Astrologue professionnel : consultations
Calculer et connaître son ascendant
Signes du zodiaque
Cours d'astrologie
Date de naissance et thème astral

Lexique de termes astrologiques

Effectuer une recherche dans le lexique :
Commençant par Contenant Terme exact
Liste complète A C D E F G H J L M N O P Q R S T U V
Page:  « Préc. 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 Suiv. »
Terme Définition
Résonance orbitale

La résonance orbitale se fait entre deux objets gravitant autour d’un troisième et se note par une fraction qui indique le rapport entre leurs temps de révolution. Par exemple, les plutinos ont une résonance orbitale de 2:3 avec Neptune, ce qui signifie deux orbites autour du soleil pendant que Neptune en fait trois.

Rétrogradation

On nomme rétrogradation le mouvement apparent d’une planète qui semble reculer, aller à l’inverse du sens zodiacal. Les transits par rétrogradation sont très significatifs car au moment de son retour sur elle-même, la planète en transit va occuper longuement un point précis du thème. Le mouvement rétrograde noue ou dénoue une situation s’étant amorcé lors du passage direct du ou des astres concernés sur la position étudiée (il est donc indispensable pour interpréter une rétrogradation de connaître les événements qui se sont produits en mouvement céleste direct quelques mois auparavant).

Saturne

Domicile : Capricorne Exil : Cancer Exaltation : Balance Chute : Bélier
Planète qui provoque des difficultés, des obstacles et met en exergue l’expérience et la maturation.
Il symbolise les gens déterminés faisant du temps leur allié et vivant souvent reclus (chercheurs, écrivains, ermite…), les érudits, les personnes âgés, les solitaires.
Mots clés : finition, enfermement, épreuves, construction, fin des choses, concentration, fatalité, temps, morosité, ambition élevée, planification, économie, austérité, constance, logique, méthode, minutie, persévérance, profondeur, froideur, cartésianisme, inhibition, intolérance, hypocrisie, haine, scepticisme.
Saturne contrôle les os, le squelette et la colonne vertébrale, les dents, l’ouïe, la rate.

Secteurs / Maisons

Les secteurs terrestres, sont une division duodénaire de la roue zodiacale qui attribue à chaque secteur un domaine de prédilections et permet une lecture affinée des positions planétaires. En prévisionnel comme en caractérologie, une planète comme un point fictif sont toujours à la fois dans un signe ET dans une maison. Sous nos latitudes, les secteurs varient de 15 à 60° maximum. Plus un secteur est étendu et occupé, plus il prendra d’importance dans la vie du natif. Chaque maison est analogiquement reliée à un signe et à son maître, dans l’ordre du zodiaque (la maison I est en correspondance avec le Bélier et Mars, la maison II avec le taureau et Vénus…).

Le calcul de la position des maisons s’appelle Domification. Il existe plusieurs systèmes de domification. Les deux plus utilisés sont le système de maisons égales (divisions en 12 secteurs égaux de 30° chacun) et le système Placidus (qui tient compte de la latitude du lieu de naissance et aboutit à un découpage inégale sauf pour les naissances très proches de l’équateur).

L’étude des maisons est essentielle et se fait à plusieurs niveaux. On étudie le signe de la maison, c'est-à-dire le signe où se trouve sa cuspide, on étudie son occupation par les facteurs astrologiques, sa taille, les aspects, surtout par conjonction, formés avec sa cuspide, la position et les aspects de son Maître (ex : la cuspide de la maison I est en sagittaire, le maître de la maison I est Jupiter.
De fait, si Jupiter se situe, disons en secteur III et en Poissons, cela signifie pour le sujet intuition (valeur Poissons) et communicabilité (valeur mercurienne) en analogie avec la maison III.

Voici quelques exemples :

-la maison I (dont la cuspide est nommé ascendant) : Le moi extérieur, social. L’apparence générale, la santé générale et la vitalité en particulier, le corps, la personnalité. Bref, tout ce qu’un humain remarquera en premier lieu chez un autre être humain
-la maison II : les acquisitions, qu’elles soient matérielles (biens, richesse, gains) intellectuelles (connaissances, apprentissages) ou encore spirituelles (foi, illumination, révélations). Tout ce que l’on obtient grâce à un effort et que l’on peut faire fructifier et augmenter.
-la maison III : les proches ( frères, cousins, voisins, collègues, camarades), les études de base,les contacts imposés, les petits déplacements, la communication et tous ces moyens ( écrit, téléphone, conversation), les rencontres dues aux hasards, les facultés cérébrales innées.
Tout ce qui permet, en fait, de grandir intellectuellement grâce à un apport extérieur ou une démarche de l’individu vers l’extérieur.

Sextile

(Voir entrées "Transits" et "Aspects")

Signe astrologique

La détermination du signe astrologique est la résultante du passage du Soleil dans un signe zodiacal. Le signe astrologique (en réalité, le signe Solaire) n’est qu’une indication du thème natal parmi beaucoup d’autres, d’importance égale (la position de l’ASC, les dominantes, les aspects majeurs, pour n’en citer que quelques-unes).
Il est donc réducteur de dire : « Je suis du signe du bélier » pour tenter de dégager la personnalité propre à un individu.
D’autre part, la mauvaise pratique de l’Astrologie est de croire qu’un signe débute chaque année en un jour bien particulier pour s’achever un autre jour toujours aussi spécifique. Ainsi, et par la lecture des horoscopes dans les divers magazines proposés au grand public, vous apprendrez par exemple, et à tort, que le signe du Bélier débute le 21 mars pour finir le 20 avril.
En réalité, c'est un peu plus compliqué que cela et il est important de savoir que la position Solaire diffère selon l’année de naissance.
En d’autres termes, un même jour et un même mois de naissance ne correspond pas forcément à un même signe astrologique selon que la personne naisse par exemple, en 1931 ou en 1960.

Exemple de deux personnalités nées le même jour mais de signe zodiacal différent :

- Ayrton SENNA né le 21 Mars 1960 (Soleil à 0° en Bélier).
- Didier PINEAU-VALENCIENNES né le 21 Mars 1931 (Soleil à 29° en Poissons).

Seule la consultation des éphémérides peut définir avec certitude le signe Solaire en fonction de la position du Soleil au moment précis de la naissance.
Cette recommandation s’applique également si vous doutez du décan auquel vous appartenez ainsi que du degré exact de votre Soleil.

Signes cardinaux

 

Le zodiaque comporte 4 signes cardinaux : le Bélier, le Cancer, la Balance et le Capricorne. Ces signes coïncident chacun, au commencement d’une saison, ainsi qu’aux 4 Maisons Angulaires (M I, IV, VII, et X). Dans un thème astrologique, ils renseignent sur nos capacités d’entreprendre ou nos faiblesses en la matière.

Signes fixes

Les signes fixes désignent le milieu de chaque saison par l’intermédiaire des signes du Taureau, du Lion, du Scorpion et du Verseau. Ils apportent des indications sur nos qualités de constance ou d’instabilité, suivant les planètes qui les occupent. Les signes fixes trouvent leur concordance dans les 4 Maisons Succédentes (M II, V, VIII et XI).

Signes interceptés

Lorsqu’un signe du zodiaque n’accueille aucune cuspide (début d’une maison), on dit qu’il est « intercepté ». L’interception se fait toujours par axe (si un signe est intercepté, son opposé l’est aussi systématiquement). Un axe intercepté représente un secteur obscur de notre personnalité, un ensemble de facultés bloquées, difficiles d’accès ou problématiques.

Signes mutables

Les signes mutables marquent la fin de chaque saison, représentées par les Gémeaux, la Vierge, le Sagittaire et les Poissons. Ces 4 signes représentent nos aptitudes (ou nos déficiences) d’évolution et d’adaptation selon les planètes qui les traversent. Ces signes mutables sont associés aux 4 Maisons Cadentes (M III, VI, IX et XII).

Page:  « Préc. 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 Suiv. »
Liste complète A C D E F G H J L M N O P Q R S T U V