Astrologue professionnel : consultations
Calculer et connaître son ascendant
Signes du zodiaque
Cours d'astrologie
Date de naissance et thème astral

Le suicide , vu par I. PozziCet article est dédié  à Jonathan R. qui nous a quitté avant ses 19 ans.

Un suicide toutes les 50 minutes. 130000 tentatives par an, dont 11000 aboutissent à un décès. Avec de telles statistiques la France se hisse au quatrième rang des pays développés dans ce sinistre classement. Il touche particulièrement les jeunes, chez qui le suicide est la deuxième cause de décès. Selon l'OMS, en 2020, le suicide devrait devenir la première cause de morbidité chez la femme et la seconde chez l'homme. Malgré un impact en terme de mortalité plus important que les accidents de la route, la dépression, le suicide et la mort sont des sujets bien douloureux que l’on hésite toujours à aborder. Pourtant, ce n’est pas en niant le malheur qu’on peut l’éviter. C’est au contraire en comprenant mieux la psychologie et les états d’âme du suicidaire que l’on pourra l’aider au mieux.

I. Astrologie et suicide

En guise d’avertissement aux lecteurs il faut ici rappeler qu’il n’existe en l’état actuel des techniques astrologiques aucun moyen de prévoir avec exactitude la mort de quelqu’un. Ainsi avec un même thème, aussi dissonant soit-il, une personne survivra, passera le cap, tandis qu’une autre, vivant théoriquement les mêmes influx n’y résistera pas.

Mais malgré cette limite apparente, et parce qu’elle est une science de l’humain, l’astrologie peut nous aider à mieux cerner le processus ultime qui pousse à l’irréparable et ainsi nous permettre de tirer la sonnette d’alarme avant qu’il ne soit trop tard.

S’il reste tout aussi malaisé de déceler  la dépression, le suicide n’échappe pas à cette règle générale. Toutefois, l’astrologue peut sans hésitation reconnaître une période à haut risque sur le plan psychologique et plus précisément déterminer les jours où le malaise mental devient si insupportable qu’il est susceptible de conduire à l’autodestruction définitive.

Nous espérons que les indications qui suivent pourront servir à «  prendre au sérieux », après études de leurs thèmes et horoscopes, certains personnes à tendances visiblement suicidaires.
Nous devons toutefois dire que ce vœu a quelque chose d’utopique pour deux raisons : la première est que bien souvent le statut de l’astrologue (professionnel et à plus forte raison amateur) ne lui permet pas d’être lui-même, trop souvent, pris au sérieux. La seconde raison est plus métaphysique et concerne les valeurs de destinée de tout individu : quelque soit la bonne volonté et le  dévouement déployé,  nous devons accepter qu’il est parfois impossible d’empêcher l’inéluctable. Peut-être que certaine personne sont destinées à mourir de leur propre main et que cela fait partie intégrante de leur chemin de vie.

Evidemment, l’astrologue éclairé se gardera bien de devenir alarmiste au moindre soupçon car à trop crier au loup…

Comme pour tout autre prédiction ou analyse événementielle, l’astrologue devra donc étudier avec minutie le thème natal d’un sujet puis dresser un horoscope (souvent sur plusieurs semaines, voir plusieurs mois) afin de pouvoir avec certitude sonner l’alarme. Il reste indispensable que le sujet détecté suicidaire soit alors amené au plus vite chez un médecin et plus précisément un psychologue, un psychiatre ou un neuro-psychiatrique.

Le néant

II. Les « prédispositions » au suicide

Le suicide ne résulte jamais d’un état d’esprit passager. Cet acte fatal prend toujours ses racines dans la personnalité profonde et nous semble être une déviation, une perversion de certaines composantes, mal assimilées, de nos thèmes natals. On retrouvera donc toujours dans le thème natal les significateurs du geste suicidaire (qui s’avère donc être une potentialité dès la naissance) : On peut donc au plus tôt déterminer qui pourra ou pas être suicidaire à un moment quelconque de sa vie.

Les significateurs du suicide

Les significateurs du suicide sont les suivants :

  • La Maison VIII, son maître, le signe du scorpion et la planète Pluton parce qu’ils parlent de la mort, de l’autodestruction, de notre capacité à nous transformer ou à ne pas y parvenir.
  • La Maison XII, son maître, le signe des Poissons et la planète Neptune parce qu’ils parlent de toutes les folies, des bouffées délirantes, des épreuves et de la souffrance, de notre capacité à surmonter la douleur, à dépasser le mal-être ou au contraire nous abîmer, nous abandonner aux tourments.
  • La planète Mars, sa position et ses aspects parce que Mars représente tout geste de violence, y compris dirigé contre soi-même.
  • La planète Saturne, le signe du Capricorne et la Lune noire qui nous parlent de nos frustrations, de nos limitations, de nos inhibitions.
  • Le maître de l’ascendant et l’ascendant lui-même car ils nous parlent d’intégrité physique, de notre corps, de notre comportement.
  • La position de la Lune qui nous parle de notre psychisme, de nos angoisses, de notre adaptabilité mentale à notre environnement.

Jauger la force de ces significateurs

Plus ces significateurs auront tendance à se regrouper, à être nombreux dans la carte natal, et surtout s’ils sont liés les uns aux autres en s’agressant mutuellement, plus le risque suicidaire sera à prendre en compte.

Il n’existe véritablement aucune configuration type et c’est là toute la difficulté de l’interprétation astrologique : percevoir le sens caché d’un thème.

III. Thème et horoscope d’un suicidé

Le thème de Jonathan R., malheureusement très révélateur n’en est pas moins édifiant. Nous le publions ici en son hommage, afin que son exemplarité serve utilement ; c’est d’ailleurs respecter sa mémoire puisque l’agressivité de Jonathan était toute dirigée contre lui-même et que ce jeune homme voulait toujours le bonheur des autres.

Carte natale d'un jeune s'étant suicidé

Né le 29/11/1986 à 21h00, à Carcassonne.

Etude des significateurs en thème natal

Nous indiquerons, pour chaque position critique qui incline le thème vers la pensée suicidaire, la mention (+).

1. La Maison VIII et son Maître / Scorpion / Pluton

La Maison VIII est en Verseau. Son maître Uranus est conjoint à Saturne (+) : dépressions, échecs, ruptures affectives, colère, difficulté à se contrôler.

La Maison VIII abrite Mars (+) qui se trouve en Poissons (+) : position très propice à l’autodestruction puisque l’énergie vitale est de façon innée tournée vers le morbide, la souffrance.

Le signe du Scorpion comprend un amas planétaire (+) : Vénus, Pluton (+), Lune, Mercure. Cet amas indique une certaine fascination pour la mort car le scorpion est un signe qui s’interroge toujours à ce sujet. La présence générationnelle de Pluton est ici à prendre en compte puisque le dieu des enfers se trouve au sein d’un amas et qu’il est en conjonction avec 3 planètes rapides (Pluton est à n’en point douter dominant).

2. La Maison XII et son Maître / Poissons / Neptune

La Maison XII est en Gémeaux. Son maître Mercure est conjoint à Pluton (+) : angoisse, révolte, sentiment de culpabilité, sens critique exacerbé qui n’aide pas à voir le bon côté des choses.

La Maison XII est vide de planète mais on remarquera que sa cuspide est conjoint à la Lune noire (+) : les épreuves passent par une insatisfaction constante mais aussi une lucidité douloureuse.

Le signe des Poissons est en Maison VIII (+) et abrite Mars (+)

Neptune est en Capricorne (+), position de génération qui se retrouve cependant ici mis en exergue du fait de la qualité déplorable de Neptune qui s’oppose à la part de fortune en XII (+) et à la Lune noire (+), qui est de plus maître de Mars en VIII par sa maîtrise sur le signe des Poissons.

3. Mars : sa position et ses aspects

Mars est, comme nous l’avons vu, en Poissons et en VIII (+).

Il fait deux trigones et un sextile. Etant donné l’orientation visible du restant du thème, on notera toutefois qu’il fait aussi un carré avec la conjonction Soleil/Saturne (+) indiquant une bien mauvaise utilisation de l’énergie vitale et de l’agressivité qui semble «  bloquée » et qui ronge de l’intérieur, faute de pouvoir être utilisé utilement.

4. Saturne / Capricorne / Lune Noire

Saturne, mal placé en Sagittaire et en Maison V (Saturne se marie mal avec ce signe et ce secteur en analogie avec l’élément feu et les valeurs d’extraversion) forment deux conjonctions difficiles, l’une avec le Soleil, l’autre avec Uranus. En soi, ces aspects ne sont pas spécialement négatifs mais ils demandent par contre un gros travail de contrôle sur soi afin de pouvoir les utiliser. On notera que dans un thème déjà conflictuel et douloureux, ce genre d’aspect ajoute à la difficulté de vivre.
De plus, Saturne forme un carré avec Jupiter, rendant d’autant plus difficile la synthèse intérieure nécessaire. Toutes ces positions sont cependant générationnelles et ne s’avèrent être ici qu’un complément d’information, non significatif pris isolément.

Le Capricorne abrite Neptune comme nous l’avons vu.

La Lune noire est conjointe à la cuspide de XII, elle est opposée à Uranus et à Neptune et ne forme aucun aspect harmonieux (+) .

5. L’Ascendant et son Maître

Le seul aspect notable de l’ascendant est un quinconce à Uranus, aspect qui ne semble pas très significatif, indiquant toutefois un équilibre à trouver par rapport à l’affirmation de soi, de son originalité et de ses révoltes.

En revanche, la Lune, maître de l’ascendant Cancer est en Scorpion (+) et conjoint à Pluton (+), configuration assez fréquente mais entraînant toujours des angoisses et un esprit assez macabre. On notera également l’opposition au Nœud Nord (+) qui indique un mal-être profond, lié à l’enfance.

6. La Lune : ses aspects et sa position

La Lune étant ici aussi le maître d’ascendant, voir ci-dessus.

Il s’avère donc clair, que dans le thème de Jonathan, la tentation du suicide était réelle et profonde, comme inscrite depuis toujours en lui avec une douzaine de significateurs agressés dans son thème natal.
C’est toutefois les transits planétaires qui ont réactivés ces tendances et transformés la propension psychique en un geste irréparable.

Les transits autodestructeurs

Jonathan a mis fin à ses jours, par pendaison, le lundi 16 Mai 2005 vers 16h00.

On va maintenant constater combien ce jour était dangereux pour lui, regroupant un impressionnant cortège de planètes s’agressant elles-mêmes au cours de leur transit et agressant les points les plus sensibles de son thème natal.

1. Ephémérides du jour du décès 

Voici les éphémérides de ce jour, elles sont données en valeur arrondie, la précision à la minute ou à la seconde étant bien inutile dans ce genre de recherche.

Dans la colonne de droite sont indiqués les aspects formés entre les planètes en transit ce jour et les planètes natales de jonathan. Dans la colonne centrale est précisé le secteur dans lequel se positionnait la planète en transit dans le thème du jeune homme.

Planètes et positions du jour

Positions en secteurs natals

Aspects formés sur le radix

Soleil à 25°Taureau

XI

Opposition à Mercure

Lune à 29°Lion

II

Opposition à Mars en VIII

Mercure à 06°Taureau

X

Opposition àVénus/Pluton/Lune

Vénus à 07°Gémeaux

XI

Opposition à Soleil/Saturne

Mars à 10°Poissons

VIII

Conjoint MarsVIII et Carré Soleil/Saturne

Jupiter à 09°Balance (rétrograde)

III

Carré Neptune en rétrogradation

Saturne à 23°Cancer

XII

Conjoint à l’ASC

Uranus à 10°Poissons

VIII

Conjoint MarsVIII et Carré Soleil/Ascendant

Neptune à 17°Verseau

Conjoint cuspide VIII

Carré Mercure/Lune

Pluton à 23°Sagittaire (rétro)

V

Opposé Lune noire

Nœud Nord à 22°Bélier

X

Carré à l’ASC

Lune noire à 03°Lion

I

Carré Vénus/Pluton

2. Interprétation des transits

On remarque immédiatement que tous les significateurs transitent dans des positions stratégiques et extrêmement négatives, que ce soit par position en secteur ou par aspects ; toutes les planètes semblent malheureusement jouer peu ou prou contre Jonathan, ce qui est peu étonnant, au final, quand il s’agit de question sur la vie et la mort d’une personne.

On notera également le nombre anormalement élevé d’aspects fortement dissonants, semblant véritablement indiquer un malheur et une souffrance généralisée. Par ailleurs, si le Soleil en transit semble être la seule planète « faiblement négative » de cet horoscope, le Soleil natal est quant à lui agressé par une opposition exacte (180° pile) de Vénus (traduit dans son cas par échec amoureux sévère).
Il en est de même pour Mercure natal, fortement agressé par un carré exact (90°) de Neptune en transit. (Incapacité à être lucide).

Bien que l’ensemble de l’horoscope soit très négatif, on pourra tout de même constater combien Mars et Saturne, les deux maléfiques traditionnels, ont pu fortement jouer, se plaçant à la fois en position et en aspects maléfiques (Mars transit en VIII natal, se séparant de sa position natale -venant de réactiver sur les derniers jours l’inclinaison à l’autodestruction- et formant ce jour un carré au Soleil et à Saturne. Saturne transitant dans la Maison XII (celle des épreuves) et écrasant la personnalité par sa conjonction à l’ascendant).
C’est au final, et comme presque toujours la Lune qui mis le feu aux poudres, en se plaçant, aux alentours de 16H en opposition presque exacte (177°) à Mars natal en poissons et en VIII.

Les planètes transaturniennes (Uranus/Neptune/Pluton) se chargèrent quant à elles de faire, depuis plusieurs mois, le long travail de sape qui amena à un état d’affaiblissement psychique général : Uranus transitait la Maison VIII depuis Mars 2000 et transitait par conjonction Mars depuis Janvier 2004 ; Neptune fit de longs carrés successifs avec Venus, Lune, Pluton et Mercure depuis environ Novembre 1999 ; Pluton s’opposait par transit à la Lune noire depuis au moins Janvier 2002.

En fonction de ces éléments, on peut alléguer qu’une vraie dépression s’était installée depuis au moins plus d’un an.

IV. Conclusions et données complémentaires

Bilan de l’étude du natal et de l’horoscope

Tout les éléments sont donc ici bien réunis pour que le pire soit (et ait été malheureusement en vain) envisagé : le thème natal indique la propension au suicide, les planètes lentes ont préparé le terrain sur plusieurs mois agissant au plus profond de l’inconscient et les planètes rapides, en transitant, ont parachevé l’engrenage infernal avec le renfort ultime de la Lune, planète la plus rapide, servant de «  mise à feu » aux autres facteurs de l’horoscope.

Quelques données complémentaires

Afin d’être le plus exhaustif possible sur un sujet aussi dramatique, voici quelques indications supplémentaires, quelques positions clefs qui peuvent laisser craindre le pire, en natal comme en prévisionnel. Comme on pourra s’en rendre compte, les significateurs du suicide sont toujours présents mais peuvent formés d’autres combinaisons, d’autres schémas, parfois plus difficile à repérer :

  1. Tous les aspects dissonants entre Mars et saturne, Mars et Neptune, Mars et Pluton, et Mars et Lune noire, y compris les conjonctions entre ces planètes.
  2. Des amas en VIII/XII
  3. Un amas en I dont les planètes sont toutes fortement agressées (indiquant une grosse difficulté à s’accepter et à être accepté)
  4. Les cuspides de VIII et XII tombant dans les signes du Scorpion, du Capricorne ou des Poissons.
  5. L’ascendant dans le même signe que la cuspide de XII (forte liaison entre la personnalité et la souffrance pouvant être toutefois transcendé de façon spirituelle ou mystique)
  6. Mars, Pluton, Saturne ou Neptune en Maison VIII ou XII, secondairement en Scorpion ou en Poissons.
  7. La Lune noire en Maison I, VIII ou XII et surtout si elle se trouve de surcroît en Scorpion, Capricorne ou Poissons.
  8. Les thèmes présentant une dominante Plutonienne, Saturnienne et Neptunienne et plus particulièrement si cette dominante reçoit de forts aspects dissonants.

 

Il est bien sûr absolument nécessaire, nous le répétons, que plusieurs facteurs soient présents et saillants dans un thème pour tirer une conclusion.

Précisons qu’en cas de doute, le recours à une révolution solaire sera souvent d’une grande utilité.

 

Tous droits réservés Philippe REGNICOLI
Reproduction totale ou partielle interdite sans autorisation écrite de l’auteur

Share

Ajouter un commentaire


Code de sécurité
Entrez ce code ou cliquez ici pour en générer un nouveau