Astrologue professionnel : consultations
Calculer et connaître son ascendant
Signes du zodiaque
Cours d'astrologie
Date de naissance et thème astral

synastrie, composite et comparaison de thèmes

Une synastrie est la comparaison entre deux thèmes astrologiques par superposition. Un composite est l'addition de deux thèmes astraux. D'autres techniques de comparaison de thèmes (ou cartes natales) existent encore. Mais dans tous les cas, ces comparaisons n'ont pas pour but d'apporter un jugement définitif sur une union, que ce soit une "condamnation" (par exemple ce couple ou ce partenariat professionnel ne peut pas fonctionner) ou à l'inverse un accord de principe qui garantirait de façon impartiale et définitive la qualité et la durée d'un binôme humain. Alors, à quoi ces différentes techniques astrologiques servent-elles ?

 

L'autre...

Le but et l'intérêt d'un travail astrologique de comparaison de thème est d'aider chaque partenaire à mieux comprendre comment l'autre fonctionne et ce qui se joue entre eux afin qu'ils puissent mieux communiquer, s'entendre, avancer ensemble.

Il est par ailleurs important de préciser que l'amour ne peut en aucun cas être quantifié dans une synastrie: on peut donc avoir affaire à une union visiblement problématique (nombreux points de friction) mais qui réunit deux êtres profondément épris l'un de l'autre, qui vont faire des efforts et tenter d'évoluer pour rester ensemble.

A l'extrême opposé, on peut avoir affaire à un couple s'entendant visiblement bien (pas ou très peu d'aspects stressants entre eux) mais n'éprouvant au final qu'une attirance restreinte et un amour réduit l'un pour l'autre. A la première difficulté, ils se sépareront sûrement...

Enfin, il est essentiel de préciser qu'aucune des rencontres mises sur notre chemin (nous parlons évidemment ici de rencontres avec des personnes que l'on fréquente régulièrement, que cette fréquentation soit notre choix - amour, amitié- ou le fait du destin -parent, collègue, voisin, etc.)  ne doit être considérée comme anodine, inutile ou gratuite.

La formation de chaque binôme humain a une raison et un sens: chaque rencontre -bonne ou mauvaise- nous aide à grandir et contient quelques graines de sagesse que l'on saura -ou non- recueillir.

En ce sens, aucune rencontre n'est "à fuir" car même si la situation avec quelqu'un n'est pas idéal, elle nous permet toujours d'en apprendre plus...sur nous-mêmes.


La mère et l'enfant


Revoir les fondamentaux


La propagation d'une astrologie commerciale et outrancièrement simplifiée à malheureusement abouti à un certain nombre d'idées reçues particulièrement pernicieuses en terme de synastrie.

Par exemple, une des idées toutes faites et largement diffusées, y compris au sein de la communauté des praticiens professionnels, consiste à penser que l'alliance entre signes du même élément est systématiquement et intégralement positive. Si cette idée est globalement vraie (notamment au niveau de l'amitié et de la complicité), elle nécessite d'être grandement nuancée.

Parlons par exemple d'un couple avec un élément Vierge et un élément Capricorne. Dans la plupart des ouvrages, vous trouverez un jugement très positif au sujet de cette alliance entre deux signes de terre. Mais qu'en est-il dans la pratique, dans la vraie vie ?

Je prends cet exemple car il me parait représentatif. Ce binôme astral est en effet considéré comme un schéma classique de couple astral bien assorti.
Et en effet, on a affaire à deux personnes plutôt rationnelles, logiques et pragmatiques mais... l’alliance de ces deux signes de terre manque aussi très souvent de piment, de feu, de stimulant, l’union reposant un peu trop sur la raison justement !
De plus, sous des airs souvent réservés et une difficulté à exprimer ses désirs physiques, l'élément Vierge -homme ou femme- a besoin de beaucoup plus de tendresse que ce qu'il/elle veut bien dire, or, la nature Capricorne n’est guère cajoleuse.

On a donc affaire à deux personnes plutôt introverties qui peuvent avoir le plus grand mal à se stimuler réciproquement. Dès lors, le couple n'apparait donc pas spécifiquement épanouissant.
Étant tous les deux des gens dans la discipline, la logique et l'organisation, une certaine correction, probablement le sens du devoir et du labeur, c'est au final les contraintes de la vie qui finissent souvent par l'emporter...

D'une certaine façon, on pourrait dire que si le véritable amour et complémentarité, ces deux signes ont beau s'entendre très bien (puisqu'ils présentent de nombreuses similarités et terrain d'entente), l'amour n'est pas au rendez-vous entre eux.

S'ils peuvent très harmonieusement collaborer, travailler ensemble, montée courageusement et patiemment des projets, construire à deux, il manquera souvent entre eux la flamme. On pourrait presque dire ici qu'il s'agit plus d'un jumelage que d'un mariage en tant que synergie.

De même, on voit souvent écrit que deux personnes du même signes s'entendront facilement parce qu'ils se ressemblent. C'est aussi en partie vrai. Mais en partie seulement.

Quelques exemples

Prenons l'exemple de deux Béliers.

Il s'agit de la réunion de deux personnes qui peuvent certes s’entendre comme la roue en foire (même besoin d'action, même passion à faire et à aimer, même emballements intempestifs) mais aussi  se déchirer dans un duel impitoyable car ces deux individualités sont aussi le plus souvent agressives et individualistes dans leur expression et on aboutit à un couple « bicéphale » ou « bimoteur », ce qui sous entend que tout ira bien tant que les partenaires iront dans la même direction, auront les mêmes projets et idées (d’où l’importance d’une très bonne entente mercurienne notamment) mais que de grosses complications peuvent se faire jour en cas de désaccords : l’un des deux devra alors céder et en gardera de l’amertume car rien de pire qu’un élan martien frustré pour aigrir la personnalité.

Dans le cadre du couple, ce mélange n'est donc sans doute pas un des meilleur, la coopération étant surtout bonne au niveau professionnel ou amical.

Enfin, envisageons un duo Sagittaire/Lion que la tradition considère a priori automatiquement bon puisque les signes sont en trigone. Il y a certes une grande attirance et "familiarité" dans un premier temps mais, sur la longueur, cette alliance ne s'avère pas  la plus équilibrée qui soit pour une vie commune ou une intimité prolongée car si on estime qu'un couple équilibré est un binôme humain qui se soutient et se compense (ce que l'on ne devrait jamais perdre de vue), il y a tout simplement ici "trop de feu" et le Feu représentant en astrologie les forces de dynamisme et de commandement, on devinera que cette rencontre astrale amène facilement (à moins que d'autres facteurs -d'eau par exemple- contrecarrent) au conflit d'autorité, de personnalité et d'individualité. Et même si on exclut pour le raisonnement cette dimension, on comprendra que ces deux "feux", réunies dans le même espace, manqueront vite d'oxygène car ils empièteront bien vite sur le territoire de l'autre et il faudra bien que l'un des deux aille "brûler ailleurs" pour que la maisonnée ne se transforme pas instantanément en tas de cendres...

Alors certes, il y a une indéniable accointance entre ces deux formes zodiacales et cela pourra être un temps un vrai "feu d'artifice": nuit passionnée et journée à débattre fiévreusement et à refaire le monde. Et tout ira bien tant que chacun reste suffisamment à l'extérieur, tant que chacun à sa vie et que cette vie est très active.

Mais pour peu qu'une routine vienne à s'installer ou pour peu qu'ils soient trop longuement réunis au même endroit sans but bien précis (bref, ce qui arrive fatalement dans une vie commune), alors, il y aura des "étincelles" et peu à peu, c'est un incendie dévastateur qui peut naître...Si ces deux énergies semblent parfaites pour être amants, le "mariage" (au sens très large) semble conduire automatiquement à la catastrophe...

On voit donc à travers ces quelques exemples qu'il faut, comme toujours en astrologie, se méfier des idées reçues, des règles dogmatiques pour aller au maximum vers une analyse subtile et nuancée qui correspond bien mieux à la matière que l'on étudie: l'humain !

Je vous propose donc à travers un cursus de 35 leçons de déjouer toutes les idées reçues et d'étudier en profondeur la complexe subtilité de nos rapports humains.

Tous droits réservés Philippe REGNICOLI
Reproduction totale ou partielle interdite sans autorisation écrite de l’auteur

Share