Astrologue professionnel : consultations
Calculer et connaître son ascendant
Signes du zodiaque
Cours d'astrologie
Date de naissance et thème astral

Lexique de termes astrologiques

Effectuer une recherche dans le lexique :
Commençant par Contenant Terme exact
Liste complète A C D E F G H J L M N O P Q R S T U V
Page:  « Préc. 1 2
Terme Définition
Culmination

C’est la planète la plus proche du MC, c'est-à-dire la plus élevée. Elle a valeur de première dominante dans un thème astral car elle opère de manière capitale sur la vie et le destin de l’individu. La culmination d’une planète peut se faire à plusieurs dizaines de degré du MC, elle n’en perd pas moins sa puissance.

Cuspide

La cuspide est la pointe, le commencement d’une maison, ou secteur. Certaine cuspide revêtent une importance particulière en astrologie, il s’agit des quatre cuspides qu’on appelle aussi Angles et que la tradition a de plus nommé séparément : La cuspide de I est l’Ascendant (ASC), la cuspide de IV est le Fond de Ciel (FC), la cuspide de VII est le Descendant (DS) et la cuspide de X est le Milieu de Ciel (MC). Toute planète conjointe à un angle devient dominante du thème.

Cycle planétaire

Le cycle d’une planète est le temps qu’elle met pour revenir à un point donné ou encore reformer un aspect. L’exemple le plus concret est celui du soleil qui met 365 jours et environ 5 heures 50 pour accomplir son cycle (soit un an durant lequel il aura transité tous les signes).

On pourra aussi parler par exemple du retour de Saturne sur lui-même (c'est-à-dire quand Saturne transit revient sur la position qu’il occupait à la naissance) qui s’effectue vers 29 ans et demi pour tout le monde. On pourra enfin évoquer les aspects récursifs que forment ponctuellement les planètes lentes entre elle et qui définissent des cycles historiques.
Les cycles planétaires constituent donc une horlogerie immuable au point de vue cosmique qui rythme nos vies individuelles au même titre que l’humanité et l’univers lui-même.

Au niveau individuel, on notera qu’un uranien sera plus sensible aux cycles d’Uranus au même titre qu’un Saturnien à ceux de Saturne.
On se sert par ailleurs des cycles comme une base de travail essentielle en astrologie mondiale, sachant par exemple qu’un cycle Jupiter / Neptune (quand les deux planètes entrent en conjonction) se forme tous les 13 ans environ et est annonciateur de changement politique profond (La première, troisième, quatrième et cinquième république française se sont constituées lors de ce cycle et le prochain aura lieu à partir de Décembre 2009…).

Evidemment, on tiendra toujours compte du contexte général astrologique de chaque cycle pour l’interpréter au mieux.

Précisons enfin que notre expérience nous montre que les climats généraux sont déterminés par les cycles sans aspect de Jupiter et Saturne, c'est-à-dire par l’occupation de ces deux planètes dans le zodiaque: ainsi Jupiter en Balance et Saturne en Cancer, même s’ils ne forment pas d’aspect de carré réel (Ecart de 88 à 92°) doivent être considéré en carré parce que les signes qu’ils occupent le sont sur la roue. Evidemment, ces cycles sans aspects sont plus générateurs d’un climat que d’événements réels, subordonnés quant à eux aux transits effectifs.

Page:  « Préc. 1 2
Liste complète A C D E F G H J L M N O P Q R S T U V