Astrologue professionnel : consultations
Calculer et connaître son ascendant
Signes du zodiaque
Cours d'astrologie
Date de naissance et thème astral

astrologie culture Tandis que les principales préoccupations publiques tournent depuis plusieurs mois autour de l’économie, des banques, des parachutes dorés et des golden boy, le décès de Sœur Emmanuelle, suivant de peu celui de Guillaume Depardieu, nous rappelle à l’ordre et devrait nous faire davantage réfléchir sur ce qui est important, c'est-à-dire essentiel, dans notre vie.
Il faut bien dire que les gens atteints de graves maladies comme les gens –et les enfants- vivant dans le dénuement le plus complet portent peu d’intérêt à la marche chaotique de la bourse et au retour brutal à une économie collant au réel, c'est-à-dire loin des spéculations et de l’enrichissement douteux des personnes qui ont déjà tout. Rendons ici hommage à deux « enfants terribles » du siècle qui, chacun à leur façon, ont su dépasser leurs propres souffrances pour s’occuper de celle des autres.

astro cinéma Le film « Bienvenue chez les ch’tis » défraye depuis quelques semaines la chronique cinématographique en battant, dès sa sortie, le record du meilleur démarrage de l'histoire pour un film français avec près de 600 000 entrées puis en affichant quelques cinq millions de spectateurs en seulement une semaine d'exploitation (pour comparaison, le blockbuster « Astérix aux jeux olympiques », malgré sa potion magique, ne parvient, dans le même temps, à n’attirer que 2, 7 millions de cinéphiles). Alors, quelle est la recette miracle de ce film ?

astrologie et politique Le successeur du très populaire Tony Blair n’est décidément pas dans une période faste puisque son parti politique, le Labour,  vient de perdre lourdement lors des municipales anglaises. Londres vient notamment de tomber aux mains des conservateurs.
Les commentateurs ne manquent donc pas d’annoncer la fin de Brown et le déclin de son parti, au pouvoir depuis onze ans. Le Guardian, journal pourtant plutôt classé à gauche, voit dans la défaite travailliste de Londres «  l’entré dans la pénombre ». Qu’en est-il en à l'avenir pour Gordon Brown ?