Astrologue professionnel : consultations
Calculer et connaître son ascendant
Signes du zodiaque
Cours d'astrologie
Date de naissance et thème astral

Lance ArmstrongDe tout temps, le monde a eu besoin de se créer des héros, des exemples et des « surhommes ». Mais il est également dans l’esprit humain de s’attaquer à ces mêmes légendes, de les faire basculer de leur piédestal. S'agit-il de démontrer qu’au final, nous sommes tous des êtres humains faillibles ?

Lance Armstrong, le champion cycliste apparemment imbattable, incarne parfaitement ce rôle de héros déchu. Retour sur actu puisque le sportif s’est vu, le mois dernier, retiré l’ensemble de son palmarès du tour de France

Lance Armstrong est né le 18 septembre 1971 à midi, Plano (Texas). En quoi sont thème peut-il nous renseigner sur sa curieuse destinée consistant en une ascension fulgurante et une chute retentissante, humiliante sans aucun doute ?

Pour son accession à un vedettariat planétaire d’abord, il ne fait aucun doute qu’il faille regarder du côté de son impressionnant amas en Maison X (la carrière, le succès) en Vierge (le sport, l’entraînement, la discipline, le travail, la persévérance) abritant entre autre, concentrés près du MC (les honneurs), le Soleil et la Lune (les deux luminaires placés à cet endroit amène à être mis en lumière, à « briller » et à être populaire) ainsi que Mercure (les déplacements, les mouvements, la rapidité, les réflexes, l’intelligence).

Mais qu'en est-il de sa chute ? Etait-elle aussi inscrite ? Il semble bien que oui. Tout d’abord par un Pluton conjoint au soleil potentiellement « menaçant » puisque Pluton représente toujours de grosses remises en questions et qu’il impacte directement les valeurs solaires de notoriété. Pourtant, jusque-là, ce Pluton semblait jouer dans sa carrière plutôt positivement en conférant pugnacité et hargne au coureur. Mais c’était sans compter sur les aspects que ce Pluton forme avec Saturne en VII et Neptune/Jupiter en I. On pourra objecter que ces aspects sont harmoniques (un trigone et un double sextile). C’est vrai. Mais ils relient aussi Pluton (et son potentiel de nuisance) directement à ces trois autres planètes se trouvant entre elles en rapport… d’opposition.

Or, que nous dit cette opposition ? Elle est très nette et peut être interprétée littéralement : sanction (Saturne) VII (juridique, administratif, légal) venant contrer (et en l’occurrence annuler) la réussite personnelle (Jupiter en I). Plus encore, cette opposition nous éclaire sur les raisons d'une telle disgrâce : aux côtés de Jupiter se trouve Neptune, la planète des drogues et, par extension, du dopage.

 

Thème natal de Lance Armstrong (aspects)

 

Il suffisait donc que le moment soit venu pour que cette configuration planétaire explosive finisse par s’actualiser. Ce fut le cas le 22 octobre 2012 (date de sa radiation et du retrait de son palmarès).

Observez les transits à cette date :

  • Neptune se place pile au carré de Neptune/Jupiter natal
  • Saturne fait son entrée en XII (maison des grandes épreuves)
  • Le Nœud Nord fait son entrée en XII
  • Jupiter (les juges, les décideurs) dissonant en VII (les décisions légales) et carré Lune/Mercure natale (la réputation du sportif).

Ce ciel très représentatif nous permet de tirer quelques enseignements. Non seulement l’entrée de Saturne en XII indique toujours une longue traversée du désert (souvent assortie d'une dépression), un passage à vide qui durera pour Lance Armstrong jusqu’à fin 2014 ; mais nous pouvons par ailleurs déceler une imprégnation karmique dans cette « sanction » qui coïncide avec l’entrée du Nœud Nord en XII.

Autrement dit, Armstrong paie dès aujourd’hui un « retour de bâton karmique » aux limpides implications : son NS en Lion indique que, ce qui pouvait le perdre dans cette vie, l’amener à se tromper et à s’égarer étaient sa fierté, son orgueil, le désir de vouloir briller seul, d’être le numéro Un. L'ensemble de son thème dépeint pourtant un sportif qui aurait normalement dû s’effacer pour le bien du groupe.

Ainsi, Armstrong avait davantage le destin du « coéquipier courageux » que d’une star (ce qu’il avait probablement déjà été antérieurement mais à un niveau intellectuel, scientifique ou encore politique). Il devait apprendre dans cette vie la solidarité, la coopération, l’humilité (cf. ses activités caritatives ?). Au lieu de cela, il a voulu à nouveau occuper la première marche et il a, pour ce faire, accepté de jouer le jeu des « champions » en usant de produits dopants (on sait en effet maintenant que tous les champions ont eu recours au dopage). Or, c’est donc ce qui lui a permis de se hisser en haut du podium qui l'en a fait finalement dégringoler…

 

Tous droits réservés Philippe REGNICOLI
Reproduction totale ou partielle interdite sans autorisation écrite de l’auteur

Share