Astrologue professionnel : consultations
Calculer et connaître son ascendant
Signes du zodiaque
Cours d'astrologie
Date de naissance et thème astral

Sexe et astrologie Si on cite en vrac des gens apparemment aussi éloignés les uns des autres que Daniel Filipacchi, le marquis de Sade, Rocco Siffredi, Richard Krafft-Eiber ou Régine Deforges, il peut être difficile d’en trouver le point commun. Il en existe pourtant deux : tous vivent ou ont vécu du sexe et tous ont une dominante astrologique commune qui signe ce destin spécifique, vous devinez laquelle ? Non ? Alors, lisez vite cet article qui, à travers le portrait de dix célébrités ayant défrayées la chronique explique en quoi une certaine dominante plutonienne peut conduire à mêler sexe et argent. Et si vous aviez deviné, c’est le moment de confirmer ce que vous pensiez.

I. Sexe, astrologie et éditions

Editeur, écrivain, acteur, anthropologue ou autre, nous allons voir dans la dizaine d’exemples qui suivent que Pluton, et avec lui le Scorpion et la maison VIII, n’est pas pour rien considéré comme le significateur de la sexualité mais aussi de l’argent, parfois de la fortune, que l’on peut construire via le sexe.
En fait, avoir un destin plutonien peut facilement se traduire par « faire du sexe, sa vie », même s’il ne faut pas réduire la planète à cela et oublier ainsi sa dimension transcendantale. Toutefois, bon nombre de plutoniens vivent leur enfer (ou leur paradis ?) ici bas, en faisant de l’érotisme (et plus si affinité) leur cheval de bataille. Commençons par les éditeurs…

Les Editeurs

Trois magasines sont désormais inévitables en matière de « revues pour hommes », il s’agit de Playboy, Newlook et Hustler.
Ils ont réciproquement été crée par Hugues Hefner, Daniel Filipacchi et Larry Flynt (auquel un film a été consacré il y a quelques temps).

Leurs thèmes sont clairement marqués par le sceau de Pluton :

Hefner Hefner : Pluton, conjoint au Nœud Nord (destin) dominant par culmination et le Soleil (la notoriété) conjoint à la cuspide de VIII (sexualité).Notez que la maison II (l’argent, les gains) s’étale sur le Scorpion (en analogie avec la VIII) et que la maison III y débute, indiquant des fréquentations de type plutoniennes.
On notera également le joli trigone de la Lune VI (travail en rapport avec l’image et la femme) avec Pluton en X (la carrière).

 

 

 

 

 

 

 

Filipacchi Filipacchi : Pluton conjoint au MC (la carrière) et culminant. Nœud Nord (destin) en VIII (sexualité). Notez également que le Maître de VIII (sexualité), Vénus, est  en II (l’argent), indiquant clairement que le sexe devient une source de revenus, indice confirmé par le positionnement de la maison II en Scorpion. La Lune noire en Scorpion et en I semble représentée une sexualité toute puissante et sans doute source de problème et de cas de conscience. On relèvera également la Part de fortune (épanouissement personnel) en VIII et en Gémeaux, position fort représentative de la littérature érotique. Comme chez Hefner, on trouve un aspect harmonique (un sextile cette fois) entre la Lune et Pluton.

 

 

 

 

 

Flynt Flynt : Pluton dominant par conjonction à la Lune en II (encore le lien entre gains et sexualité). Amas en Scorpion dont le Soleil représentant de façon général la notoriété et dans le thème encore l’argent puisqu’il est maître de la II en Lion. A nouveau un lien étroit entre Pluton et la Lune puisqu’ils se trouvent cette fois tout bonnement en conjonction. Pluton, juste sur la cuspide de III équivaut à une maison III en Scorpion, comme chez Hefner et c’est ici la maison VI (le travail) qui pointe en Scorpion, indiquant une activité quotidienne liée au sexe. La Lune noire en I a pour maître la Lune, elle-même conjointe à Pluton, ce qui s’avère proche en signification de la Lune noire I Scorpion de Filipacchi.

 

 

 

II. Sexe, littérature et astrologie

Les Ecrivains

Sont présentés les thèmes de Dominique Aury, alias Pauline Reage, (histoire d’O), de Régine Deforges (la bicyclette bleue) et du marquis de Sade qu’il est inutile de présenter.

Aury Aury : Pluton, dominant par angularité en VII, en Gémeaux, signe de la littérature signant parfaitement l’écrivain érotique. MC (la carrière) en Scorpion. Soleil (notoriété) en VIII (sexualité) et maître de cette maison. On retrouve également un aspect harmonique (sextile) Lune/Pluton reliant les maisons III (écrits) et VI (travail). Cérès en Vierge et en VIII semble entièrement cérébraliser la sexualité, ce qui semble confirmé par Mars conjoint NS représentant un impératif karmique de contrôle sur ses pulsions. Enfin, le trigone Pluton/Soleil IX semble promettre une sorte d’élévation de conscience par le biais du sexe.

 

 

 

 

Deforges Deforges : Pluton dominant par culmination. Maison VIII (sexualité) en Gémeaux (écriture). Mars, Jupiter et Ascendant en Scorpion. La conjonction Mars/Jupiter en Scorpion I indique des instincts sexuels impératifs mais Chiron en Gémeaux VIII semble promettre la guérison, la maîtrise de ces plusions, par une sorte de thérapie de l’écriture. Notons que si aucun aspect majeur n’existe ici entre Pluton et la Lune, ils se trouvent en trigonacratie (tous deux en signe d’Eau) et que Pluton domine en Cancer, le signe de la Lune. Comme chez Aury, on retrouve Cérès en Vierge assortie d’une conjonction Lune/saturne qui paraissent inhibé l’émotivité spontanée et entraîner une cérébralisation de l’intimité.

 

 

 

 

III. Sexe, cinéma et astrologie

Dans le cinéma

Nous présentons ici un acteur et deux actrices, tous plus ou moins reconvertis: Rocco Siffredi, Brigitte Lahaie et Zara White (dont l’heure est malheureusement inconnue).

 

Siffredi Siffredi : Pluton en II et dominant par conjonction à Uranus (le cinéma) en première maison. Le Maître de VIII, Neptune, est en Scorpion. Notons qu’on retrouve une conjonction Jupiter/Mars (dominante), comme chez Régine Deforges. Neptune en Scorpion et maître de VIII est sextile Pluton. Notons que le facteur inhibant poussant souvent, par surcompensation, ces plutoniens à se « jeter dans la sexualité » est ici une conjonction Cérès/NS en Capricorne/V (qui, basiquement, promet des plaisirs bien rigoureux !), assortie d’une opposition Saturne/Pluton. Chiron, en VIII comme chez Deforges, promet toutefois une sorte de libération de cette sexualité à priori à la fois excessive et inhibée.

 

 

 

 

Lahaie

Lahaie : Pluton dominant par conjonction (large) à la Lune ET au maître d’ascendant (Jupiter). Amas en VIII dont Uranus (le cinéma) juste sur la pointe. La maison XI (maison analogique d’Uranus aussi en rapport avec le cinéma) est en Scorpion. Notons que Cérès en Capricorne et en I, la Lune noire à l’ascendant et Saturne en Scorpion et Mars en Vierge semblent constituer la base inhibitrice poussant à surcompenser. De l’autre côté, on trouve la conjonction Pluton/Jupiter (qui équivaut à Pluton/mars), l’amas en VIII et l’amas culminant Neptune/Vénus/mercure/Soleil qui a conduit à la reconversion en tant que « psychologue » du sexe, d’autant que l’amas se produit en Balance et que Vénus est sextile Pluton VIII.

 

Un mot sur Zara Whites : On trouve dans son thème un amas en Scorpion, une conjonction Pluton/Mars/Jupiter/Uranus.

 

IV. Sexe, sciences et astrologie

Les scientifiques

Nous prendrons ici le cas de l’anthropologue Edward Westermarck (études sur l’inceste et l’exogamie), du sociologue Richard Krafft-Ebing (recherches sur le sado-masochisme) et de Sigmund Freud dont chacun connaît les recherches.

 

Westermarck Westermarck : Pluton culminant. Amas en Scorpion, Mars et Neptune en VIII, Neptune étant le maître de VIII et Mars le maître de IX (les études supérieures). On remarquera cette fois que Pluton et la Lune sont opposés, ce qui n’est guère étonnant au vu du côté tragique des recherches entreprise sur la sexualité féminine. Les publications en rapport sont clairement indiquées par Lune/Vénus/Mercure en Scorpion III.

 

 

 

 

 

 

 

Krafft-Ebing Krafft-Ebing : Pluton dominant en I et en Bélier (signe de la violence en général), Maison VIII en Scorpion.
Jupiter, Maître de la IX (les études supérieures) conjoint à la cuspide de VIII (la sexualité). Le carré Pluton/Mars semble représentatif de l’intérêt pour le sado-masochisme, d’autant que Mars est ici le maître de Pluton qui est lui-même maître de la VIII. L’amas en Poissons et surtout en XII semble bien prédisposé à un vif intérêt pour les relations de souffrance et on ne pourra s’empêcher de relever l’opposition de Neptune à Soleil/Vénus/mercure qui met en scène les mêmes planètes en conjonction chez Brigitte Lahaie.

 

 

 

 

 

Freud Freud : Pluton dominant par angularité en VII, Ascendant Scorpion. Lune et Saturne en VIII, la lune étant maître de la IX en Cancer.
Le thème de Freud ayant été vu en long, en large (et parfois de travers), nous n’ajouterons guère qu’une chose ou deux : notez la conjonction du NN VI (destin professionnel) à la conjonction Vénus/Pluton avec Cérès, maîtrisant analogiquement cette maison VI pile conjointe à la cuspide de VIII et renforçant par là le travail d’analyse minutieux du champs de la sexualité à travers le rêve (Cérès conjoint Lune). La conjonction Lune noire/Mars semble aussi très représentative puisqu’elle fait fusionner les élans du désir (Mars) avec un sens critique aigu et une volonté de lucidité (Lune noire).

 

 

 

V. Conclusions et enseignements

Nous pouvons voir à travers cette étude simple combien toutes ces personnes ayant consacrées leurs vies au sexe ou à la sexualité sont très logiquement marquées par Pluton.
Mais nous pouvons également constater que leurs domaines d’exploration était entièrement contenu dans leurs thèmes : ainsi, toutes nos catégories révèlent un point commun interne, en dehors de Pluton dominant, que l’on peut résumer de la façon suivante :

Editeurs :

Valeurs plutoniennes liées à la maison II, les gains (dans nos exemples : Maison II en scorpion/Maître de VIII en II ou maître de II en VIII ou en Scorpion)

Ecrivains :

Valeurs plutoniennes liées à la maison III, les écrits (Dans nos exemples : Pluton dominant ou maison VIII en Gémeaux)

Cinéma :

Valeurs plutoniennes liées à la maison XI, le cinéma (Dans nos exemples : Pluton dominant conjoint Uranus/Uranus en VIII/Maison XI en Scorpion)

Sciences :

Valeurs plutoniennes liées à la maison IX, les études supérieures (Dans nos exemples : Maître de IX en VIII ou conjoint cuspide VIII)

On peut d’ailleurs tirer un enseignement plus général de cela en énonçant :

La maison liée aux valeurs de la dominante du thème représente le domaine d’expression de la dominante.

Les modes de liaisons entre la dominante et un secteur peuvent être :

Cas N°1-Maître de cette maison dans le signe ou la maison en analogie avec la dominante (ou en conjonction avec celle-ci)

CAS N°2-Cuspide de cette maison dans le signe en analogie avec la dominante

CAS N°3-Dominante dans la maison en question

CAS N°4-Maître de la maison en analogie avec la dominante dans la maison liée.

Dans le thème de Charles Manson par exemple, qui lia l’idée de sexualité et de secte à travers « the family », on retrouve Pluton dominant par angularité en IV, en Cancer et maison IV, précisément le signe et la maison de la famille et, par extension, des sectes (cela correspond au cas N° 3).

Tous droits réservés Philippe REGNICOLI
Reproduction totale ou partielle interdite sans autorisation écrite de l’auteur

Share

Ajouter un commentaire


Code de sécurité
Entrez ce code ou cliquez ici pour en générer un nouveau