Astrologue professionnel : consultations
Calculer et connaître son ascendant
Signes du zodiaque
Cours d'astrologie
Date de naissance et thème astral

Aspects | Difficulté 2 | La pratique de l’astrologie repose sur la parfaite maîtrise d’un certain nombre d’éléments de base. Il s’agit des planètes et des signes, des maisons (ou secteurs) et des aspects. Nous décrivons largement les signes du zodiaque et les planètes liées dans notre rubrique Zodiaque. Une leçon a par ailleurs déjà été consacrée aux Maisons et Axes. C’est donc très logiquement que nous abordons aujourd’hui la notion d’aspect. Il y a évidemment beaucoup à dire sur ces derniers car c’est eux qui donnent toute la dynamique à l’astrologie. Nous ne ferons donc ici que donner une première approche afin de familiariser l’étudiant avec le concept de transits et d’angularité.

Sombres cieux| Difficulté 4 | Nous abordons dans ce cours l’étude de la mort par accident non sans préciser au préalablement que la constatation d’aspects mortels a posteriori est toujours assez évidente mais qu’elle l’est beaucoup moins dans un pure exercice prévisionnel car ce qui s’est finalisé ici par un décès aurait pu, dans le cadre d’un autre individu, se traduire par de grosses difficultés ou une profonde transformation interne. D’ailleurs, il est certain que toutes les personnes parfaitement «astrologiquement jumelles » (personnes nées à la même date, à la même heure et dans la même région que la personne prise en exemple) n’ont pas péri ce jour-là ; on peut par contre gager que ce fut un jour important et difficile pour elles toutes.

Lune en signes | Difficulté 1 | La Lune est souvent sous-estimée en astrologie caractérielle. Elle est pourtant le juste pendant du soleil et c’est par elle que filtre son énergie. C’est d’elle que dépendent nos émotions, nos humeurs, notre sensibilité, notre créativité et nos rêves. Bref, sous-estimer la Lune, c’est sous-estimer le côté sensible de tout être humain.
Nous vous proposons ici de réunir les interprétations de neuf grands auteurs (par ordre alphabétique : Aubier, Aumont, Barbault, Crozier, D’ambra, David, Gouchon, Hadès et Julien) à propos de la position de la Lune en signe.
Malgré l’ampleur du résultat, ce petit dictionnaire sur l’astre de la nuit ne doit pas être considéré comme définitif ou exhaustif. Nous espérons toutefois qu’il permettra à chacun, par le recoupement et la synthèse entre les différentes définitions données par les astrologues cités, de se faire une idée bien précise sur l’essence lunaire à travers les douze signes du zodiaque.

Magie de la Lune noire | Difficulté 4 | Dans cette leçon à l’adresse des étudiants en astrologie ayant déjà acquis les bases, nous allons aborder un des points fictifs les plus passionnants du thème : la Lune noire qui forme dans la personnalité de chacun de nous une sorte de nœud Gordien qu’il est nécessaire de savoir trancher. On a dit beaucoup de choses idiotes sur la Lune noire mais, fort heureusement, de nombreux auteurs depuis vingt ans se sont penchés sur la question pour faire taire les caricatures liées à celle qu’on appelle aussi parfois Lilith.
Nous vous proposons ici de faire un bilan sur la signification et l’utilisation de la lune noire. Nous verrons  son symbolisme, ses fonctions, les points fictifs qui l’accompagnent et la dynamique vitale qu’elle représente dans un thème.

Déesse Hera| Difficulté 4 | Nous vous proposons ici de découvrir la suite de la traduction faite par Anna Lorrai sur une partie du livre « Asteroïds godesses » (pages 150 à 167 de l’édition américaine) de Demetra George.

Ce chapitre intitulé « JUNON : LA DIVINE EPOUSE » s’attache à étudier à travers différentes formes d’approche cette astéroïde méconnue. Cette seconde partie s’attache à explorer en détail l’interprétation astrologique et psychologique de la déesse et les significations personnelles qu’on peut en tirer dans l’horoscope natal.

Vous pouvez consulter ici la première partie dans l’article Mythologie de Junon.

Grand Carré | Difficulté 4 | De la même manière que nous avons expliqués le Carré en T et la Flèche, nous pouvons nous arrêter plus avant sur un autre aspect dit composé, c'est-à-dire constitué par plusieurs aspects simples.
C’est aujourd’hui avec le Grand Carré que nous terminons notre première série de cours consacrés à décrypter les aspects complexes (série basée sur les figures d’oppositions et de carrés).
Nous ferons, comme précédemment, le point sur sa signification théorique puis nous passerons à un exemple pratique à travers le thème de Fernand Raynaud, dont le parcours comme le caractère, restent peu connus du grand public et s’avèrent très représentatifs d’un point de vu astrologique.

Les planètes-Cours- | Difficulté 1 | Nous avons exposé dans nos articles sur le Zodiaque les portraits de chaque dominante planétaire ainsi que les principales analogies entre signes, maisons et planètes. Mais il est probablement utile, en parallèle, d’étudier chaque planète en tant que fonction et représentation, de façon concise. C’est ce que nous nous proposons de faire dans ce cours pour les vrais débutants, ceux qui font leurs premiers pas dans le vaste monde de l'astrologie.

degrés astrologiques| Difficulté 4 | Il existe bien des façons d’aborder l’interprétation d’un horoscope et plusieurs d’entre elles cherchent à percer la signification des degrés (plus petites unités du zodiaque, 10° formant un décan et 30° formant un signe). Nous allons donc ici nous pencher sur trois courants de pensées qui ont pour point commun d’attribuer une signification particulière à l’espace zodiacal en soi.
La première méthode est celle des degrés critiques issus de la course de la Lune, la seconde appartient à Wemyss travaillant sur les données de l'astrologie hindoue et la dernière est celle des degrés symboliques, méthode surtout soutenue et remise au goût du jour par les écoles astrologiques américaines.

Junon Hera| Difficulté 2 | Bien que quelques éditeurs fassent des efforts louables pour proposer au public de bons ouvrages d’astrologie et que leurs catalogues leur permettent même occasionnellement de publier la traduction de textes étrangers de premier ordre, il faut bien avouer que les passionnées finissent rapidement par faire le tour des livres astrologiques de langue française dignes d’intérêt.
Par ailleurs, l’édition française –mais c’est aussi du fait des auteurs eux-mêmes- s’est toujours montrée frileuse quant aux sujets très spécialisés et donc moins susceptibles de toucher un large lectorat.
C’est donc toujours avec plaisir qu’A2L publie des traductions inédites.
Nous vous proposons donc ici de découvrir, en VF et grâce aux bons soins d’Anna Lorrai, un extrait du livre « Asteroïds godesses » (pages 150 à 167 de l’édition américaine) de Demetra George.
Ce chapitre intitulé « JUNON : LA DIVINE EPOUSE » s’attache à étudier à travers différentes formes d’approche cette astéroïde méconnue. Cette première partie décrit en détail l’aspect mythologique et symbolique de la déesse.

Les quatre éléments astrologiques | Difficulté 2 | L’enseignement astrologique moderne consacre en général peu d’espace aux éléments (feu, terre, air, eau), lesquels sont pourtant un des quatre piliers fondateurs de l’astrologie, avec les signes, les maisons et les planètes.
On oublie souvent par exemple que les signes d’un même élément partagent un grand nombre de caractéristiques communes et qu’il est toujours important, pour une première approche du thème natal, de repérer la dominante élémentale.
En fait, un élément représente à la fois une qualité d’énergie et une façon d’aborder la vie.
Il est plus facile de faire une interprétation (que ce soit d’un caractère ou d’une position) si l’essence de chacun des 4 éléments a bien été saisie. Nous allons donc voir ici en détail ce que l’on appelle les triplicités, autrement dit, les quatre groupes d’éléments (qui réunissent chacun trois signes). Notez que la façon d’établir votre dominante élémentale vous est donnée en fin d’article.