Astrologue professionnel : consultations
Calculer et connaître son ascendant
Signes du zodiaque
Cours d'astrologie
Date de naissance et thème astral

Valet de coeur et bélier Le Valet de cœur est la première des douze figures qui composent notre jeu de carte traditionnelle. Il donne le ton de la naissance de toute chose et initialise la base de la vie, en corrélation avec le premier signe du zodiaque, le Bélier. Ainsi si vous êtes de ce signe, vous vous reconnaîtrez probablement le plus souvent dans cette carte, et ce quelque soit votre sexe.
Dans le cas contraire et lors d’un tirage par exemple, vous saurez mieux à même d’envisager sa signification ainsi que toute la symbolique qu’elle renferme.

 

I. Iconographie

Cette carte est à l’effigie du jeune homme aux sentiments ardents et un peu fous, avides d’expérimentations et de nouveautés. Habité par un réel désir de dépenser son énergie, il n’hésitera pas à s’aliéner à des causes justes, nécessitant courage, initiative et faisant appel à son esprit chevaleresque. Cependant, les motivations qui l’animent ne sont pas dénuées d’un certain intérêt personnel, et c’est seulement si la lutte qu’il engage peut lui rapporter que le valet de cœur se jette à corps perdu dans la bataille.

Ouvert, dynamique, le valet de cœur est un jouisseur, aimant les plaisirs variés et les contacts divers, pour peu qu’il soient brefs mais intenses. Il se soucie difficilement de ce qui peut lui advenir. Il n’a d’attention que pour l’instant présent, incapable de se projeter dans un éventuel avenir, tant il possède une énergie à revendre.

Quand cette carte ne symbolise pas la personne physique, elle se place sous l’égide de tout ce qui peut être apparenté à la nouveauté. Que ce soit sous forme de nouvelle, missive ou message, le plus souvent court et ponctuel, elle signe l’apparition d’une situation inédite, dont la portée n’est jamais à sous-estimer.

 

Champs de bataille: Mars

 

II. Figure historique - Etienne de Vignolles dit « La Hire » (1390-1443)

Etienne de Vignolles, surnommé « La Hire » probablement du fait de son caractère emporté et brutal, est considéré encore aujourd’hui comme l’un des plus courageux combattant de son temps. Il est l’emblème de l’homme de guerre par excellence.

Il est connu pour ses exploits valeureux comme par ses actes de cruautés barbares. C’est un exécutant plutôt qu’un décideur, spécialisé dans les opérations militaires de grande envergure. Peu enclin à assumer de hautes responsabilités, il préfère se trouver sur le champ de bataille, au cœur de l’action. Il n’est cependant pas un personnage malléable et bien que sa fidélité envers le roi Charles VII ait été indéfectible, il n’a jamais perdu de vue ses intérêts personnels.
Indifférent à la vie de ses ennemis, La Hire ne conçoit pas la guerre sans une indispensable dose de cruauté : au cours de ses périples, il n’hésite pas à brûler des villages entiers, à massacrer les paysans et à profiter de ses exactions pour piller ce qui était possible de l’être, augmentant ainsi ses richesses personnelles.

Outre son tempérament impétueux, La Hire est aussi reconnu pour sa résistance physique étonnante. Au cours de ses batailles, on lui prête plusieurs blessures, dont certaines très sérieuses, mais desquelles il se relèvera avec une facilité déconcertante tant pour ses proches que pour ses ennemis.

 

Guerre et astrologie

 

III. Correspondance Astrologique et conclusions

On retrouve dans les descriptions ci-dessus, toute la personnalité liée au signe cardinal de feu : Le Bélier, par les valeurs de courage, de vitalité, d’initiative et d’auto-incitation à l’action mais aussi d’emportement, de brutalité et d’extrémisme.

Somme toute, le Valet de cœur engage à l’action ou à la prise de décision. Il s’agit ici d’agir au mieux, dans le but de contrecarrer d’éventuelles déceptions futures. Avec lui, l’inertie n’est pas de mise et contribue plutôt à un échec prévisible mais il faut aussi se méfier de trop d’emportement et d’irréflexion.

Car « Agir » ne signifie pas « se précipiter » et c’est souvent ce qui contribue à la perte du Valet de Cœur, ainsi que du Bélier. Il faut donc, dans le meilleur des cas, apprendre à adopter un certain recul sur les choses, ou bien à s’entourer de personnes qui sauront à même de vous inciter à prendre ce recul indispensable avant toute action. Le cœur et la passion sont les moteurs du valet de cœur, sa perte se concentre dans son entêtement et/ou la violence de ses sentiments.

 

Tous droits réservés Anne Bresciani
Reproduction totale ou partielle interdite sans autorisation écrite de l’auteur

Share

Ajouter un commentaire


Code de sécurité
Entrez ce code ou cliquez ici pour en générer un nouveau