Astrologue professionnel : consultations
Calculer et connaître son ascendant
Signes du zodiaque
Cours d'astrologie
Date de naissance et thème astral
santeria Bienvenue dans la chronique Om Mani Libri Hum : Chaque semaine, nous sélectionnons pour vous un livre, un CD ou un jeu traitant de développement personnel et-ou de spiritualité. L'occasion de connaître les nouveautés mais aussi de (re)découvrir des oeuvres classiques voire cultes. Une fenêtre ouverte sur la richesse d'un monde pluriel, une invitation à devenir vous-mêmes quelles que soient les circonstances...Nous vous présentons aujourd'hui Magie des caraïbes et santeria de Maria-Alba Valdès (ed. Trajectoire).

 

On a beaucoup fantasmé sur les rituels du Vaudou, dérivé haïtien des pratiques spirituelles et magiques de la terre africaine. Ce que l’on ignore souvent, c’est que les esclaves déportés vers les Amériques ont développé de nombreuses variantes de leurs cultes traditionnels en s’adaptant aux contraintes de leur nouvel environnement ; la Santeria, forme la plus populaire des Caraïbes, en est un exemple et le livre de Maria Alba Valdès excelle à la présenter aux non-initiés.
Une première partie expose l’histoire de ce culte, le replace dans ses divers contextes (africain puis caribéen) et les étapes majeures de son évolution afin de le comprendre sans contresens ni préjugés. Vient ensuite une deuxième partie où le lecteur peut se familiariser avec la cosmogonie santera, les orishas (aspects, principes du divin) et les croyances sous-tendant la pratique de cette voie spirituelle.Enfin la troisième partie livre quelques « secrets » à travers la description des principaux rituels et oracles.
Ajoutons que pour les lecteurs pressés, les annexes reprennent et classifient les informations nécessaires au « dialogue » avec les orishas. De quoi se laisser envoûter…

Vous venez de lire Om mani Libri Hum, à la semaine prochaine et d’ici là, quoi qu’il arrive, soyez authentiques…

Tous droits réservés Muriel Rojas Zamudio
Reproduction totale ou partielle interdite sans autorisation écrite de l’auteur

Share