Astrologue professionnel : consultations
Calculer et connaître son ascendant
Signes du zodiaque
Cours d'astrologie
Date de naissance et thème astral

Lexique de termes astrologiques

Effectuer une recherche dans le lexique :
Commençant par Contenant Terme exact
Terme Définition
Secteurs / Maisons

Les secteurs terrestres, sont une division duodénaire de la roue zodiacale qui attribue à chaque secteur un domaine de prédilections et permet une lecture affinée des positions planétaires. En prévisionnel comme en caractérologie, une planète comme un point fictif sont toujours à la fois dans un signe ET dans une maison. Sous nos latitudes, les secteurs varient de 15 à 60° maximum. Plus un secteur est étendu et occupé, plus il prendra d’importance dans la vie du natif. Chaque maison est analogiquement reliée à un signe et à son maître, dans l’ordre du zodiaque (la maison I est en correspondance avec le Bélier et Mars, la maison II avec le taureau et Vénus…).

Le calcul de la position des maisons s’appelle Domification. Il existe plusieurs systèmes de domification. Les deux plus utilisés sont le système de maisons égales (divisions en 12 secteurs égaux de 30° chacun) et le système Placidus (qui tient compte de la latitude du lieu de naissance et aboutit à un découpage inégale sauf pour les naissances très proches de l’équateur).

L’étude des maisons est essentielle et se fait à plusieurs niveaux. On étudie le signe de la maison, c'est-à-dire le signe où se trouve sa cuspide, on étudie son occupation par les facteurs astrologiques, sa taille, les aspects, surtout par conjonction, formés avec sa cuspide, la position et les aspects de son Maître (ex : la cuspide de la maison I est en sagittaire, le maître de la maison I est Jupiter.
De fait, si Jupiter se situe, disons en secteur III et en Poissons, cela signifie pour le sujet intuition (valeur Poissons) et communicabilité (valeur mercurienne) en analogie avec la maison III.

Voici quelques exemples :

-la maison I (dont la cuspide est nommé ascendant) : Le moi extérieur, social. L’apparence générale, la santé générale et la vitalité en particulier, le corps, la personnalité. Bref, tout ce qu’un humain remarquera en premier lieu chez un autre être humain
-la maison II : les acquisitions, qu’elles soient matérielles (biens, richesse, gains) intellectuelles (connaissances, apprentissages) ou encore spirituelles (foi, illumination, révélations). Tout ce que l’on obtient grâce à un effort et que l’on peut faire fructifier et augmenter.
-la maison III : les proches ( frères, cousins, voisins, collègues, camarades), les études de base,les contacts imposés, les petits déplacements, la communication et tous ces moyens ( écrit, téléphone, conversation), les rencontres dues aux hasards, les facultés cérébrales innées.
Tout ce qui permet, en fait, de grandir intellectuellement grâce à un apport extérieur ou une démarche de l’individu vers l’extérieur.