Astrologue professionnel : consultations
Calculer et connaître son ascendant
Signes du zodiaque
Cours d'astrologie
Date de naissance et thème astral

Lexique de termes astrologiques

Effectuer une recherche dans le lexique :
Commençant par Contenant Terme exact
Liste complète A C D E F G H J L M N O P Q R S T U V
Terme Définition
Dignité / Débilité

Une planète est dite en Dignité si elle se trouve dans son signe de Domicile ou d’Exaltation.
Elle est par contre en Débilité si elle se situe dans son signe d’Exil ou de Chute.
Ce système sert à avoir une première vision, assez simpliste toutefois, de l’état des planètes. La tradition nous enseigne qu’une planète en Domicile ou en Exaltation est épanouie et bénéfique tandis qu’une planète en Exil ou en Chute serait contrariée et négative.

Il semble toutefois utile de nuancer ces notions manichéennes.

Nous dirons donc qu’une planète en Domicile (autre façon de signifier qu’elle se trouve dans le signe qu’elle gouverne, dont elle est Maîtresse) peut exprimer tout son potentiel sans effort : le sujet développe naturellement les qualités de la planètes à moins d’aspects contraires la touchant.

Une planète en Exaltation se trouve dans un signe qui lui permet également de développer sans effort son potentiel mais elle sera influencée par la « personnalité » du signe dans lequel elle se positionne (ainsi la Lune s’exprime sans difficulté dans le Taureau mais elle le fera en empruntant des voies vénusiennes : cela peut par exemple signifier que la sensibilité s’exprimera sans heurt dans les domaines sentimentaux et artistiques).

Une planète en Exil sera contrainte d’assimiler les valeurs du signe où elle se trouve avant de pouvoir s’exprimer. La chose étant souvent difficile puisque la planète se trouve précisément dans un signe dégageant des valeurs contraires aux siennes. Il est fréquent que la planète contrariée érige par défense un certain nombre de barrières destinées à se protéger de l’influence de sa position. L’énergie de la planète est alors difficile à atteindre et cela ne deviendra possible que si le sujet fait un travail sur lui-même pour équilibrer les forces contradictoires et parvenir à un juste milieu (Ainsi la personne ayant Saturne en Cancer peut manquer de volonté, de persévérance, d’ambition ou de constance et il sera nécessaire qu’elle tente de concilier les valeurs lunaires du Cancer et les valeurs saturniennes en essayant par exemple de travailler chez soi, de puiser son ambition dans le regard de sa famille…etc.)

Une planète en Chute sera peu ou prou pervertie, c'est-à-dire qu’elle exprimera de travers ses qualités, ne sachant trop comment s’y prendre. Il y a également un long travail d’acceptation à faire sur soi mais là encore, la synthèse n’a rien d’impossible. Le signe de chute d’une planète représente une différence d’objectif entre la planète et le signe qu’elle occupe, chacun allant dans une direction différente et induisant un tiraillement intérieur. Il est avant tout important que le sujet accepte sa différence, son côté « hors-norme » et il pourra ensuite transformer cette particularité en atout (ainsi Vénus en Vierge ne semble pas faite pour l’amour. Toutefois, si le sujet sait tempérer son excès de prudence et de rationalisme, il pourra être réputé pour sa gentillesse et sa constance au quotidien. Il en est de même pour Mars en Cancer qui, en dépassant l’inertie qui le guette peut devenir un véritable bourreau de travail alliant la ténacité du cancer et l’énergie de Mars).

Ce système doit dans tous les cas être envisagé à titre informatif plus qu’utilitaire car il pose un certain nombre de problèmes :

-Le système a du évoluer et changer avec l’arrivée des trois dernières planètes de notre système solaire : Ainsi Uranus est en domicile en Verseau mais avant 1781, le Verseau avait pour maître Saturne.

-Le système parait assez incohérent pour les luminaires et Mercure : Ainsi tous les natifs du Verseau aurait leur Soleil en Exil, ce que la pratique contredit puisque le Verseau est au contraire souvent plein de vitalité, cherche le pouvoir et est naturellement généreux. Le problème est le même pour la Lune et Mercure qui, selon le signe où ils se trouvent, représentent des types d’émotivité et d’intelligence différents mais sans qu’il soit possible d’établir une échelle qualitative de ces émotions et systèmes de pensées.

-Le système doit absolument être étayé par l’étude détaillée des aspects touchant la planète envisagée : en effet, une planète aura beau être en domicile, elle restera problématique si elle est agressée de toute part ; de même à l’inverse avec une planète soit disant en Chute par exemple mais recevant en parallèle une série d’aspect très positifs.

Les dignités et débilités de chaque planète sont consultables à l’entrée « Planètes » de ce lexique.

Dissonance

On utile le terme de « dissonance » quand il concerne une ou plusieurs planètes en aspect conflictuel (une opposition ou un carré). Les astrologues préfèrent en général cette dénomination moderne à celle Bénéfique/maléfique, toutefois, elle reste à notre avis superflu car chaque aspect devrait sans doute être jugé en tant que tel et non pas «catégorisé ».

Domicile

Une planète « en domicile » se trouve dans le signe dans lequel elle exprime naturellement sa domination, le lieu qui lui correspond le mieux. Cette position valorise son influence et la rend plus importante. La planète est dite, Maître ou Gouverneur du signe. Les valeurs de la planète s’exprime alors pleinement et facilement et pour peu que d’autres facteurs la valorisent (angularité, culmination, conjonction à une dominante ou un luminaire, position en secteur I), une planète en domicile peut facilement accéder au rang de dominante du thème puisqu’elle se trouve dans une position « de force ».

Dominantes

Méthode "autourdelalune" :

En premier lieu, nous retiendrons systématiquement la planète culminante du thème, c’est à dire celle la plus proche du Milieu de Ciel, quelle que soit la distance qui les sépare.

Ensuite, nous retiendrons par ordre (selon que la configuration envisagée existe ou pas dans le thème) :

- Les planètes angulaires, autrement dit conjointes (10°) au MC, Asc, Desc et Fc (par ordre décroissant d’importance)
- Les planètes situées en maison I - Les planètes conjointes au Maître d’Ascendant
- Les planètes conjointes à un luminaire en prenant garde de ne valoriser mercure et Vénus (Toujours très proches du Soleil) que si ces dernières se singularisent en plus par une autre configuration spécifique tel qu’une angularité)

Les planètes conjointes au Noeud nord ou en domicile sont souvent des sous-dominantes.

Liste complète A C D E F G H J L M N O P Q R S T U V