Astrologue professionnel : consultations
Calculer et connaître son ascendant
Signes du zodiaque
Cours d'astrologie
Date de naissance et thème astral

Le signe du LionLe signe du Lion, second signe de Feu de la série zodiacale, évoque le milieu de l’été, la chaleur torride, le pleine lumière. Gouverné par le Soleil, astre central de la vie, le Lion est en analogie avec la Maison V, concernant la créativité, l’amour et les enfants.

Voyons le portrait type des natifs du Lion, les analogies de ce signe, la psychologie de sa planète et une description de ce que le signe peut produire de pire en matière d’humanité. Nous finirons avec quelques exemples de personnalités fortement marquées par les valeurs solaires.

I. Le signe du Lion : portrait

Que je parle de moi ? Hum, ce n’est pas ce que je préfère. J’aime qu’on m’écoute, qu’on me regarde et éventuellement que d’autres parlent de moi s’ils le font en des termes amicaux mais je ne crois pas vraiment savoir parler de moi.

Que dire ? Je pense objectivement que le Lion est quelqu’un de bien organisé et donc susceptible de diriger. Toutefois, ne vous méprenez pas à mon sujet, je ne suis pas un tyran : si j’aime être le leader, c’est simplement que j’ai conscience de savoir mener une équipe et un projet mais, en fait, je supporte assez mal que les autres se reposent sur moi et manquent d’initiative car je préfère fréquenter des gens dynamiques et ambitieux, un peu comme moi.

Je pense avoir du goût, en tous les cas on me dit souvent que je suis bien habillé, que ma maison est bien décorée. D’ailleurs, le Lion a des facilités pour tout ce qui concerne l’art, le beau, l’esthétique, le luxe. Le mot juste est « raffiné » mais cela fait pédant car je crois que nos sociétés modernes ont tendance à perdre le sens de la subtilité et je trouve le monde assez vulgaire. Sans doute peut-on dire de moi que je suis un peu réactionnaire mais si c’est là le prix à payer pour défendre mes valeurs, et bien soit !

Un mot au sujet de l’orgueil, de la vanité dont on m’affuble si facilement… Certains de mes congénères Lion tombent peut-être dans cet excès mais quant à moi, je ne pense avoir que de la fierté et, jusqu’à preuve du contraire, ce n’est pas un défaut. Cela peut en amener d’autres, c’est vrai et je sais par exemple être assez chatouilleux, susceptible et ne guère aimer qu’on me relègue au second plan ou que l’on me donne des ordres. Par dessus tout, je déteste être contredit en public ou plus encore être humilié (cela, je ne le pardonne jamais). Mais c’est là la marque d’un caractère fort, n’en déplaise à autrui ! Et puis, cela permet de toujours rester digne et un peu plus de dignité dans ce monde serait sans doute profitable.

Le point faible du Lion est son cœur et pas seulement au niveau physiologique comme le dit la tradition… L’amour est pour moi le centre de la vie : amour de la famille, des enfants, du partenaire, de l’art, de son travail… Bref, c’est sans nul doute mes sentiments qui me permettent d’avancer, qui me donnent ma force. Notez au passage que l’amour du travail me rend extrêmement consciencieux et que je n’ai souvent rien à envier à ma voisine de zodiaque, la Vierge, bien que nos méthodes diffèrent car j’aime concevoir et réaliser mais les détails et contingences peuvent vite me fatiguer.

Notez également que l’amour du luxe, du plaisir, des belles choses, peuvent me jouer quelques tours et me faire faire des dépenses au dessus de mes moyens mais j’ai tout bonnement besoin de ces choses. Ce n’est pas frivole, du moins, pas pour moi. Aussi, je préfère posséder peu de belles choses plutôt que beaucoup de médiocres : la qualité prévaut sans nul doute pour moi sur la quantité.

Et puis, je sais partager, enfin, du moins dès que je suis moi-même comblé car je ne crois pas trop au bonheur dans le sacrifice : être heureux permet de rendre les autres heureux et j’en suis l’exemple car le Lion sait dispenser ses largesses à ceux qu'il aime. Souvent, je suscite une certaine admiration de par mon physique, ma réussite sociale, ma force de caractère, ma santé de fer ou que sais-je encore mais cela ne m’empêche pas d’énormément douter de moi pourtant ! Il doit s’agir du revers de la médaille… J’ai besoin qu’on me reconnaisse, qu’on me flatte, qu’on me réconforte car je suis profondément grégaire et j’ai vraiment besoin de me sentir utile.

II. Le signe du Lion : correspondances analogiques

 

Signe du Lion : champ lexical
Age
Lieux
Analogie Astrologique
La naissance (avec la lune)
La trentaine
Les maisons de jeux
Le théâtre
Les salles de spectacle
Les palais
La plage
Les lieux de pouvoir :
(Assemblée, Sénat, Elysée)
Le feu
La Maison V
Le Soleil :
Domicile en Lion
Exil en Verseau
Exaltation en Bélier
Chute en Balance
Philosophie et Religion
Le yang
Le positivisme
Professions
Evènements
Symbolisme
Dirigeant
Meneur d’hommes
Métiers de l’art
Métiers du spectacle
Métiers liés à l’enfance
Administrateur
Chef d’entreprise
Politicien
Guide spirituel
Rencontres amoureuses
Succès professionnels
Réussites artistiques
Réussites scolaires
Fêtes
Naissance
Mariage
Révélation
Les évènements publics
Le côté droit
Le chaud et le sec
La lumière
La vie
Le signe positif
Le sexe masculin
Lame de Tarot :
XIXe lame : Le Soleil
IVe lame : L’Empereur
Corps et Santé
Relations et stéréotypes
Facteurs inconscients
Le cœur
Le cerveau
Le dos (avec Saturne)
Les yeux (avec la Lune)
Les artères (avec Jupiter)
L’homme
Le mari
Le père
Le tuteur
Le frère aîné
Le chef
Recherche de perfection
Idéalisme
Autorité
Fertilité
Générosité
Rayonnement
Qualités
Défauts
Données astronomiques Du Soleil
Franchise
Loyauté
Noblesse
Ambition
Expansion
Prodigalité
Créativité
Enthousiasme
Vitalité
Orgueil
Tyrannie
Mégalomanie
Vanité
Snobisme
Egoïsme
Narcissisme
Nombrilisme
Intolérance
Diamètre : 1.392.000 km
Révolution zodiacale :
365 jours
Vitesse : 217 km/s
Faune
L’ibis
L’aigle
Le lion
Le faucon
Le cygne
Métal et Pierres
Couleur et parfum
Flore
L’or
Le diamant
Le rubis
La citrine
Le jaune
L’orange
L’ambre
L’encens
Le tournesol
Le laurier
Le genêt
Le pissenlit

 

Analogies astronomiques

Le Soleil est un réacteur thermonucléaire gigantesque (1,4 million de km de diamètre) et l’énergie qu’il produit serait comparable à celle de milliard de centrales nucléaires. Sa température de surface est d’environ 5500 ° C tandis que la chaleur de son noyau est estimée à 15 millions° C. A ce titre, le Soleil est la source de lumière et de chaleur de notre système planétaire. Il permet la photosynthèse sans laquelle la vie végétale serait impossible (et par suite toute vie par le système en domino de la chaîne alimentaire). C’est donc par excellence le faiseur de vie.

Il permet aussi aux humains de voir puisque l’œil humain à besoin de lumière pour distinguer (rappelons que la lumière lunaire n’est que le reflet de celle du Soleil) : il est donc aussi un guide. Tout le système écologique terrestre repose sur le Soleil, se hiérarchisant sur lui (cycle des saisons permettant la vie, la mort et la renaissance). Tous les corps de notre système tournent autour de lui.

Le Soleil est enfin le plus énorme de tous les corps célestes (il fait 10 fois Jupiter). Il est donc aussi naturellement supérieur à tout astre, on le dit d’essence royale par analogie archaïque. Le Soleil se consumant peu à peu pour donner la vie, on le qualifiera aussi de généreux.

Toutes ses qualités lui confèrent l’image de Père de notre univers puisqu’il est tout à la fois celui qui permet la vie, celui qui permet de s’orienter, de se développer et celui qui incarne une autorité dévouée qui se sacrifie pour sa progéniture.

Analogies mythologiques

La plupart des peuples ont, à un moment ou un autre de leur histoire, adoré le Soleil. On retrouve dans les mythes de ces différents avatars solaires un certain nombre d’idées-force. Le Soleil est générateur de vie, c’est un protecteur et il permet la conscience (par opposition à celui qui est aveugle) et la rectitude (par opposition à celui qui agit dans l’ombre mais aussi pour la régularité des différents cycles qu’engendrent le Soleil : le jour et la nuit, les saisons).

Le Soleil incarne les valeurs de puissance, de beauté, de rayonnement. C’est une figure très positive à laquelle sont associés les héros et les saints, les monarques et les érudits. On pourra penser à Apollon chez les grecs, tout à la fois conducteur des muses, symbole de beauté et de virilité harmonieuse, père du Dieu de la médecine, bref figure tout à la fois de l’art, de la science et de l’amour.

Analogies symboliques

Pour toutes les raisons précédemment énoncées, voilà ce que symbolise le Soleil en astrologie : l’homme, le mari, le père, le grand frère, le chef, l’autorité, la fierté, la noblesse, la générosité, l’honnêteté, la créativité, le rayonnement, la recherche de perfection.

NB : nous tenons ici à souligner que le Soleil étant présent en thème féminin comme masculin, il na faut pas tomber dans le travers de dire que l’astrologie véhicule des principes misogynes : d'une femme de type solaire émanera une aura d’autorité, du charisme tout autant que pour un homme, sans pour cela être hommasse. Il faut bien comprendre que ces analogies jouent à différents niveaux et que le Soleil peut donc tantôt représenter la figure de l’homme, tantôt celle de l’autorité, et ainsi de suite…

En ce qui concerne l’anatomie, le Soleil symbolisera les organes vitaux par excellence : cœur, cerveau (de façon générale, chaque fonction cérébrale étant ensuite sous-répartie entre les différentes planètes), la vue et la colonne vertébrale. Au niveau socioprofessionnel, il symbolisera enfin les détenteurs de l’autorité et de la connaissance, les créateurs, les gens mis en lumière par leur pouvoir ou leur talent (evidemment selon le contexte). Il représente donc aussi les honneurs, la gloire et le vedettariat.

Autres précisions

Un mot sur les tâches solaires : il s’agit de zones sombres apparaissant sur la photosphère du Soleil. Ces taches paraissent sombres car elles sont moins chaudes, donc moins lumineuses que les régions aux alentours. Le champ magnétique y est très élevé. En général les taches apparaissent en groupe et peuvent durer quelques semaines. L’augmentation du nombre de celles-ci semble accroître les divers phénomènes de chaos : accidents, meurtres, disputes, séparations, violence. Au niveau mondial, cela se traduit par des actes belliqueux ou terroristes. L’économie semble également perturbée.

III. Portrait de la dominante Solaire

Il n’est pas nécessaire d’être Lion pour en avoir toutes les caractéristiques. En effet, si dans un thème natal, le Soleil est la planète dominante (voir le calcul des dominantes dans le lexique), le natif développera naturellement les qualités et défauts de cette planète traditionnellement maîtresse du signe du Lion. Toutefois, la dominance du Soleil présente de subtiles nuances caractérielles par rapport à la dominance du signe du Lion.

 

Lion : or et souveraineté

 

Voici donc le portrait du type solaire :

Le solaire ne se reconnaît qu’un seul maître : la volonté. Il considère que tous les facteurs émotionnels obscurcissent le bon sens bien qu’il soit lui-même souvent victime de ses sentiments. Il est plutôt porté sur la raison, la logique, la morale et la rationalité. Il agit par la pensée plutôt que par instinct et réagit amoureusement plutôt qu’émotionnellement. Malgré tout, il ne peut s’empêcher d’écouter son cœur. Le plus important pour lui est d’aller vers l’élévation. A cette fin, il s’intéressera souvent aux sciences, à l’art et à la philosophie, autant de matières qui l’amèneront à un certain élitisme de pensée et lui procureront donc la sensation d’être supérieur. Il a la certitude innée que c’est l’unique moyen de s’affirmer, de découvrir et de maîtriser.

Il ressent le besoin de discipliner sa vie afin de développer ses qualités physiques et esthétiques. Il n’accepte pas les contraintes sous quelque forme que ce soit, sauf s’il est la source de ces règles.

Le solaire est dénué de mesquinerie, de vulgarité et de médiocrité, défauts qu’il déteste. Pour ces raisons, les autres peuvent le percevoir comme snob ou méprisant. Il est incapable de ruser ou de mentir pour arriver à ses fins. Toutes ces notions, ainsi que la notion de duplicité, lui sont étrangères et détestables. Il est d’une nature noble, fidèle et conservatrice envers les personnes auxquelles il a accordé sa confiance, sachant qu’il n’accorde cette confiance qu’après réflexion.

Il se revendique le droit d’avoir choisi (son) sa partenaire et non pas d’avoir été choisi. Le solaire développe un idéalisme amoureux qui ne tolère ni faiblesse, ni compromis, ni ambiguïté. Cela risque de le précipiter dans l’illusion et la déception. La principale conséquence de cet aveuglement est le fréquent changement de partenaires amoureux, puisque toujours en recherche de perfection.

D’ailleurs, cette propension à la perfection rejaillit dans toutes ses activités et même dans son idéologie, le rendant enclin au fanatisme ou au despotisme.

Il est confiant, orgueilleux dans ses créations, persuadé que celles-ci verront le jour, à condition qu’elles soient respectueuses des principes universels, car, pour lui, la nature et l’univers obéissent aux mêmes lois. Pour ces raisons, il sera sujet à avoir ou à s’occuper d’enfants, l’enfant étant pour lui le plus beau témoignage, à la fois, de la nature et de la création.

Le solaire a besoin de commander et de diriger sa vie sans laisser à personne le soin de le faire à sa place. De ce fait, aux yeux de son entourage, il peut paraître, autoritaire et suffisant. Pour ces mêmes raisons, il se tournera plus naturellement vers des professions à caractère décisionnel tel que, chef d’entreprise, directeur, ou travailleur indépendant associé à une aptitude artistique ou culturelle si la possibilité lui en ait donnée.

Son succès professionnel ne serait pas pleinement vécu s’il n’était pas accompagné d’une réussite financière. Il attache beaucoup d’importance au succès de ses œuvres et considère que toutes les personnes qui lui ont apportées soutien, aide et réconfort sont dignes de lui. C’est d’ailleurs envers celles-ci qu’il manifestera sa générosité. En effet, le solaire considère que l’argent est la plus belle manifestation de la réussite.

Aimant à la fois diriger et étant d’un caractère généreux, il en arrive souvent à être paternaliste. Il justifie la qualité de ses entreprises par la noblesse de ses actions.

De façon générale, il est prêt à tout donner mais attend la réciproque. Enfin, il assume ses réussites avec fierté ou vanité et ses défaites avec dignité ou suffisance.

IV. Le signe du Lion : portrait au vitriol

Si l’être humain peut s’améliorer, évoluer, gommer ses défauts et mettre en avant ses qualités, il arrive aussi au contraire qu’il s’enferre dans ses pulsions les plus négatives. Cette régression peut par exemple être entraînée par l’alcoolisme, par des circonstances de vie particulièrement difficiles ou encore par l’accumulation de névroses.

Il n’en reste pas moins que les valeurs propres à son signe sont alors largement corrompues et qu’on peut en faire un portrait « au vitriol ». Voici donc la description du Lion (ou du solaire) dans ce qu’il peut développer de plus négatif et de plus méprisable. Ce portrait s’applique bien sûr aussi bien à un homme qu’à une femme.

 

Le Lion, vu par -CED-

 

Le Lion ou Le Roitelet du Zoo

Bouffi d’un orgueil bien mal placé et d’une auto-complaisance sans borne, notre Roitelet du Zoo essayera d’être un guide, un mentor, un chef mais arrivera au mieux à être un tyranneau sans scrupule ou un arrogant pédant. Il se fera alors guru, capo ou manipulateur car au fond, peu importe les moyens, pourvu qu’on ait le pouvoir et l’impression d’être indispensable.

La générosité naturelle du Lion sera, chez le Roitelet, perverti en un sentiment que tout peut s’acheter à moins qu’il ne devienne gaspillage ostentatoire et gabegie de prestige.

De toute façon, seul son propre sort et sa propre image intéresse notre Lion négatif qui versera largement dans le narcissisme, l’aveuglement et le nombrilisme. Se plaçant systématiquement au dessus du commun des mortels, il cultivera la mégalomanie tout en croyant être humble et modeste car il manquera de tout recul vis-à-vis de lui-même et méprisera ses détracteurs comme ses conseillers, persuadé à tort qu’il ne peut avoir que raison.

Snob et élitiste, grandiloquent et vaniteux, son ego surdimensionné l’empêchera en général de voir qu’il est la risée de tous car il lui est impossible de se remettre en question une seule seconde. Son génie créateur est souvent gâché du fait qu’il ne supporte pas ni la critique ni la comparaison et qu’il préfère donc ne rien offrir à un public de goujat.

V. Personnalités solaires ou nées sous le signe du Lion

Voir les portraits de :

George Lucas (Lune / Soleil / Taureau / Mars), Sergio Leone (Pluton / Lune / Soleil / Uranus)

Voir aussi le complément en astrologie amérindienne : Le Saumon et le Lion

Le signe solaire n'est qu'une composante de la personnalité parmi d'autres. Il doit être au minimum nuancé par les positions de la l'Ascendant, de la Lune, de Mercure, de Vénus et de Mars. Le signe solaire n'est donc qu'une base de départ, une sorte de portrait général demandant à être rectifié en un tout cohérent par les autres facteurs (très nombreux) d'un thème natal. Merci d'en tenir compte dans vos commentaires.

Erreurs fréquentes dans l'orthographe du signe du Lion : lions (pluriel), lyon

 

Tous droits réservés Philippe REGNICOLI & Anne BRESCIANI

Share

Ajouter un commentaire


Code de sécurité
Entrez ce code ou cliquez ici pour en générer un nouveau