Astrologue professionnel : consultations
Calculer et connaître son ascendant
Signes du zodiaque
Cours d'astrologie
Date de naissance et thème astral

définitions essentielles astrobouddhiste

L'astrologie bouddhiste ne doit pas être confondue avec l'astrologie tibétaine ou chinoise, deux astrologies possédant leurs propres zodiaques, leurs propres systèmes de calcul et leurs propres symbolismes.

L'astrologie bouddhiste est la rencontre de deux sagesses millénaires, l'une venue d'orient (le bouddhisme), l'autre d'occident (l'astrologie telle que nous la connaissons, avec ses signes du bélier, du taureau, des gémeaux, etc.).

L'astrologie bouddhiste, ou bouddhique, est donc une réinterprétation d'un ensemble de techniques astrologiques à la lumière de la philosophie du Bouddha, c'est la convergence de deux modes de pensées très profonds qui se recoupent et se complètent et qui constituent une approche précieuse pour atteindre le bonheur dans notre époque troublée.

On pourrait encore dire que l'astrologie bouddhiste résulte de l'addition des procédés rationnels occidentaux et de l'intuition philosophique orientale; qu'elle se retrouve ainsi être une discipline réunissant les deux grands styles de développement de la pensée humaine. Nous avons de fait la conviction que c'est par excellence le modèle d'une spiritualité riche et en adéquation avec notre temps.
L'astrologie bouddhiste se propose de contribuer à ce que chaque individu progresse sur le chemin de la bouddhéité (de l'éveil) en l'aidant, dans ses propres limites, à mieux comprendre ses tendances de base (tendances fondamentales de la personnalité), son karma (bagage, en bon et en mauvais, avec lequel elle s'incarne) et son chemin de vie (point de départ et ligne d'horizon).

L'astrologie bouddhiste n'a en aucun cas pour finalité de "juger" les gens mais bien au contraire, en leur faisant comprendre leur ligne de destinée, de leur montrer comment améliorer les choses et accéder au bonheur.
Elle est un outil au service des personnes désireuses de mener à bien une évolution., de revéler leur bouddhéïté.

Qu'est-ce que la bouddhéité en quelques mots simples ?

La bouddhéité, que l'on peut aussi traduire par "éveil", est un état de vie dans lequel prédomine la sagesse, la vitalité, le courage et l'harmonisation entre sa vie et le monde, à commencer par son environnement immédiat (famille, travail).
Comme nous le verrons toutefois plus bas (Cf. article sur les dix états), il n'est ni un état "surhumain" ni même un état constant quoi que le but de l'évolution de tout être humain est de le faire dominer dans la plupart des situations.

Précisons que c'est une idée fausse que de croire qu'il est nécessaire de quitter le monde de se retirer dans un monastère pour pouvoir à pratiquer le bouddhisme. Il en est de même pour l'astrologie bouddhiste. Il est clair que l'enseignement du bouddha s'adresse aux hommes et aux femmes ordinaires, vivant chez eux avec leur famille, ayant un travail, et étant intégrés dans la société.

On peut même affirmer qu'une foi ne se traduisant pas en actes dans la vie quotidienne est une simple construction mentale sans utilité. Il arriva d'ailleurs qu'un ermite errant du nom de Vacchagotta rencontra le bouddha et lui demanda si, parmi ceux qui suivaient son enseignement, il y avait des laïques menant une vie de famille et vivant en ville. Le bouddha déclara catégoriquement que bien plus nombreux étaient les laïcs, hommes et femmes, qui, menant une vie de famille, suivaient avec succès son enseignement et atteignaient de hauts états spirituels.
S'il peut donc convenir à certains de mener une vie de retraite loin de l'agitation, il est certainement plus louable, et cela demande plus de courage, de pratiquer la méditation et l'évolution personnelle en vivant au milieu de ses semblables, en les aidant et en leur rendant service.

S'il peut être utile dans certains cas de se retirer afin de perfectionner son esprit et de devenir plus fort pour se mettre ensuite au service des autres, une vie entièrement solitaire n'a pas de sens en astrologie bouddhique et cela n'est pas conforme à l'enseignement du bouddha puisque celui-ci se fonde sur l'amour, la compassion et l'interaction.

Si on désire parfaire son humanité, il n'y a nulle cérémonie à accomplir, nul baptême à recevoir, nul engagement contracté. Il suffit de suivre ce qui nous semble juste et de s'efforcer de devenir une personne meilleure.

Bien que les formes de bouddhisme soient multiples, on s'entend en général sur cinq préceptes à observer et que l'on pourra retenir dans la pratique de l'astrologie bouddhiste et qui, sans surprise, recoupent les interdits moraux de toutes les spiritualités :

- ne pas tuer
- ne pas voler
- ne pas violer
- ne pas mentir
- ne pas consommer de produits intoxiquant

Enfin, comme le rappelle Chogyam Trungpa: "N'attendons pas d'avoir tout accompli avant de passer au stade suivant, cela prendrait des siècles. Il faut avoir foi en sa propre réussite. Quand on désire évoluer, on y parvient"

Tous droits réservés Philippe REGNICOLI
Reproduction totale ou partielle interdite sans autorisation écrite de l’auteur

Share

Ajouter un commentaire


Code de sécurité
Entrez ce code ou cliquez ici pour en générer un nouveau