Astrologue professionnel : consultations
Calculer et connaître son ascendant
Signes du zodiaque
Cours d'astrologie
Date de naissance et thème astral

astrologie et politique Le successeur du très populaire Tony Blair n’est décidément pas dans une période faste puisque son parti politique, le Labour,  vient de perdre lourdement lors des municipales anglaises. Londres vient notamment de tomber aux mains des conservateurs.
Les commentateurs ne manquent donc pas d’annoncer la fin de Brown et le déclin de son parti, au pouvoir depuis onze ans. Le Guardian, journal pourtant plutôt classé à gauche, voit dans la défaite travailliste de Londres «  l’entré dans la pénombre ». Qu’en est-il en à l'avenir pour Gordon Brown ?

 

Né le 20 février 1951 à 08h40 à Giffnock, Ecosse, cet homme réputé trop sérieux et donc l’image de technocrate colle à la peau à un thème bien surprenant : un énorme amas en Poissons assorti d’un Neptune angulaire en VII en font sans contestation un neptunien…c'est-à-dire une personne qui plie mais ne casse pas contrairement à l’image rigide qu’il véhicule du fait d’un Saturne fort studieux en VI et d’une conjonction Cérès/mercure qui ne fait pas de lui (c’est le moins que l’on puisse dire) le joyaux drille de service mais plutôt le travailleur infatigable (et pour le chef d’un parti dit travailliste, cela est somme toute une coïncidence troublante).

Or, que nous dit le ciel de Mister Brown pour ces élections catastrophiques ? Que peut-on notamment dire des aspects touchant à son soleil et sa lune, c’est à dire à sa popularité ?

Horoscope et carte Brown

En bleu, position natale ; en vert planètes en transit
Copyright Astrocycle

Verdict sans appel des astres puisque Saturne s’oppose durement à son soleil natal tandis que le soleil était au carré de sa lune.
Ajoutez à cela un Uranus transitant l’amas en XII et un Pluton de méchante humeur du fait de son carré à Saturne natal… Bref, sale passe pour lui, c’est une évidence.

Mais en politique, rien n’est joué durablement et les retours triomphateurs ne sont pas rares après une période d’adversité.
Or, pendant l’été, Jupiter va rétrograder en X (maison des hautes charges et de son ministère) et former à nouveau une série de sextiles harmoniques à l’amas en XII.

Toutefois, attention de na pas crier victoire trop tôt car Saturne s’opposera durement à ce même amas entre octobre 2008 et octobre 2009, ce qui pour le coup sera la véritable traversée du désert pour le Premier ministre britannique.

Néanmoins, homme intuitif (ou bien conseillé astrologiquement), de nouvelles municipales devraient être organisées en 2010…et Jupiter sera alors particulièrement bien disposé à l’égard de Gordon Brown. Nous invitons donc nos lecteurs à ne pas enterrer trop vite cet étonnant neptunien !

Tous droits réservés Philippe REGNICOLI
Reproduction totale ou partielle interdite sans autorisation écrite de l’auteur

Share