d’interprétation ou le jugement hâtif. La situation est d’ailleurs assez comparable à celle d’un chirurgien : ne pensez-vous pas qu’il vaut mieux qu’il vous examine et examine longuement vos résultats d’analyse et votre historique médical avant de pratiquer l’intervention ?

Cela nous amène d’ailleurs au second point, celui consistant à connaître au maximum la situation et l’historique (le vécu, les expériences, les « accidents de la vie ») d’une personne, afin de prendre en compte toute les dimensions de cette personne et de pouvoir ainsi lui prodiguer les réponses et conseils les plus appropriés. Il est donc toujours nécessaire d’effectuer un point sur la situation actuelle et passée de la personne.

Outre l’aspect de sécurité/vérification que cela apporte au praticien comme à celle ou celui qui consulte, cela permet aussi de rendre systématiquement un document écrit en fin de séance, ce document comportant les lignes de forces de l’étude demandée et ayant donc été rédigé en amont.

II. Moduler son travail selon la demande

Je conçois le rôle de l’astrologue comme celui d’un conseiller apportant une aide ponctuelle et ciblée, c'est-à-dire secondant une personne dans un moment de sa vie ou une démarche spécifique.

Le travail à réaliser et la façon dont on va le réaliser doit donc toujours être en adéquation étroite avec la demande : ce n’est pas au consultant de s’adapter aux méthodes de l’astrologue mais bien à ce dernier de moduler son approche selon les besoins exprimés par la ou le consultant(e). Aussi, le déroulement d’une séance n’est pas figé.

L’astrologue se doit de proposer le type de prestation et le type d’organisation qui lui semblent les plus appropriés pour répondre à la demande formulée.

Ainsi, certains travaux peuvent être réalisés lors d’une séance unique (par exemple faire un bilan global ou établir un conseil pédagogique) tandis que d’autres nécessiteront plusieurs entrevues (par exemple travailler sur certaines angoisses ou phobies, assurer un suivi humain et objectif lors d’une phase critique de la vie, etc.).

En fonction des besoins, la séance dure une ou deux heures (ce temps étant décidé en amont mais pouvant être allongé sur place si mon agenda le permet). Plusieurs séances peuvent être prévues mais, sauf exception, il est rare que plus d’un rendez-vous par mois soit nécessaire. Cela me permet d'ailleurs de travailler avec des gens qui habite à plusieurs kilomètres de Nice (région niçoise et parfois même au delà) mais qui peuvent se permettre un déplacement mensuel.

Au cours de l’entretien, les questions sont libres : je tente d’apporter un éclairage le plus complet, une vision la plus panoramique possible sur le sujet demandé. Cette volonté est toutefois limitée par le fait que les questions venant en marge de l’étude prévue initialement demandent une recherche approfondie et qu’il vaut donc mieux éviter (pour le bien même de la personne qui consulte) d’y répondre à la volée puisque cela peut entraîner une sérieuse perte de pertinence ou une inexactitude potentiellement dommageable. Il est de toutes façons impossible de tout voir en même temps et je ne pourrais souvent que donner quelques pistes à une personne qui vient par exemple me consulter à la base pour une chose (mettons un conseil professionnel) et qui, au cours de la séance, m’en demande plus sur son karma. Tout est bien sûr « lié » mais il est nécessaire ne pas oublier que chaque question (et chaque domaine de la vie) demande une recherche sérieuse, prenant du temps et ne pouvant donc pas être réalisée avec la rigueur qui s’impose « en direct ».

Dans le cas où l’étude concerne deux personnes (par exemple conseil conjugal ou conseil éducatif), il est souvent bon de pouvoir recevoir les deux personnes à la fois afin d’en discuter tous ensemble : cela, comme le reste, est toutefois décidé en amont. La présence de deux personnes n’entraîne toutefois aucun surcoût.

Veuillez par contre noter que, pour des questions déontologiques facilement compréhensibles, les informations qu’une personne peut obtenir depuis l’étude du thème d’une autre personne (par exemple les informations que je délivrerais à un conjoint par rapport à un autre) reste extrêmement limitées en l’absence de la dite personne. En général, n’importe quel travail astrologique se base et s’adresse à la personne qui en fait la demande et ne peut donc concerner qu’indirectement un tiers.

N’oublions pas que l’astrologue n’est ni un magicien ni un guérisseur : il peut donc souvent s’avérer utile, en marge du travail astrologique, de recourir à d’autres professionnels spécialisés (psychologue, médecin, assistante sociale…). N’oublions pas, enfin,  que les affinités qui vont se créer (ou pas) entre l’astrologue et sa/son consultant(e) occupent bien sûr une place importante dans la poursuite ou l’abandon d’un suivi astrologique.

Prendre rendez-vous et établir un devis

 

Philippe REGNICOLI

Share