Astrologue professionnel : consultations
Calculer et connaître son ascendant
Signes du zodiaque
Cours d'astrologie
Date de naissance et thème astral

Harry Potter par -JK ROWLING- Le mois octobre 2005 a connu la sortie du 6e tome des aventures du petit sorcier Harry Potter. Le but de cet article n’est pas d’analyser le phénomène, ni de donner envie de lire car il ne s’agit pas d’une fiche de lecture. Je souhaitais juste m’arrêter quelques instants sur un fragment de cet univers et le comparer très brièvement au thème de Joanne Rowling. En effet, il apparait que les quatre grands groupes d'élèves de Poudlard, l'école de magie d'Harry Potter, peuvent facilement être reliés aux quatre éléments dont se sert l'astrologie. Cette coïncidence serait-elle issue du thème de l'auteur même, JK Rowling ?

I. L’univers d’Harry Potter

Pour ceux qui n’ont jamais approché ces ouvrages, je dois en dire le minimum que voici.

L’histoire est celle d’un jeune garçon orphelin élevé par son oncle et sa tante dont la vie se met à changer radicalement lorsqu’il est autorisé à entrer dans une école pour jeunes sorciers : l’école de Poudlard. Nous dirions que c’est un « pensionnat » car les enfants répartis dans différentes classes de niveau y étudient et y vivent toute l’année, ceux qui le peuvent rentrent chez eux pendant les vacances. Cette école très particulière par ses cours, ne brouille pas tous les repères et est structurée comme une école classique : un directeur, des professeurs pour différentes matières, un concierge, une infirmière. . .

Ce qui peut intéresser les astrologues, c’est que les élèves sont également répartis dans 4 grandes « Maisons » : Gryffondor, Serdaigle, Serpentard, Poufsouffle.
Il n’est pas question ici de faire un rapprochement avec les « maisons » astrologiques. Le terme désigne plutôt un ensemble de personnes qui appartiennent à une même communauté. Je voulais attirer l’attention sur le fait que ces Maisons pourraient avoir certaines affinités avec les quatre éléments astrologiques : le Feu, la Terre, l’Air et l’Eau.

L’accueil à Poudlard

A leur arrivée, les nouvelles recrues qui entrent en première année, sont réparties au sein de l’une des quatre Maisons au cours d’une cérémonie d’accueil protocolaire. Lorsque l’appel de son nom est fait, l’élève de première année se présente face au Choixpeau Magique, et le pose sur sa tête. L’instrument est intelligent : il analyse le caractère de l’élève et édicte quelle est la Maison qui lui conviendra le mieux. Ce choix est définitif pour toute la durée de la scolarité, et on le devine, même bien au delà.

Voici l’éclairant chant de bienvenue avec lequel le Choixpeau accueille les nouveaux dans le 4e tome de la série :

Voici un peu plus de mille ans,
Lorsque j’étais jeune et fringant,
Vivaient quatre illustres sorciers,
Dons les noms nous sont familiers :
Le hardi Gryffondor habitait dans la plaine,
Poufsouffle le gentil vivait parmi les chênes
Serdaigle le loyal régnait sur les sommets,
Serpentard le rusé préférait les marais.
Ils avaient un espoir, un souhait et un rêve,
Le projet audacieux d’éduquer des élèves,
Ainsi naquit Poudlard
Sous leurs quatre étendards.
Chacun montra très vite
Sa vertu favorite
Et en fit le blason
De sa propre maison.
Aux yeux de Gryffondor, il fallait à tout âge
Montrer par dessus tout la vertu de courage,
La passion de Serdaigle envers l’intelligence
Animait son amour des bienfaits de la science,
Poufsouffle avait le goût du travail acharné,
Tous ceux de sa maison y étaient destinés
Serpentard assoiffé de pouvoir et d’action,
Recherchait en chacun le feu de l’ambition.
Ainsi tout au long de leur vie,
Ils choisirent leurs favoris,
Mais qui pourrait les remplacer
Quand la mort viendrait les chercher ?
Gryffondor eut l’idée parfaite
De me déloger de sa tête,
Les quatre sorciers aussitôt
Me firent le don d’un cerveau
Pour que je puisse sans erreur
Voir tout au fond de votre cœur
Et décider avec raison
Ce que sera votre maison.

(Tous droits réservés)

 

Dans son œuvre, il est manifeste que J. K. Rowlings ne réserve pas le même traitement à toutes les Maisons : certaines « ressortent » davantage au travers des personnages qui en sont membres et de leurs actes. Il sera intéressant de vérifier ensuite dans son thème si, par hasard, on ne retrouve pas les mêmes valorisations une fois que les parallèles entre les maisons auront été tracés.

Gryffondor : les courageux

Il s’agit en quelque sorte de la Maison star de Poudlard. Le directeur est un Gryffondor, les parents d’Harry étaient des Gryffondors, Harry en est un lui-même, ses deux fidèles compagnons (Ron et Hermione) aussi.
C’est de fait, la Maison la plus valorisée du roman. Et comme l’explique la chanson du Choixpeau, sa vertu première est le courage. Pour cette raison, je propose de l’associer au Feu. Mais plusieurs symboles qui lui sont rattachés plaident pour des associations composées mêlant deux Éléments astrologiques. Par exemple, dans le bureau du directeur, on trouve un phénix (Fumsec) : un oiseau (Air) de Feu. Le griffon qui sert d’emblème à la Maison est un animal mythique associant le lion et l’oiseau (Feu et Air).
Le lieu de séjour du fondateur de la Maison, la plaine (une vaste étendue dégagée), n’est pas une donnée facile à associer spontanément. Les autres présentent plus d’évidence, comme nous le verrons ci-après.

Poufsouffle : les bosseurs

Gryffondor était la star de Poudlard, et bien Poufsouffle, c’est tout le contraire ! Défini dans la chanson comme le groupe des sorciers les plus travailleurs, on devine assez vite qu’il s’agit en fait des plus « laborieux ». Il n’y a pas d’élèves brillants à Poufsouffle, ils sont tous dans les autres Maisons.
En plus du Quiddich qui est LE sport des sorciers locaux, il existe une sorte de jeu interne à l’école qui consiste à faire gagner des points à sa Maison : en remportant un match, en ayant de bonnes notes aux devoirs… Mais une maison perd des points quand l’un de ses membres contrevient au règlement intérieur, répond mal à un professeur ou bien… ne fait rien qui lui permette d’en gagner ! Poufsouffle n’a jamais les meilleurs scores, ils sont souvent bons derniers à la compétition entre Maisons.
Pour cette communauté, je propose l’élément Terre. Les cours de botanique sorcière dispensés par Mme Chourave ennuient copieusement Harry et ses amis. Même si les plantes peuvent être dangereuses.
On pourrait même voir dans le géant Hagrid « toléré par la bienveillance du directeur » fondamentalement « gentil » (naïf ?) encore une manifestation de la Terre un peu « rabaissée », avec les cours aux créatures magiques qui tournent… court pour lesquels le géant sera même suspendu.
Le fondateur de cette Maison vivait « dans les chênes », or la forêt près de Poulard est un lieu interdit où résident quantités de créatures dangereuses que seul Hagrid aime et… dorlote !

Serdaigle : la tête et les jambes

Voici une Maison très intéressante qui est systématiquement présentée comme celle des bons challengers (par rapport à Gryffondor). Cette maison regorge d’élèves intelligents et vifs et qui ont pour eux l’atout de fournir également de très bons sportifs. Toujours sur les talons de la maison Gryffondor, ils les obligent à se dépasser pour rester les meilleurs, les dépassent parfois (jamais pour très longtemps).
Le nom de la Maison qui est calqué sur « Serre d’Aigle » ainsi que le lieu d’habitation du fondateur (les sommets) plaident pour l’élément Air.
On pourrait penser également que les sommets désignent le haut de la montagne et voir en elle la Terre élevée du Capricorne et de Saturne. Mais comme la chanson les associe à l’intelligence et à la science, je pense tout de même plus évident de proposer l’Air plutôt que la Terre, d’autant plus que les Serdaigle « loyaux » font de bons camarades (On notera avec intérêt pour la suite que cette apparente contradiction contrariante est totalement résolue dans le thème sidéral de Joanne où Saturne est justement dans l’Air du Verseau).

Serpentard : les ambitieux manipulateurs

Last but not least ! C’est l’autre Maison vedette de Poudlard ! Mais il s’agit cette fois des challengers négatifs des Gryffondor. Le professeur représentatif qui « persécute » le plus Harry est Severus Rogue, le professeur de potions. Quoique le Choixpeau aie pensé qu’Harry pourrait faire un bon Serpentard, ce dernier a prié très fort pour ne pas en être un, et le chapeau a exaucé tant de ferveur. . . Tous les ennemis jurés du jeune héros appartiennent à cette Maison. Ses élèves le disputent âprement à Gryffondor dans la compétition entre Maisons, et par tous les moyens.
Le fondateur « préférait les marais » voilà qui désigne immédiatement l’élément Eau. Le serpent, emblème de la Maison, fait irrésistiblement penser au Scorpion ou à l’hydre, alors même que la chanson lâche le mot de « pouvoir ».
Toutefois, il faut dire que le désir d’agir, l’ambition, ne sont pas des qualités spécifiquement « Eau » (en astrologie). Je pense que les Serpentards en tant que communauté, sont l’Ombre des Gryffondors et des Serdaigles : ils manifesteraient en fait le versant négatif de ces deux autres Maisons. Face au courage Gryffondor : l’ambition arriviste et l’élitisme racial, (plan actif), face à l’intelligence et à la science Serdaigle : la ruse, la dissimulation, le mensonge calomnieux (plan mental).

Les Serpentards n’étant pas strictement « Eau », il faut chercher ailleurs pour retrouver une « vraie Eau purement négativée », et aller la débusquer, par exemple, dans le Cours de Divination très « neptunien » du Pr Sibylle Trelawney. C’est l’un de ceux qui est le plus tourné en dérision (chaque cours est souvent le prétexte à mettre en scène une situation plus ou moins burlesque). J’aurai sans doute l’occasion d’en reparler ultérieurement dans un autre article puisque, c’est ce professeur qui apprend l’astrologie à Harry… Toutefois, elle n’est pas nommément désignée comme appartenant à une Maison particulière.

II. Les éléments valorisés dans le thème de JK Rowling

A présent après ce bref tour d’horizon des quatre communautés de Poudlard, comment ne pas songer à jeter un coup d’œil tout aussi bref sur les Éléments dans le thème de Joanne…
Les coordonnées seraient le 31 juillet 1965 vers 14h près de Bristol en Angleterre. Ajoutons pour l’anecdote que l’auteur a donné à son jeune héros la même date de naissance que la sienne! Voilà qui facilite le travail d’identification …

D’emblée une chose frappe fort : Joanne est Lion et son Soleil est carré à Neptune en Scorpion… Peut-être ne faut-il pas chercher ailleurs la tension entre les Gryffondors et les Serpentards ? Entre son signe natal et son signe ascendant ?

thème JK Rowling

Le comptage des modes donne une écrasante dominante mutable que l’on doit à son amas en Vierge (Mercure Vénus Uranus Pluton Lune) opposé à Saturne Poissons. Pour ce qui est des éléments, c’est la Terre qui domine.

On peut donc souligner que les éléments les moins fortement représentés dans le thème de Joanne (le Feu et l’Air) sont précisément ceux qui semblent ressortir le plus dans le système des Maisons de l’école de Poudlard… comme s’il y avait compensation.

Comme je suis un peu déçue de ce résultat, je passe au sidéral... Et là, naturellement, la dominante du thème (incontestable) devient Feu Fixe par le déplacement de son amas en… Lion, avec un ascendant Balance (Air).

Dans cette grille de lecture, la primauté accordée aux Gryffondors (que j’ai associés au Feu) et à leurs alliés naturels Serdaigles (que j’ai associés à l’Air) est lisible directement par le comptage des points (5 Feu et 3 Air). L’Eau est faiblement représentée même si c’est par le Soleil. La Terre également.
Les Maisons de Poudlard qui occupent le devant de la scène sont bien celles qui correspondent alors aux éléments les plus occupés dans le thème de Joanne. Ici il ne s’agit donc plus de « surcompenser » mais de suivre la ligne de moindre résistance…
Cela recoupe de façon symétrique l’impression que l’on dégagée à la lecture.

Bien sûr, l’étude complète du thème pourrait fournir d’autres pistes intéressantes. Je n’ai voulu donner ici qu’un court aperçu et répondre à une interrogation que j’avais après la lecture de ces ouvrages : qu’en est-il du Lion et du Scorpion dans le thème de l’auteur, pourquoi sont-ils si antagonistes ?
Dans cette tension et dans la précision débridée des descriptions de cet univers, réside peut-être le secret du succès de ces ouvrages où le merveilleux est sans cesse défié par le terrible…

 

Tous droits réservés Anna Lorrai
Reproduction totale ou partielle interdite sans autorisation écrite de l’auteur

Share

Ajouter un commentaire


Code de sécurité
Entrez ce code ou cliquez ici pour en générer un nouveau